Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 17:54
Pendant 17 ans notre piscine fut un modèle du genre, nettoyage toutes les 2 semaines et encore ! un budget minime et une eau cristalline.
Que du bonheur !
Et subito l'eau a verdi et nous n'arrivions pas à nous en sortir.
Avis contradictoires et enfin un diagnostic clair : trop de calcaire sur les parois. Pas de phénomène d'osmose, rien du côté du gelcoat, un traitement est proposé qui ne fait pas l'unanimité du côté du technicien que nous avions sollicité. Il en suggère un autre et de fil en aiguille s'inscrit pour une intervention ... qui tarde ... nos messages restent sans réponse. Pourtant il y a urgence car pour une fois toutes les conditions requises sont réunies pour que nous puissions vider la piscine sans risque de la voir sauter comme un bouchon. Nous avons une coque qui est arrivée par la voie des airs et a trouvé pile poil sa place, seul bémol l'eau affleurait quand le bassin a été terminé, la nappe phréatique est très près et à cause d'Archimède et sa fameuse poussée, si le niveau de la nappe est trop haut, hop ! la piscine subit une poussée de bas en eau et adieu Berthe !
Du coup et parce que depuis une dizaine d'années nous n'avions jamais eu la nappe aussi basse, parce que celui qui devait intervenir (avant la fin de la semaine) restait aux abonnés absents, nous avons retroussé nos manches et hardi petit !
ON L'A FAIT, COMME DES GRANDES !
Juste un bémol la pompe de la piscine n'a pas voulu vidanger, pas grave nous avons été chercher notre pompe au jardin ! Nous avons frotté, gratté, écopé, épongé, sué, reniflé l'acide chlorhydrique, nous avons prié les voisins de nous excuser pour le bruit et avec l'aide d'Alain un ami, nous avons fini en karchérisant.
Elle a retrouvé sa blancheur et pas de doute rien ne vaut d'être autonome, on est les meilleures !
Oui, c'est vrai !
Partager cet article
Repost0
28 avril 2021 3 28 /04 /avril /2021 17:32

Variants, vaccins ... voici un lien vers un texte, long certes, mais notre vie ne vaut elle pas la peine de s'interroger  avant de se déterminer?

https://professeur-joyeux.com/2021/04/23/covid-19-variants-vaccins-voir-plus-loin/

Nul ne sait combien de temps les vaccins seront efficaces, sachant déjà qu'ils ne protègent pas à 100% mais dans le meilleur des cas. Après la deuxième injection on parle maintenant d'une troisième et d'une vaccination ensuite chaque année et tout cela avec des produits JAMAIS testés sur des humains, pour des virus connus pour muter sans cesse notamment des vétérinaires. Est-ce pour cette raison qu'ils peuvent vacciner ?!

Pour rappel c'est l'agence européenne du médicament qui a demandé vu les incertitudes en matière d'innocuité que les vac-cins soient en mode test jusqu'en 2023 !

Cela n'empêche pas que des enfants entre 6 mois et 11 ans servent de cobaye !

Désolée de déranger peut-être mais ...

Avez-vous eu des informations précises de la part de vos médecins traitant, vous a t'on par exemple :

1- donné la liste complète des ingrédients des vaccins mis en circulation actuellement dans notre pays ;

2- certifié que le vaccin que vous projetez de m’injecter ne contient pas de MRC5 (des cellules de fœtus avortés ou traces d’ADN humains), ce qui irait à l’encontre de mes convictions religieuses ;

3- certifié qu’il n’y a aucun risque de réactions iatrogènes ;

4- informé de toutes les contre-indications et de tous les effets secondaires potentiels, réparables ou irréparables, à court, moyen et long termes ;

5- certifié de façon sans équivoque et de bonne foi, dans le respect de l’article 13 de la Convention d’Oviedo (3), que cette technologie n’a pas le potentiel de modifier l’ADN humain grâce à ce que l’on appelle la transcriptase inverse, qui permet explicitement le transfert d’informations de l’ARNm à l’ADN

6- certifié que ce vaccin ne contient pas d’inserts du virus VIH

7- certifié que le vaccin ne contient pas de puce ’Identification par Radiofréquence (Rfid) ou de nano technologie se présentant sous une forme quelconque

8- certifié que tous les paramètres médicaux concernant les essais et les études requis ont été satisfaits ;

9- précisé quels sont les autres traitements possibles pour lutter contre le SRAS-CoV-2 en détaillant les avantages et les inconvénients de chaque traitement, au sens de l’article 2 du Code de Nuremberg (4).

A t'on pu répondre simplement, par oui ou par non, aux questions suivantes :

1. Si je me fais vacciner, puis-je arrêter de porter un masque ?

2. Si je me fais vacciner, puis-je arrêter la distanciation sociale ?

3. Si je me fais vacciner, dois-je encore respecter le couvre-feu ?

4. Si mes parents, mes grands-parents et moi-même sommes tous vaccinés, pouvons-nous nous étreindre à nouveau ?

5. Si je me fais vacciner, serai-je résistant à la Covid et à ses nombreux variants et pour combien de temps ?

6. Si je me fais vacciner, est-ce que j’éviterai les formes graves avec hospitalisation, ainsi que la mort ?

7. Si je me fais vacciner, serai-je contagieux pour les autres ?

8. Si j'éprouve une réaction indésirable grave, des effets à long terme (encore inconnus) entraînant même la mort, serai-je (ou ma famille) indemnisé ?

Dominique

Partager cet article
Repost0
21 avril 2021 3 21 /04 /avril /2021 19:44

Si vous ne le savez pas, encore, sans doute est-ce parce qu’il ne vous a pas été donné de lire la notice relative aux « vax-cins » à « Aérène m» que possède l’Agence Européenne du Médicament (AEM).

Parce qu’il y a des points importants sur lesquels les laboratoires P.F.I.Z.E.R n’ont pu apporter de réponses leur « vax-cin » a été placé en mode test jusqu’en 2023 (idem pour ceux nés de la même technologie).

Toute personne recevant cette médication est donc un cobaye !

Voici 3 des points posant problème, nul ne sachant ce que cela peut donner dans le temps :

 

 

 

  • Les excipients utilisés contiennent des nanoparticules lipidiques jamais testées sur des humains.

  • La fabrication de l’« Aérène m» se fait d’abord à partir d’ADN, des petits morceaux de cet ADN restent en fin de processus même si tout a été purifié. Or nul ne sait s’il ne peut pas entrer dans la cellule, il est donc impossible de se prononcer sur l’innocuité ou la nocivité du produit !

  • L’« Aérène m» à la fin du processus doit former une forme de pointe désignée sous le terme de spike qui est en fait la simulation de la protéine qui permet à un virus de pénétrer la cellule. Or des petits morceaux de cet « Aérène m» qui ne seraient pas allés jusqu’au bout du processus font courir le risque à l’organisme de voir se développer des maladies auto-immunes car les laboratoires sont dans l’incapacité de prévoir comment ces morceaux de protéines inconnus peuvent réagir

Enfin, pour la petite histoire depuis 10 ans (et plus peut-être) le laboratoire précédemment cité cumulent les amendes pour les mêmes raisons :

  • falsification de données

  • publications mensongères

  • commissions occultes

Livrez vous aux mêmes exercices, je ne pense pas que vous réitérerez cela sur plusieurs années, vous serez vite mis hors d’état de nuire !

Au fait savez vous que depuis des années les vétérinaires sont aux prises avec les coronavirus sur les animaux et qu’ils n’ont JAMAIS réussi à trouver de vax-cin efficace ?

La cause ? Ces coronavirus mutent sans cesse !

On le voit d’ailleurs !

Alors faudra t’il envisager un jour de se faire « vax-inner » tous les quatre matins ?

Dominique

Partager cet article
Repost0
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 18:04

Flashmob pour la culture, Paris le 28 mars 2021

Place de l'Odéon

Hyper heureuses de vous faire découvrir cet évènement incroyable, organisé de main de maître par Valentin Vander (Les goguettes) et Clotilde Guerot. Au menu, un medley de trois chansons hautement symboliques dédié à tous les métiers de la culture, à ceux qui les entourent (restauration, tourisme, événementiel…) et bien sûr au public. Comme une petite flamme qu’on essaie de maintenir allumée pendant la traversée de ce grand tunnel que nous vivons. Et pour tout vous dire, ça faisait un bail que j'avais pas eu des frissons pareils... 🔥

https://www.facebook.com/gauvainsers/videos/283203363420714

Partager cet article
Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 19:38
Les beaux jours reviennent et avec eux le tiques, alors voici des protocoles que nous avons mis au point avec Frédo et qui vraiment sont efficaces ! Et auparavant toutes "mes confuses" mais la mise en page sur Overblog est très capricieuse !
Soins en vrac contre les tiques
Quand on a été piqué par un (ou plusieurs) tique(s)
Avant toute chose il faut bien avoir à l’esprit que ce n’est pas anodin et que cela ne doit pas être traité à la légère ! Surveillez toujours la possible apparition d’une auréole rouge parfois très éloignée de la piqûre notamment si la piqûre était sur un membre !
1ere possibilité notamment si on s’est aperçu tout de suite de la piqûre.
Aromaforest (à acheter) Composition : Origan / Cannelle de Chine / Cannelle de Ceylan / Lemongrass / Tea Tree / Eucalyptus Radié / Niaouli / Bois de Hô / Eucalyptus Globuleux
Appliquer 2, 3 gouttes sur la partie atteinte plusieurs fois par jour pendant environ 5 jours
2e possibilité si les tiques sont restées accrochées plusieurs heures (voire jours) avant d’être retirées
1 goutte de HE Origan (à avaler dans une gélule vide) pendant 4 jours maximum ( hépato toxique dans la durée)
et selon ce dont on dispose
1 goutte de HE Tea Tree ou de HE Laurier Noble plusieurs fois par jour sur le piqûre
ou 2, 3 gouttes de Aromaforce à mettre plusieurs fois par jour.
à noter que Aromaforce est bon pour tout angine, problèmes intestinaux, bronchite, cystite, gastro … mettre en regard de l’organe atteint 2, 3 gouttes plusieurs fois par jour.
Composition : Lavandin super, Bois de Hô, Eucalyptus radié, Niaouli, Romarin, Eucalyptus globuleux, Ravintsara, Menthe poivrée, Giroflier, Tea-tree. 100% huiles essentielles pures et naturelles.
Pour se protéger des tiques (humain mais aussi chien et chat)
HE Tea Tree 1 goutte sur le chakra coronal avant de sortir (ou sur un couvre-chef) et se frotter les parties découvertes des membres inférieurs avec un lotion faite avec :
  1. HE Tea Tree 20 gouttes
  2. 2 doigts d’alcool dénaturée, de l’eau filtrée dans un flacon de 30 ml
ou
HE huile de Cade 10 gouttes
HE Tea Tree 10 gouttes dans 2 cuillers à café de dispersant
HE Lemongrass 10 gouttes
HE Ravintsara 10 gouttes
Ajouter comme précédemment 2 doigts d’alcool dénaturée et de l’eau filtrée dans un flacon pulvérisateur d’environ 150 ml. Agiter à chaque utilisation.
Ne pas pulvériser sur les yeux !
L’HE Cade éloigne vraiment les moustiques !
Il est possible de remplacer l’alcool dénaturée par du vinaigre blanc ou un dispersant ! Personnellement je préfère l’alcool ou le vinaigre voire juste de l’eau car dans ce cas il faut la secouer avant toute utilisation et cela énergétise le mélange

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 20:03

Retour en Drôme pour ce qui sera mon dernier article relatant notre récent voyage.

Notre dernière découverte au cours de laquelle nous aurions pu croire être revenues à la normalité fut pour l’atelier de poterie de Cliousclat.

Une visite vivifiante après celle de Mirmande. Superbe et doté de beaux bâtiments répartis au long de calades empierrées, impossible d’apprécier le charme de ce village. Comme au Poêt Laval, nous étions les seules âmes vivantes dans ce village complètement déserté par le Co-Vid. Une académie de peinture y vit le jour et de nombreux artistes lui insufflèrent vie, aujourd’hui c’est le village des peintres au bourg dormant !

Cliousclat fait partie des villages perchés de la Drôme.

Village tout simple, il est pourtant doté d’un parcours de découverte permettant de ne rien manquer des détails architecturaux en apparence banaux comme les arcs boutants reliant les maisons de part et d’autre des ruelles. Village potier de nombreuses demeures individuelles étaient dotées de four de cuisson, or c‘est bien connu la chaleur dilate les corps y compris les pierres des murs. Fragilisés ceux-ci avaient parfois besoin d’être étayés, d’où les arcs boutants !

La poterie de Cliousclat est née en 1902 grâce à Marius Anjaleras qui acheta des terres à la sortie du village. Ici la terre se prête parfaitement à cette activité et si de nombreuses carrières d’extraction se trouvent aux abords de Cliousclat, l’argile est en fait présente partout. De nombreux potiers extrayaient la matière première de leurs jardins.

La particularité de l’argile de Cliousclat est d’être poreuse, les pièces de poterie nécessitent d’être imperméabilisées donc vernissées. Cette activité suit un protocole strict, l’argile était extraite de mars à septembre, séchée en plein air puis délavée. Brassée pour être débarrassée de ses impuretés et bien mélangée elle était ensuite mise de nouveau à sécher sous forme de blocs conservés en caves.

Ce n’est au terme de ce processus que l’argile était enfin travaillée pour donner naissance à toutes sortes de pièces décorées de motifs variés. Les décors les plus fréquemment utilisés étaient réalisés « au clou » ou à « la poire », petits récipients jadis en argile. Vernis sur les deux faces ou seulement à l’intérieur, les poteries de Cliousclat avaient une identité forte. Une cuisson durait entre 17 et 18 heures et nécessitait 500 à 600 fagots que les « bouscatiers » ou bûcherons fournissaient.

Tout le village vivait de cette activité et tous les métiers inhérents à l’art de la poterie étaient représentés, carriers, délaveurs, bouscatiers, charretiers … et potiers.

Un musée, ouvert et libre d’accès, permet de découvrir la poterie de Cliousclat, son évolution, depuis sa naissance. Quant au magasin il recèle aussi bien des objets utilitaires que des pièces fantaisies.

En ce qui nous concerne nous avons pas mal ri devant des tasses agrémentées de textes à l’humour quelque peu décalé mais qui ne furent pas sans me rappeler une carte de Joël reçue à l’occasion d’un de mes anniversaires, « A toi mon herbe folle » !

Couvre-feu oblige nous avons au terme d’une balade de 6 jours mis le cap sur nos Albères avec en tête d’autres voyages déjà prêts !

Des voyages pas trop loin, nous nous arrangeons pour être toujours à moins d’un plein de carburant, histoire de revenir vite « au cas z’ou ». Par les temps qui courent il faut s’attendre à tout et plus spécialement au grand n’importe quoi !

A bientôt !

Dominique

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 19:23

L’école à la maison !!!

Vaste sujet à plus forte raison quand il y a des bugs informatiques. A ce propos lorsque l’on écoute le ministre Blanquer parler de hackers russes qui auraient tenté de pirater les serveurs informatiques, on se tient les côtes ! Mort de rire !

Pour en revenir au sujet qui nous occupe, même lorsque cela fonctionne correctement côté informatique, encore faudrait-il que les parents soient partants et conscients, ce dont je ne suis pas si sûre.

Certes je sens bien qu’il y a quand même une certaine colère au fond de moi et je vais m'épancher. Enseignante je fus, enseignante je reste et en maintes occasions je raisonne, agis toujours comme tel. Je ne peux m’empêcher de me mettre à la place de mes ex-collègues qui, s’ils ne sont pas en présentiel ne sont pas pour autant en vacances et travaillent à mettre en ligne les cours pour leurs élèves puis corrigeront le travail réalisé ! Je me mets à leur place car je sais que leurs téléphones personnels n’arrêtent pas de sonner et que même après l’heure « ordinaire » de cessation des cours, ils répondent (jusqu’à 22h et plus) et se mettent en quatre pour aider les parents en détresse !

Ce qui me met le « bouillon à la tête » c’est que, hormis dans certains milieux, un certain nombre de familles est à l’image de nos voisins. Personne ne se bile, les vacances ont commencé !

Nul ne semble vraiment s’inquiéter de la baisse de niveau qui n’est pas une simple vue de l’esprit, pourtant. Je n’aurais jamais imaginé que l’on puisse en terminale évaluer les connaissances des élèves au moyen de QCM, que cela compte dans les moyennes et entre dans la catégorie contrôle continu. Il y a quand même une grande différence entre être capable de restituer de mémoire des connaissances sans aucun support et devoir faire un choix entre 3 ou 4 possibilités de réponses. Outre le coup de chance, il est aisé de procéder par élimination en misant sur ses capacités de raisonnement ! Si je vous demande en quelle année a été signé le Traité des Pyrénées et vous donne le choix entre 1515, 1659, 1871 et 1945 avec un peu de jugeote un tri va s’opérer et la réponse sera facilitée. Mais si je vous demande tout à trac en quelle année a eu lieu la bataille de Bouvines, trouverez vous la réponse (sans aller voir sur Google) aussi facilement ?

Alors il est toujours possible d’extrapoler et de voir dans la situation actuelle des possibilités d’enrichir en famille les connaissances des enfants encore faudrait-il garder les pieds sur terre. Tous ces « et si » les enfants apprenaient à faire vivre leur imaginaire, à écrire des poèmes, des récits, à s’occuper de la nature, des animaux … sont bien jolis mais il y a une condition à remplir, que les parents soient partie prenante. De toute manière cela n’est pas novateur cela correspond à ce que Célestin Freinet prônait en matière de pédagogie et avait mis en place (et que l’on a éradiqué comme l’école Mutuelle).

Lorsque je regarde autour de moi je constate que peu de parents parlent aux enfants, partagent des activités avec eux, que les chiens et chats sont des « objets » que l’on ne balade même pas, que le jardin est juste un terrain de jeu pas question de cultiver. Je les vois connectés en permanence sur des tablettes qui servent de « nounou », de mentor et je constate même que certains n’hésitent pas à laisser pour une durée relativement longue des gamins seuls au domicile et là je bondis. Quand je pense que nous étions sensés pouvoir dire les circonstances exactes, l’heure à la seconde près, quand un enfant se gamelait à la récréation ? Nous étions (sommes ?) toujours suspectés de négligence !!!

Dommage parce que je sais d’expérience que l’école à la maison fonctionne parfaitement ? Cela peut être temporaire comme cette famille de notre environnement parisien qui un jour a tout laissé, vendu et après avoir monté un projet pour être sponsorisée est partie en camping-car de part le Monde 2 ans (lire si cela vous intéresse 4 enfants et un rêve). Les gamins ont été déscolarisés mais pendant tout le périple invités à tenir un journal, confrontés à la Vie ils ont découvert de nouvelles sources de savoir… au retour ils ont tous « sauté » une classe. Seulement les parents s’étaient investis d’une mission qu’ils ont remplie parfaitement. Alors oui, l’expérience actuelle peut se révéler positive mais il faut quand même se donner du mal !

Dominique, ronchon

 

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2021 7 04 /04 /avril /2021 19:53

Lorsque nous nous sommes lancées ce défit avec Frédé d'imaginer puis de co-créer notre idéal de vie chacune s'est mis à la tâche de son côté.

Voici donc ce que sera ma vie !

Si vous saviez ce que je me sentais pleine de joie, hier soir après avoir mis le point final à ce récit !

C'est juste qu'en fait ... je le vis déjà !

 

C’est aujourd’hui demain !

Il pleut et pourtant je sais que cette journée ne va pas compter « pour du beurre » !

Depuis plusieurs mois nous n’avons pas ménager notre peine et aujourd’hui nous pouvons enfin nous dire « ça y est, on l’a fait ! ».

Sur la pointe des pieds je gagne la terrasse en bois qui entoure notre cabanon sur trois côtés. Nous y passons le plus clair de notre vie et mis à part pour dormir ou nous éclater au piano, il n’y a pas d’activités qui ne puissent y trouver leur place, même le coin cuisine y a trouvé sa place.

J’attrape à la volée le polaire abandonné la veille sur l’un des fauteuils, mon parapluie et file voir comment nos nouveaux pensionnaires ont passé la nuit, chien et chat collés à mes basques. Hier notre basse-cour a accueilli un couple de Barbarie qu’Amélie et Amélia, nos deux oies regardaient quelque peu de travers hier ! Apparemment tout est calme sur le front, les poules gambadent déjà, notre système d’ouverture et fermeture à batteries solaires fonctionnent parfaitement !

D’un coup d’œil j’embrasse les alentours sans rien noter de particulier puis je m’offre un petit instant contemplatif, accotée au muret de pierres sèches qui délimite l’enclos des moutons. J’ai sous les yeux tout ce qui fait ma joie, la Méditerranée au loin, nos chères Albères, Corbières, Fenouillèdes, Roussillon. Un seul absent, le Canigou ! Mais rien de grave puisque c’est sur ses flans que nous avons donné vie à notre éco-logis.

Quand la grave crise de 2020 a donné le coup de grâce à notre société d’alors, nous avons tant bien que mal tenté de nous adapter. Un petit noyau d’irréductibles complices a vu le jour. Nous ne nous connaissions pas tous mais les amis des amis ne sont ils pas par définition nos amis ?

Nous avions en commun un goût immodéré pour la simplicité, la Liberté. Sans être tous des adeptes d’une vie spartiate, nous savions aller à l’essentiel. Lorsque l’opportunité d’acheter cette immense terrain près de La Bastide s’est présentée, nous n’avons pas hésité, le Ptibus allait y être comme un coq en pâte ! Et puis avec cette histoire de Grand Reset autant liquider nos assurances vie.

Grands randonneurs devant l’éternel nos amis Pignon sont venus découvrir le coin. Ils y ont pris goût et le temps d’un week-end le petit casot que nous avions retapé dès les premiers temps les accueillait. Ce fut ensuite au tour de Claire de nous rejoindre épisodiquement, le temps de nous donner des « cours » de rattrapage en matière de maréchage. Notre vieille canadienne reprit du service jusqu’aux premiers frimas.

Dans la joie et la bonne humeur, nous nous sommes prises à rêver !

Pourquoi ne pas revisiter le concept de l’éco-village ?

Nous avons pris conseils auprès de Marie et Roger que nous retrouvons parfois au sein de leur habitat partagé à Los Masos. Petit à petit les choses ont pris tournure et l’idée de notre cabanon a fait son chemin. Depuis des années nous en avions les plans en tête. Conçu comme les huttes norvégiennes, c’est notre cocon ! Poêle en fonte, panneaux solaires, nous avons tout le confort ! Chacune de nous y a son espace, lit douillet et rangement minimaliste, tout est à portée de main, comme dans le fourgon. D’ailleurs ce dernier continue vaillamment à nous balader, jamais bien loin, souvent pour aller faire un tour à Saint Genis où nous avons toujours notre maison et le jardin ! Nous n’avons pu nous résoudre à les vendre, comment aurions nous pu abandonner notre olivier ! Lorsque nos réserves financières ont été liquidées pour donner vie à notre rêve, la solution idéale s’est imposée comme une évidence !

Aujourd’hui, Claire y vit et c’est parfait !

Le « Cortal » comme nous l’avons appelé est devenu petit à petit le point d’ancrage d’amis chers. Son nom s’est imposé immédiatement, clin d’œil à Alice notre amie de papier née d’un roman de Frédérique « Moi aussi j’existe ». Si elle n’a aucune existence légale elle est pourtant bien présente dans notre vie, je ne serais même pas étonnée de la voir un jour débarquer !

Notre casot s’est considérablement agrandi sous la houlette de Brice, au cours de chantiers participatifs organisés avec ses élèves du Lycée professionnel où il travaille à mi temps. Claude et Michelle l’occupent le plus clair du temps. Une première roulotte a fait ensuite son apparition lorsque Martine s’est finalement décidé à quitter sa maison de Sorède.

Aujourd’hui une seconde arrive et sera le port d’attache d’un jeune menuisier ébéniste rencontré à Couiza. Outre des chantiers prévus sur les villages des contre-forts du Canigou, il a quelques créations en tête qui viendront agrémenter l’étal de notre petite boutique. Je lui ai déjà passé commande d’un prototype destiné à contenir mes flacons d’Hydrolat !

Il n’est pas impossible qu’une troisième et dernière roulotte vienne compléter notre « cheptel », entre les visiteurs occasionnels ou un nouveau résident venant dynamiser et pérenniser notre éco-logis, tout est possible !

Pour lors nous misons tout sur notre épicerie multi-services !

Nous y proposons les fruits et légumes de producteurs locaux, ceux que Claire nous monte régulièrement. Avec Martine, Michelle nous sommes quatre à garnir le coin « conserve maison », quant à Frédérique elle s’est lancée dans la production hebdomadaire de pain maison à bonne échelle ! Un pain rustique cuit dans un vrai four à bois construit dans les règles de l’art. Pour ma part je distille à tour de bras et mes hydrolats se vendent comme des petits pains. L’association avec de petits producteurs locaux installés sur le Conflent fait merveille, les hydrolats de Ciste, d’Hélichryse, de Mentha Spicata et de Laurier Noble sont les produits phare de l’épicerie du Cortal !

Tout est donc bien, beau et bon et si globalement toute l’économie s’est effondrée, nous ne regrettons rien. Nous avons depuis 2020 fait une croix définitive sur les voyages au long cours, ni train, ni avion. Notre horizon s’est sans doute restreint mais ayant su anticiper nous avons pu nous adapter sans grande difficulté. Bien évidemment, il y a dans nos relations ceux qui nous servent l’éternelle litanie des « vous avez de la chance ». Nous ne nous fatiguons même plus à tenter de leur faire comprendre que nous avons quand même œuvré en ce sens et que tout ne s’est pas fait sans effort ! Je ne parlerai pas des nostalgiques du monde d’avant, aigris certains vont même à nous rendre responsables de l’effondrement de leur ancienne vie ! Comment n’ont ils pas compris que nous avions épuisé la planète, que nous foncions dans le mur !

Me voici partie bien loin de l’instant présent quand un bruit de galopade me ramène ici et maintenant. Notre roulotte arrive !

C’est la fête, la vie est belle et les cailloux sont en fleurs !

Merci.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2021 5 02 /04 /avril /2021 20:16

En préambule, je tiens quand même à préciser, suite à une conversation de ce jour, que nous ne faisons pas que randonner ! En plus des travaux ménagers incontournables, cuisine, ménage, repassage... nous travaillons très fréquemment à notre jardin sans oublier celui de la maison. N’ayant pas l’intention d’abandonner nos activités au jardin partagé nous sommes entre autre occupées à notre futur rucher . Nous lisons livres et articles divers, écrivons pour le blog et facebook (entre autre), nous sommes assidues au piano. Ajoutez à cela « gymboum » et méditation et vous aurez confirmation que la marche ne suffit pas à remplir notre vie !

Sur ce voici notre découverte du jour car il s’agit bien d’une découverte puisque nous n’avions jamais mis les pieds à St Hippolyte !

Pourquoi ?

Parce que c’est ainsi !

Nous ne nous sommes pas attardés en ville même si le bâti semble intéressant, ce sera pour une autre fois lorsque le port du masque ne sera plus requis. Si cette randonnée nous a permis de découvrir des sites curieux et attachants le bouillon m’est monté à la tête comme disait une mère d’élève en découvrant à quel point certains humains se comportent comme des malotrus vis à vis de la nature.

Nous sommes tombés sur de véritables dépotoirs dans les premiers kilomètres, il a fallu attendre les bords de l’étang de Salses pour nous régaler.

Cheminements sur des pontons de bois, hameaux de pécheurs,

barques catalanes, embarcations colorées et habitat traditionnel des zones humides au port de la Fount, observatoire pour la faune avicole, étendue de salicorne, tout est fait pour le plaisir des yeux, la conservation et la protection d’un patrimoine original.

Nous avons aussi découvert qu’entre les années 1925 et 1936 des pilotes de légende comme St Exupéry ont fréquenté ces lieux et tout cela parce que Pierre-Georges Latécoère implanta en ces lieux une base pour hydravions. Le ponton est toujours en place, nous y avons pris la pose !

Autres célébrités ayant marqué de leur empreinte ces lieux, l’hyper actif Vauban et Pierre-Paul Riquet, le concepteur du Canal du Midi. Le premier commanda au second la création d’un canal sensé prolonger celui de la Roubine jusqu’à Port-La-Nouvelle puis Perpignan !

Ce projet n’aboutit jamais, reste juste ce charmant tronçon bordé d’iris jaunes qui relie St Hippolyte à l’étang !

A défaut de transporter troupes et armements le canal a permis de drainer les terres avoisinantes et offre aujourd’hui une sympathique balade. La rando complète nous a pris 4 heures mais si seuls les bord de l’étang vous intéressent ne serait-ce que pour découvrir la faune et la flore il suffit de suivre au départ de l’église le tracé du canal dans les 2 sens !

Nous avons maintenant quatre semaines devant nous pour cogiter de nouvelles randos avec nos amis puisque nous voilà « séquestrés » de nouveau dans nos départements respectifs ! Enfin, séquestrés ! cela fait quand même bizarre de voir autant de véhicules en provenance de toute la France, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne !!!

Grrrr !

Dominique

Partager cet article
Repost0
1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 19:49

Minette acrobate et joueuse !

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche