Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 20:47
Gendarmes et voleurs

Pour tenter de nous alléger de quelques deniers, habillés en « poulets », des truands nous arraisonnent nous donnant à croire que nous avons commis une infraction.

Diabolique jeu du gendarme et du voleur revisité, allez vous y retrouver !

Facile, nous disent les médias, il y a des procédés de la part des vrais gendarmes qui ne trompent pas, paraît-il !

Peut-être seulement il y a un hic.

Pour mieux nous piquer des sous, la maréchaussée n'en finit plus d'inventer tout et n'importe quoi. Les « poulets » nous traquent en civil. Voitures banalisées, habillés comme vous et moi, ils vous fondent dessus au moment où nous nous y attendons le moins et hop !

Emballé.

Alors comment nous y reconnaître ?

A qui la faute s'il y a confusion ?

Nous sommes pigeonnés des deux côtés.

Do

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 18:05

Si comme moi l'Histoire du Proche et du Moyen Orient vous a un peu échappé et qu'une petite mise au point ayant valeur de révision est nécessaire, je ne saurais trop vous conseiller la lecture d'un ouvrage de Gilbert Sinoué.

Une manière d'appréhender les évènements que nous vivons aujourd'hui à travers les destins croisés de 4 familles, palestinienne, juive, égyptienne et irakienne et de peut-être comprendre que nous ne pouvions guère nous attendre à ce que la vie soit aujourd'hui un chemin pavé de roses.

Enfin si vous n'avez pas envie de vous plonger dans cette lecture (2 tomes), je vais vous proposer un résumé d'évènements qui, à mon sens, donnent à réfléchir !

Un peu d'Histoire, une piqûre de rappel

16 mai 1916, la "Grande" Guerre , n'est pas encore terminée, son issue reste improbable, mais France et Angleterre se partage les possessions germaniques et celles de l'Empire Ottoman, lors de la signature du Traité « Sykes-Picot », gardé secret jusqu'à la fin des hostilités.

Les provinces de Bagdad, de Bassorah, le vilayet de Kirkouk (alors en Mésopotamie, l'Irak n'existera dans ses frontières actuelles qu'à partir de 1918) seront sous mandat britannique pendant que la France récupérera la Syrie côtière, Palestine inclus, le Liban, la Cilicie (province turque) et la province de Mossoul (Mésopotamie).

1918, les populations du Proche et Moyen Orient découvrent leurs nouveaux statuts.

En Égypte, passée sous protectorat britannique, le non respect des promesses faites par Théodore Edward Lawrence (Lawrence d'Arabie) aux peuples soumis au joug ottoman pour obtenir leur soutien dans le précédent conflit, donne lieu aux premières manifestations anti britanniques.

1918, les britanniques occupent Jérusalem, se rendent maître de la Palestine. Balfour annonce qu'il est favorable à l'établissement d'un foyer national juif (en 1921, Churchill refusera de renoncer à cette implantation malgré les émeutes grandissantes).

1920, au mois d'Août, Gertrude Bell aux multiples casquettes dont espionne, analyste politique et fonctionnaire britannique, reçoit la mission de tracer les nouvelles frontières de l'Irak : majorité chiite au sud, minorité sunnite et kurde au nord et au centre.

Un état kurde, indépendant, a été refusé aux kurdes dans le but de contrôler les réserves pétrolières du sous-sol, Churchill a même recommandé l'emploi du gaz moutarde contre cette population (note adressée au War Office en date du 19 mai 1919).

Un peu d'Histoire, une piqûre de rappel

1920, les colons juifs commencent à affluer et les premières émeutes éclatent à Jérusalem.

1921, les anglais nomment un roi en Irak, la Palestine est amputée de la Transjordanie qui devient protectorat britannique.

1921, en France sous l'administration d'Aristide Briand, la physionomie de la nouvelle Syrie se dessine. 3 états sont créés afin de réduire la superficie de la Syrie : un grand Liban à majorité chrétienne maronite, l'état d'Alep, l'état de Damas. La Syrie est dépossédée de la Palestine et du Liban.

1921, dans le même temps la France s'emploie à récupérer les parts allemandes de la Turkish Pétroléum pendant que les britanniques, qui ont déjà négocié avec le Shah le contrôle des réserves pétrolières iranniennes, obtiennent par le biais de la conférence de San Remo le contrôle permanent de toutes les compagnies pétrolières d'Irak !

Le mot est lâché : pétrole !

Le nerf de la guerre !

Voilà, entre autre !, ce que nous (le monde) payons aujourd'hui, des décisions datant de plus d'un siècle et dictées par la course aux profits.

Do

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 18:42

Au cas ou la question « Qu'est-ce ? », en turlupinerait certains qui ne seraient pas allés voir dans les commentaires, la réponse est : une œuvre d'Art !

Une œuvre d'Art de Florian Viel, élève de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts du Mans, intitulée : « Sculpture pour observer discrètement la piscine de ses voisins".

Florian viel affirme que : « il est question du songe, du fantasme et du désir voyeur - assumé ou non - du spectateur camouflé face à la réalité. Une fiction (qui) permet de saisir la réalité en même temps qu’elle se cache ».

Voilà !

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 19:57

Chacun d'entre nous a sans doute son petit coin de paradis, le notre, c'est Noirmoutier. 2 fois l'an, au minimum, nous y faisons halte et cela dure depuis … 30, 40 … des années !

Autant dire que nous pensions connaître l'histoire de l'île et le moindre recoin, erreur ! Le passé de l'île ne fut pas un long fleuve tranquille comme nous l'avons découvert cet automne !

Lors de notre petit tour de France, nous nous sommes décidées à franchir la porte du château de Noirmoutier en l'Île, la capitale !

Indésirables

Sa silhouette blanche, ce qui est plutôt curieux pour un château fort, sert d'amer à chacune de nos arrivées et si nous jubilons toujours en le répérant, nous l'avions toujours boycotté, déjà parce que les chiens y sont interdits !

Reconstruit au XII e siècle en pierre, il jouxte l'église, vestige d'une très ancienne abbaye contemporaine du premier castrum. De l'abbaye, fondée au VII e siècle, saccagée à de nombreuses reprises par les vikings qui avaient fait de l'île leur base pour leurs innombrables raids sur la Loire, il ne reste donc que la crypte, témoignage exceptionnel de l'architecture mérovingienne, qui abrite aujourd'hui les reliques de son fondateur, St Philbert.

Marais salant Jacobsen
Marais salant Jacobsen

L'île doit quasiment tout à ce moine hyper actif qui en 10 ans a levé des digues, asséché des marais et créé des marais salants, gagné des terres sur la mer et donné à l'île son aspect actuel mais aussi son nom !

Connue sous l'appellation Île d'Her puis Île d'Hermoutier, elle devint Noirmoutier, rappel de la présence du monastère et de la tenue de couleur noir des moines qui la modelèrent avec tant d'acharnement !

Noirmoutier est de nos jours surtout connue pour l'attrait touristique qu'elle représente même si certaines spécialités lui valent une belle réputation : le sel, la bonnote, une pomme de terre qui doit son goût unique au goémon généreusement répandu sur le sol et le Gois, plus de 4 kilomètres de chaussée submersible ponctuée de balises où les imprudents peuvent se réfugier !

Le Gois
Le Gois

Mais ce n'est pas tourisme dont je veux en fait vous parler mais plutôt d'une histoire tragique et méconnue qui eut pour cadre le château !

Maintes fois assiégé, il résista aux anglais, aux espagnols, aux hollandais. Propriété du Prince de Condé ce que nous ignorions, grave lacune, il fut prison militaire à la Révolution puis sous la Commune et devint propriété de la ville de Noirmoutier en l'Île en 1901.

En 1914, il reprit du service comme prison pour ceux que l’État Français venait de qualifier d'indésirables, les ressortissants des pays ennemis vivant sur le sol français et animés cependant de sentiments francophiles.

Les Indésirables
Les Indésirables

En Août 1914, à la déclaration de guerre, les étrangers apprennent qu'ils ont 2 jours pour quitter le sol français.

Certains s’exécutent mais beaucoup tardent car comment imaginer que du jour au lendemain on peut devenir ennemi potentiel d'un pays où l'on a souvent commencé à s'ancrer, travail, amis, famille ?! Recensés, ils sont regroupés et éloignés du front, ennemis potentiels, on les voit comme des espions, des terroristes ! Au mieux veut-on les protéger !!!

Le château de Noirmoutier est alors réquisitionné et 251 étrangers, parlant le plus souvent parfaitement notre langue, artistes, employés, professeurs, médecins … se retrouvent parqués dans ce lieu au confort plus que spartiate. Pas de latrines, de dortoirs, de cantine … tout est à faire, sans moyen. Chacun aménage comme il peut les lieux et tente de survivre. Les îles françaises reçurent ainsi leur lot de prisonniers.

Traités comme du bétail par l'administration, la population était nettement plus compatissante avec ces internés dont le grand tord était de n'être pas français. A Noirmoutier, les premiers arrivés étaient autrichiens et allemands, ces derniers, exilés à l'Île d'Yeu, furent remplacés par des hongrois, des polonais !

Une exposition consacrée à cet épisode occupe tout le château, de nombreuses photos d'époque mais aussi de nombreuses œuvres laissées par les artistes internés, portraits, caricatures, vues du château, sculptures témoignent de ce que fut la vie de ces hommes dont le seul tord fut de n'être pas français au moment de la guerre !

Un roman, le Monastère noir de Aladàr Kuncz, relate la vie de son auteur, interné à Noirmoutier, « roman de captivité » d'un intellectuel* pétri de culture française et qui séjournait en France depuis 14 mois quand il fut arrêté.

Indésirables

On sort tout chamboulé de cette exposition qui bien que relatant des faits centenaires est très actuelle.

Tout un questionnement qui nous invite à nous pencher sur "l'étranger, cet autre moi" !

Do

*Aladàr Kuncz Professeur de lycée à Budapest et contributeur à la revue d'esprit moderniste et européen « Occident »

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 18:14

Que dire en cette soirée, si ce n'est que comme tant de personnes nous sommes atterrées parce qui s'est passé à Paris.

Si notre pensée est auprès de ceux qui ont perdu un être cher, nous envoyons aux âmes de ceux qui ont laissé la vie dans ces attentats un message d'Amour afin de les aider à cheminer vers la Lumière.

Stupeur et consternation

Amis, famille mais aussi inconnus parisiens, nous sommes près de vous par le coeur !

Nous espérons simplement que la Paix et l'Amour prévaudront afin d'empêcher à la Haine de gagner du terrain et de semer la terreur.

Do et Frédo

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 16:20
Qu'est-ce !

Selon vous, qu'est-ce ?

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 20:24
Le Carlit, c'est celui de droite et c'est le plus haut sommet des Pyrénées Orientales
Le Carlit, c'est celui de droite et c'est le plus haut sommet des Pyrénées Orientales

Aujourd'hui, je ne vais pas vous décrire notre dernière rando par le menu.

Ce sera juste beaucoup de photos et peu de textes. Notre but, le désert du Carlit !

Le Vives
Le Vives

Cette virée ne fut que du bonheur, une myriade de lacs laissés là par les glaciers. En arrivant des Bouillouses, le premier c'est le Vives.

Le Sobirans
Le Sobirans


Arrivé au pied du Carlit, le Sobirans dévoile ses charmes dans un décor d'ocres !

Le Castella
Le Castella


Les jours fastes, il est même possible de tomber sur des cèpes le long du Castella !

Le Dougnes
Le Dougnes


Un premier verrou glaciaire, les gambettes flageolantes et c'est le Dougnes !

Sorbier
Sorbier


Deux autres verrous, un coup d'œil sur Le Vives et retour à la case départ.

Si vous y montez sous peu ne manquez pas les sorbiers des oiseaux, ils flamboient !

Cairn
Cairn

La rando est parfaitement balisée et de nombreux cairns ponctuent le parcours ! Des œuvres d'art brut !

Le massif du Canigou
Le massif du Canigou


Une balade, un véritable enchantement qui s'est terminé comme un feu d'artifice avec le Canigou en toile de fond !

Do

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 20:43
cabane à St Hippolyte PO
cabane à St Hippolyte PO

Une charte vient d'être signée en préfecture (celle des Pyrénées Orientales) qui lance la traque aux constructions illicites (mais pas uniquement) qui proliféreraient dans le département.

Si le terme « cabanisation » vise tout habitat en dur ou mobile implanté sans autorisation, il inclut également les caravanes et mobile-homes installés sur des campings ou bien sur des propriétés privées !

Autant dire une chasse aux plus démunis (ou aux marginaux) qui ont le grand tord, entre autre, de nuire à l'image du département dixit la préfète ?! Préfète qui ne semble pas avoir (encore) inclus dans cette traque ceux qui vivent dans leurs voitures parce que leur maigre salaire ne leur permet pas de trouver un logement décent !

Le SDF (ou assimilé) est donc une nuisance et toutes les instances territoriales et gouvernementales ( CAF, Direction départementale des finances publiques, Agence régionale de Santé, Police de l'eau, Gendarmerie … ) sont sur les dents et inviter à élaborer un maillage du territoire qui ne doit permettre à aucun contrevenant d'échapper à cette vague d'assainissement.

Le discours de la préfète énumérant les enjeux de cette guerre est un modèle du genre, vous devinerez lequel vous même :

« Tout d'abord, il s'agit de la protection des populations avec les risques d'inondations et d'incendies ». Les risques d'inondations lorsqu'il s'agit de vendre des terrains, tout le monde s'en moque ! Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé sur Cannes mais aussi sur le secteur d'Argelès en mars dernier.

« Il faut prendre en compte la désocialisation des populations des populations concernées, le manque d'hygiène, l'insalubrité, les défauts de raccordement à l'eau potable ... ». Pour ceux qui résident en camping, le problème de salubrité n'existe pas, quant à la désocialisation de ceux qui sont à la rue (et pas dans un cabanon), cela indiffère ! Enfin les conditions d'accueil des gens du voyage, comme ce fut le cas cet été à Rivesaltes où le terrain qui leur était réservé ressemblait au sol de Mars, émeuvent elles les autorités ?

« Il faut prendre en compte … la dévalorisation de l'image du département et, entre autre, la non perception des taxes ». Nous y voilà, c'est une question de sous ! Encore que cela ne devrait pas inclure ceux qui résident en camping car les tarifs pratiqués tiennent compte de ces fichus taxes.

Les quais de la Seine
Les quais de la Seine

La paupérisation de la population est tout juste évoquée et pourtant ! Pour avoir souvent discuter avec des personnes vivant en camping, j'ai quand même cru comprendre qu'ils espéraient que cette situation serait transitoire ! Certes, il y a quelques marginaux qui s'éclatent à vivre dans une yourte, ou similaire, et alors ? Ne peut-on avoir envie de mettre une certaine distance entre soi et la civilisation ? Sont également pointées du doigt ceux qui, parce qu'ils rénovent une vieille bâtisse vivent en caravane, mais j'imagine quand même qu'ils acquittent des taxes ? Il est vrai que « les pôvres c'est fait pour être très pôvres et les riches, très riches ! » (La folie des grandeurs), il n'y a qu'à considérer le cas de Thomas Thévenoud, allergique aux impôts !

Ce qui m’écœure le plus dans cette histoire, c'est tout ce que cela cache derrière : répression, délation (la CAF devra signaler les allocations versées à des personnes vivant sur des campings ou des terrains de loisirs, idem pour les maires qui auront « un rôle préventif et curatif »), stigmatisation de personnes déjà fragilisées socialement !

Dégoûtant !

Et ce qui me donne franchement « la gerbe », c'est de me dire que l'on est capable de traquer des gens qui ont le seul tord de ne pas rouler sur l'or alors que certains, mieux informés et argentés, magouillent en toute impunité !

Paris camping !
Paris camping !

A quand la traque organisée des SDF, par exemple Paris où les tentes fleurissent sur les trottoirs et où les constructions se multiplie le long des voies sur berge ?

Do

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 18:54
Ah, si Pierre avait su...
Ah, si Pierre avait su...

Si vous n’avez pas lu l’Indépendant du 4 novembre 2015, vous l’ignorez peut-être : l’air marin est dangereux pour la santé. Oui, oui, oui !

Comme il est fréquent à cette période de l’année, nous avons subi lundi dernier ce que l’on nomme un « épisode méditerranéen » : fortes pluies (encore que…) et bon coup de vent de sud, sud-est, rendant difficile l’écoulement des fleuves vers la mer, d’où un risque accru de montée des eaux et d’inondation.

Alerte orange, donc. Normal. Nous avons l’habitude.

S’il a effectivement bien plu, surtout en montagne, et si la Têt et le Tech affichaient le lendemain un débit impressionnant, l’épisode semble avoir été plutôt modéré et nous n’avons à déplorer aucun incident grave, humain ou matériel, ce qui n’est pas le cas chez nos voisins espagnols (quatre morts). Nous nous en tirons bien, mais nous ignorions qu’un autre danger nous menaçait ce jour-là ; ce n’est que le lendemain que nous avons découvert que le département avait été placé en alerte pollution. Quel genre de pollution ? Aux embruns marins, figurez-vous !

Vous qui aimez admirer le spectacle de la mer déchaînée, sachez désormais qu’un mal sournois vous guette : le sel !

« L’impact de cette pollution est aussi nocif pour la santé que les pollutions ayant pour origine l’activité humaine (gaz d’échappement ou autres). Classés cancérigènes par l’Organisation Mondiale de la Santé au même titre que les autres particules, ces embruns pénètrent dans le système respiratoire ».

Et tenez-vous bien, l’article précise que la pollution ne se cantonne pas au littoral, les masses d’air poussées par le vent pénétrant loin à l’intérieur des terres… Jusqu’aux Hauts Cantons ! Oui, jusqu’à Font-Romeu ou aux Angles ! C’est fou, non ?

Il s’en suit moult conseils à l’intention des personnes sensibles, comme d’éviter les activités physiques intenses, en extérieur comme en intérieur ( ?).

J’avoue que cet article m’a fait l’effet d’un poisson d’avril… Mais comme nous sommes au mois de novembre, j’ai aussitôt pensé qu’une fois de plus, on nous prenait pour des c… andouilles. Et je m’interroge : jusqu’où iront-ils pour nous maintenir dans la peur ?

Cependant, l’article ayant suscité pas mal de réactions, je suis un peu rassurée. Les gens ne s’y trompent pas. Je me permets de vous livrer une ou deux réflexions particulièrement réjouissantes : « Au nom du principe de précaution, je propose de déménager la mer »… « Que doit-on faire en cas de régime sans sel ? »… « Ségo devrait taxer la mer et imposer l’eau douce ! »… « Encore un organisme perfusé payé avec nos impôts et qui oublie que nos ancêtres pouvaient respirer normalement, même avec le vent salé. C'est du grand n'importe quoi !!!! » et, le meilleur pour la fin :

« Pour votre santé, arrêtez de respirer !!! ».

Surtout si vous êtes marin-pêcheur…

Frédo

Alerte pollution!

Et pourtant, quel spectacle!

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 18:11

Lors de notre dernier petit tour de France nous avons fait halte en Mayenne et découvert le musée Robert Tatin, extra !

Art brut, art premier, ce lieu n'est pas sans rappeler le Palais idéal du facteur Cheval, la maison Picassiette ou tout autre délire architectural qui vous font retrouver une âme d'enfant.

Ça fait un bien fou !

Fontaine de la Solidarité de LEB
Fontaine de la Solidarité de LEB

Dès l'arrivée, une œuvre colorée et décoiffante vous accueille. Cette composition dite « Fontaine de la solidarité » est la création de Jean-Yves Lebreton, LEB, qui expose également de multiples œuvres sur le site.

Le ton est donné, il n'y a plus qu'à se laisser porter.

Né en 1902 en Mayenne, Robert Tatin a démarré dans la vie active dès le certificat d'études comme peintre en bâtiment. Un séjour à Paris en 1918 lui permet, tout en travaillant, de s'inscrire dans diverses académies libres puis aux Beaux Arts et à l'atelier de fresque de l'école des Arts Appliqués. Après avoir suivi des cours de trigonométrie et autres joyeusetés mathématiques du même type, un retour à Laval, une autre plongée parisienne en belle compagnie, Robert Tatin voyage de par le monde et séjourne plusieurs années en Amérique du Sud, où, au contact des amérindiens, il s'affranchit des dogmes académiques. De retour en France, il partage son temps entre Vence, Paris et Laval où il se fixe définitivement en 1962.

La maison des Champs
La maison des Champs

C'est donc près de Cossé le Vivien qu'il crée l'oeuvre de sa vie, au lieu dit « la Frénouse ». Il a voulu cette création, « La Maison des Champs » comme le lieu de rencontre de toutes les civilisations au sein d'une nature paisible.

Une allée de 19 géants mène au « Jardin des Méditations » et en différents lieux investis par Robert Tatin.

Verbe Avoir
Verbe Avoir

Au premier abord, le visiteur a tendance à sourire, voir s'amuser franchement en découvrant Vercingétorix aux côtés de Sainte Anne ou de Marie. Funeste comportement !

Chaque statue est un questionnement que l'artiste nous invite à faire sur notre propre existence. Qui suis-je ? Où vais-je ? D'où viens-je ? « En quel étagère » ?

Robert Tatin quant à lui, nous livre au travers de ces géants son propre parcours.

Pablo Picasso
Pablo Picasso

« Le maître compagnon » est ainsi un rappel de son propre apprentissage, placé sous le signe de l'excellence, de l'exigence.

Quant à Rodin, Le Douanier Rousseau ou Alfred Jarry, leurs représentations sculptées témoignent de la richesse phénoménale et foisonnante de son environnement artistique.

Influence égyptienne, détail de l'enceinte
Influence égyptienne, détail de l'enceinte

La biographie de l'artiste ainsi posée, nous pouvons découvrir « Le jardin des Méditations ».

Enclos dans une enceinte dont nous pourrions faire le tour à l'infini, tant elle recèle de surprises, ce jardin est tout en symboles.

Ouvert sur l'infini du ciel, mais clos, il invite le visiteur à une plongée dans le temps et l'espace. Conçu comme un cloître dont les galeries enserrent un bassin, la « Source de Vie », le parcours se fait selon le sens de rotation des aiguilles d'une montre et dévoile une multitude de salles qui permettent d'appréhender le talent multiple de Robert Tatin.

Le jardin des méditations
Le jardin des méditations

A ce stade de la découverte, nous mesurons bien que cette création n'a rien à voir avec celle du facteur Cheval.

C'est pensé, construit de manière à délivrer un message, l'Art est universel, l'Art est dans tout, la Vie est une œuvre d'Art.

Enfin c'est mon ressenti, peut-être y trouverez vous un autre sens ?!

Dinan, aquarelle et encre de chine
Dinan, aquarelle et encre de chine

En ce qui me concerne, ma préférence est allée à son œuvre picturale et tout spécialement à ses aquarelles.

Pas de couleurs pisseuses et une manière très particulière d'y associer l'encre de chine pour rehausser le trait.

J'aime !

Le musée Robert Tatin

Robert Tatin est enterré dans son jardin, juste devant sa maison entièrement remaniée par lui.

On dirait la maison des 7 nains ! On a les références qu'on peut et 39 années avec de jeunes enfants laissent des traces !

Cette maison que l'on peut visiter, selon le souhait de l'artiste, est telle qu'il l'a laissée et pleine de ses œuvres et de celles de sa femme, Liseron !

Les "maîtres" de Robert Tatin Rembrandt, Van Gogh, Léomard de Vinci, Goya, Delacroix
Les "maîtres" de Robert Tatin Rembrandt, Van Gogh, Léomard de Vinci, Goya, Delacroix

Evidemment la découverte ne serait pas complète sans se perdre dans le verger et les multiples dépendances qui servent d'accueil à d'autres artistes, dont le fameux LEB présenté en début d'articles.

En tout cas si vous avez l'occasion de passer par là, ne ratez pas ce lieu magique !

Do

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche