Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 20:32

Annie, la soixantaine, vit seule dans un village du piémont des Albères. De galère en galère, elle se bat avec la CAF et les organismes de retraite qui se renvoient la balle mais ne daignent lui verser ce qui lui revient, elle cumule les petits boulots pour tenter de joindre les deux bouts mais garde le moral surtout quand la vie lui fait des petits cadeaux. Il y a peu un voisin obligé de déménager dans l’urgence lui a laisser un congélateur dont il ne pouvait s’encombrer. Cadeau !

Un petit tour sur Google pour en estimer le prix et elle le mettait en vente sur le Net vibrant par avance la joie de le vendre rapidement. 150€ pour un congélateur Liebher 400 litres, neuf, comme Perrette elle se voyait déjà gagner le cocotier !

Deux, trois acheteurs potentiels puis se fut le bon.

L’annonce mentionnant « prix à débattre », en découvrant son client complétement emballé par le congélateur, Annie a subitement gonflé le prix !

Emballé, c’est pesé, 180€ il n’y a pas photo !

Le lendemain, Annie est descendue au supermarché pour un ravitaillement. Au passage en caisse, catastrophe, plus de porte-monnaie !

Elle a tourné, viré, rien. Le personnel l’a aidé, chou blanc !

Elle venait de remonter en voiture complètement abattue quand on a toqué à la vitre. Victorieuse une des caissières brandissait le porte-monnaie retrouvé au rayon livre. Certes les 30€ qu’il contenait avaient disparu mais la carte de crédit était bien là, un miracle ! Un petit vélo dans la tête Annie n’en revenait pas, elle qui avait cru faire une bonne affaire avec la vente du congélateur et les 30€ de rabiot !

Comment ne pas voir que l’Univers lui offrait une sacré leçon. Tout ce que l’on émet nous revient ! En quoi était-ce si immoral pourtant de tenter de faire une bonne affaire ?

Sur ce un ami l’a appeler pour savoir si elle avait toujours les vélos qu’elle voulait donner. Complètement découragée, Annie a laissé partir un de ces fichus vélos tout en se demandant pourquoi elle n’avait pas la bosse des affaires ! Elle aurait pu tout aussi bien les vendre au prochain vide-grenier ?!

A cet instant la colère l’a saisi, que lui voulait l’Univers ?

Deux jours ont passé et puis au matin, on a toqué à sa porte … son ami était là avec une enveloppe, pour elle, de la part du nouveau propriétaire du vélo.

30€ !

Match nul !

Tout est juste !

Do

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 18:04

Quand l'Univers vous déclare son Amour !

Aujourd'hui, à midi !

Joli !

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 20:18

Les Monts du Vallespir étant chapeautés de lourds nuages en ce dimanche 22 juillet nous nous en sommes remis à notre ressenti et avons filé sur les Corbières.

Bien joué !

Sans doute était-ce cuit pour une randonnée mais nous pourrions au moins faire du tourisme. Notre premier arrêt à Fontjoucous s’est révélé charmant. Installée sur un ancien castrum l’église, fermée comme il se doit, domine toute la région.

Fontjoucous

Deux enceintes de remparts en partie debout, les vestiges d’un ancien château occupé par le presbytère, une jolie porte fortifiée, un lacis de ruelles dévoilant au hasard des déambulations des jardins débordants de tout le nécessaire pour une bonne ratatouille et un super restaurant très étoilé, voilà un village qui ne paie pas de mine. Dommage qu’il n’ait pas la chance d’être classé au titre des plus beaux villages de France comme Lagrasse, village voisin, car il y a de l’ambiance, on s’y sent bien, tout le contraire de Lagrasse. Certes l’Abbaye est fort belle, le Pont Vieux a de l’allure mais tout est négligé. Il y a un potentiel, c’est indiscutable, mais tout est un peu décati et côté ambiance, il semble y avoir du tirage au sein de la population, la faute aux écroulés ?

Lagrasse

Nous sommes donc reparties l’estomac dans les talons en quête d’une cascade dont nous avions entendu parler à Caunette en Val !

Un pissou ridicule ! Voilà tout ce que nous avons trouvé. Nous avons donc poursuivi sur quelques kilomètres et atteint … le bout de la route et le village de Mayronnes.

Et à Mayronnes devinez ce qui nous attendait ?!

Un super sentier de randonnée.

Un sentier sculpturel !

Danse
Le Cri
Les Portes de la perception

Une quarantaine de sculptures en pleine nature, des grimpettes et des descentes, des panoramas super chouettes, au final une journée exaltante totalement imprévue rythmée par le chant des cigales !

Moralité, rien ne vaut que de se laisser porter par ses propres ressentis !

Si l’envie vous prend, sachez que Mayronnes se trouve à quelques kilomètres au sud-ouest de Lagrasse, dans les Corbières pas loin de Narbonne.

Peut-être vous faut-il des preuves, une petite comme mise en bouche ?

Cliquez !!!

https://youtu.be/5UZHHl-2pfg

Do

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 19:44

Savez vous que la fièvre est loin d’être une calamité à condition évidemment de ne pas faire n’importe quoi. La fièvre est un nettoyage pour le corps qu’elle débarrasse des toxines, des microbes. Brûlés à partir de 39°, seulement, faire tomber la fièvre à tout prix n'est pas une bonne idée !

Les épisodes fébriles nous offrent une reprogrammation du corps et des émotions car après une forte fièvre notre immunité change. « On change les données » pour repartir à zéro.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le médecin a déconseillé à une de nos amies, terrassée cet hiver par une grippe sévère, de ne pas se faire vacciner à l’automne contre la grippe en l’assurant qu’elle avait acquis avec cette épisode 10 ans d’immunité ! A bon entendeur.

Et comment diantre est-ce possible ?

Entre autre parce que pendant un épisode fiévreux le corps enregistre une perte de 1litre d’eau par degré de température, d'ou la nécessité d'éviter la désydratation. L’eau ouvre les cellules et nettoie l’organisme en favorisant l’élimination par les organes émonctoires, 5 au total,  des toxines et favorise la reprogrammation du corps. D’une manière générale 4, 5 verres d’eau par jour assure la pleine santé à condition de ne rien y ajouter. Cela n’empêche pas de siroter en plus café, thé, tisane …

Et pour ceux qui souffrent de colites à répétition il faut savoir que quand on ne boit pas assez d’eau, le corps va la chercher dans les viscères qui finissent par se spasmer !

Dernier petit truc, pour relancer l’énergie du corps, sauter ! Les petits sauts relancent l’énergie du corps. Sauter remet le corps dans l’espace et taper des talons plusieurs fois en étant debout, pieds joints aide à bien s’ancrer !

Alors vous pouvez sauter à la corde ou simplement sauter sur place mais le must c’est le trampoline !

Peut-être que nous allons nous en acheter un ! J’ai toujours aimé cela, je ne laissais pas mon tour lorsque j’accompagnais mes élèves au gymnase, il faut montrer l’exemple. Et cela continue !

Do

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 13:18

Depuis quelques années le jardin est ouvert à une grande diversité d’animaux, volatiles divers, lézards et geckos, insectes en quantité qui, par ailleurs, s’obstinent à ne pas fréquenter notre « hôtel à insectes » !.

Les oiseaux, de loin les plus à l’aise, savent fort bien se faire comprendre. Très fréquemment que les tourterelles s’attardent à nos côtés, commodément installées sur un dossier de chaise ou parfois perchées sur l’écran de l’ordi aussi !

Il y a quelques jours nous avons rapidement remarqué que l’une d’elles présentait des troubles du comportement. Déglutition difficile, bec ouvert comme pour bailler, elle portait également une balafre à hauteur du cou. Nous avons tenté de l’approcher espérant pouvoir l’attraper pour l’aider. Ce n’aurait pas été notre premier sauvetage.

Il y a peu une « ado », comme disait une copine en parlant de ses poulettes, est entrée chez notre amie Françoise. Ne trouvant plus la sortie, affolée, elle s’était blessée aux ailes et à la tête à force de raser le plafond. Ayant réussi à l’attraper nous l’avons soigné avec un mélange d’huiles essentielles de Ciste et de Tea Tre dilué dans de l’huile solarisée d’Hélichryse (on ne leur refuse rien). Elle s’est offert une pause aux creux de mes mains avant de se gaver de graines et de s’en retourner conter ses mésaventures. Nos soins ont porté leurs fruits et nous avons revu depuis la curieuse (à moins que ce soit le curieux) facilement reconnaissable à ses cicatrices. Comme quoi les Huiles Essentielles et les animaux, ça marche !

Cette fois ci notre tourterelle tout en refusant de se faire attraper mais se laissant approcher à quelques centimètres, s’est mis à squatter la terrasse et les dépendances. Pas brillante, se faisant attaquer par ses congénères, à un moment, elle s’est carrément réfugiée dans la véranda à nos côtés. Selon nos déplacements elle bougeait en conséquence. Dimanche, notre blessée étant lovée sous le jasmin, pour ne pas l’effrayer nous avons choisi d’aller manger derrière dans le kiosque près de la piscine. Revenue dans la salle pour y récupérer un truc, je l’ai trouvée dans la véranda, contre la porte. Un peu plus tard, elle n’était pourtant pas bien « vigousse » comme dit Françoise, elle était avec nous, toujours à portée de main mais ne se laissant pas attraper. Quelques heures après je l’ai trouvée morte, tout près de nous !

Nous avons craqué ! Sensiblerie ?! Nous assumons.

Notre présence était en fait la seule chose dont avait besoin cette tourterelle ; à notre insu elle a fait en sorte que nous l’accompagnions pour ce dernier voyage car je ne doute pas qu’elle savait qu’elle était sur le départ !

Encore une preuve que les animaux ressentent notre sollicitude, l’attention dont nous entourons. Virgile nous l’a fait comprendre sans équivoque, ce fut aussi le cas pour Doogy, Arcane et tant d’autres !

Nous n’avons pas à faire à des mécaniques à notre service, contrairement à ce qui s’est répandu avec Descartes, ils éprouvent des émotions, souffrent, aiment ... sans réserve … leur détresse lorsque leur « maître » (je n’aime pas ce mot qui renvoie à la servilité) disparaît est douloureuse.

Comment expliquer à Filou par exemple qu’il n’avait pas été abandonné par Christian lui qui s’est mis à rechercher notre compagnie alors que jusqu’à présent il se montrait un peu distant quand il y avait foule ?

Encore n’a t’il pas dû rester longtemps dans le doute ; les animaux et les chats particulièrement sont bien plus clair voyants et clair audients que nous qui sommes loin d’avoir tous nos canaux ouverts.

Dès lors qu’un animal établit un contact avec l’humain, il sera amener à faire un choix, rester dépendant de la « meute » ou tourner le dos à ceux de son espèce pour entamer un bout de chemin particulier qui le mènera sur celui de l’individualisation.

Notre tourterelle en acceptant notre présence, puis en la recherchant a établi un lien au fil des mois, la confiance est née entre nous.

Nous vivons de plus en plus fréquemment le lien qui lie tout ce qui est, nous sommes bien tous reliés, humains, animaux, végétaux.

Et s’ils ont besoin de nous, nous avons vraiment besoin d’eux pour ne pas perdre ce qui reste de notre humanité !

Do

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 15:01

Ah oui, très déçue par le concert de Paris du 14 juillet 2018 que nous attendions pourtant comme chaque année avec impatience.

Déçue et surtout très agacée par les discours « cocorico » sur fond de coupe du monde de foot de tous ces artistes déclarant avec ferveur leur soutien à l’équipe nationale! Pourquoi faut-il tout mélanger ? Pour mieux se sentir français ? Pour raviver l’orgueil national ? A voir tous les drapeaux français qui s’agitaient dans la foule, on dirait que c’était réussi ! Et la Marseillaise, au début et à la fin ! Un peu trop, non ?

Agacée, ô combien, par tous les superlatifs émaillant le discours de Stéphane Bern ! Je sais que c’est un peu (beaucoup) sa spécialité, mais quand même…

Admirative, néanmoins, des prestations des différents artistes, tout en déplorant quand même pour beaucoup un certain manque de simplicité qui fait du classique un art élitiste, hélas !

Toujours est-il que ce concert m’aura permis de mettre des mots sur ce qui fait la particularité du violoniste Nemanja Radulovic, outre son immense talent : en écoutant hier Renaud Capuçon jouer le thème musical du film « la liste de Schindler », j’ai compris. Nemanja n’exécute pas une œuvre, il l’interprète ; il la vit. Et nous aussi, à travers lui. Son violon n’est pas seulement son instrument, il est un prolongement de lui-même, de son âme. Il n’est pas au service de son talent, il en est complice. Et « la liste de Schindler », qui est un de ses morceaux de bravoure, interprété par lui, nous plonge dans l’horreur du nazisme et nous remue les tripes.

Hier, l’exécution était sans doute parfaite, mais l’émotion n’était pas au rendez-vous.

Désolée.

Pas sûr que nous soyons devant le petit écran au soir du 14 juillet 2019 ! Elle est belle, pourtant, notre Tour Eiffel ; et solide, depuis le temps qu’on fait sauter des pétards dessus !

Fredo

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 14:59

Le diesel ! Parlons-en…

Lorsque nous avons revendu notre voiture au mois de mars pour racheter le même modèle, certaines de nos connaissances se sont insurgées : comment ? Un diesel ? Sous-entendu : mais vous n’avez donc aucun égard pour la planète ? Le diesel pollue, et patati et patata…

Depuis que le gouvernement fait monter le prix du gasoil pour lui faire rattraper celui de l’essence, bon nombre de gens ont abandonné le diesel. La vente des voitures essence est monté en flèche et les diesel battent de l’aile. Le discours politique a bien fonctionné. Le gouvernement peut être content : non seulement l’essence reste plus cher au litre que le gasoil et –nous en avons fait le constat- les véhicules à essence consomment plus que les diesel. Plus on vendra de véhicule essence et plus l’état s’en mettra dans les poches !

Tout ce discours pour en venir à ce petit article trouvé dans « ça m’intéresse » ce mois-ci qui confirme notre analyse et légitime notre choix ! Les diesel d’aujourd’hui ne polluent pas plus que les essences, au contraire… C’est prouvé !

Na.

Fredo

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 19:16

Sans doute avez vous, tout comme moi, bien souvent entendu dire qu’il faut savoir pardonner, à soi, aux autres !

Mais peut-être faîtes vous partie des personnes qui se sentent mal à l’aise avec ce concept.

J’avoue que, encore récemment, demander pardon ou accepter de pardonner me posait problème parfois. Cela me semblait plutôt simpliste, réducteur et il m’est même

Que le Meilleur soit ! Joéliah

arrivé, je le confesse, de refuser que l’on vienne me demander pardon tant je sentais qu’il n’y avait là que des mots vides de sens.

« Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » !!! Je fais mal et je demande pardon, je suis blessante mais je me pardonne, je pardonne sans oublier pour autant … Autant de situations dont je ne savais vraiment que penser.

Ma façon d’envisager le pardon a commencé à évoluer en

Que le Meilleur Soit ! Joéliah

réalisant que bien souvent et en croyant faire pour le mieux, nous pouvions blesser. Nous n’avons pas tous le même vécu, les mêmes valeurs, reçu la même éducation, chacun fait donc ce qu’il peut, comme il peut avec ce qu’il a ! Alors, oui, il est inévitable de parfois avoir à demander pardon et, ou d’accepter de pardonner.

Enfin, récemment alors que nous étions en formation pour continuer notre découverte et maîtrise des Huiles Essentielles dans le cadre spécifique de la médecine traditionnelle chinoise, tout s’est éclairé.

Les Huiles Essentielles ne se réduisent pas à des molécules chimiques agissant uniquement au niveau physique, elles ont un impact énergétique très fort de par leurs énergies et peuvent aider à toucher du doigt l’indicible !

C’est en abordant l’action de l’Huile Essentielle de Rose sur le méridien du coeur que la lumière c’est fait en moi et sur ce que voulait vraiment dire pardonner !

L'Huile Essentielle de Rose a le taux vibratoire le plus haut de toutes les Huiles Essentielles, elle porte la signature de l'Amour Inconditionnel et a l'énergie du pardon. Pardonner signifiant redonner sa part pour ne plus être celui qui souffre !

A cet instant la Lumière s’est fait en moi, dans pardon il y a en effet deux mots, « Par(t) » et « Don ».

Pardon ! Un mot qui se décline donc de multiples façons.

Pardon, le don de la part de responsabilité qui nous incombe d’assumer mais aussi le don de la part de responsabilité qui revient à l’autre.

Ni coupable, ni victime, juste responsable.

Pardonner c’est donc rendre à chacun ce qui lui incombe et il est donc normal de sentir que parfois le pardon est impossible notamment quand la part de responsabilité est pleine et entière ! Je pense par exemple aux massacres, génocides !

Pour finir je ne saurais trop vous conseiller de vous offrir un flacon d’Hydrolat de Rose de Damas, l’Huile Essentielle étant très chère et s’éventant vite sauf en la diluant dans de l’Huile de Jojoba. L’énergie de la Rose nous inscrit dans le cycle de la Vie où rien ne meurt mais tout se transforme et se renouvelle. C’est un baume pour le coeur qu’elle maintient ouvert pendant toute la vie. Elle symbolise l’accueil total, elle aide chacun de nous à s’aimer, à aimer. En plus elle est l’allié le plus précieux de la peau.

N’hésitez pas à nous demander des précisions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

Do

 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 13:49

« On est les plus forts ! »

« On a gagné ! »

« On est en finale !!! »

Oui et alors ?

Des milliers de français pavoisent dans les rues et pendant ce temps là les politiques en profitent pour faire passer les augmentations de l’été, les personnes percevant une pension d’invalidité découvrent que le taux vient de baisser entraînant une baisse drastique de leurs revenus, le premier ministre prend des mesures pour doper l’attractivité de la France pour les industries pharmaceutiques leur garantissant une croissance (5 % minimum) des dépenses de médicaments et des procédures simplifiées d’autorisation !!! Et le trou de la sécu alors ? Et comment vont ils s’y prendre, va t’on être astreint à une consommation minimum obligatoire de médicaments ???

Pendant ce temps les acquis sociaux s’effritent, les migrants continuent de mourir dans l’indifférence des pays nantis, les étrangers sont montrés du doigt et accusés de tous les maux sauf quand il s’appelle M’Bappé et qu’il est bon au foot !

Là il est français, on est fier, pas de délit de « sale gueule ».

On accuse les pauvres de grever le budget de la France mais cela ne gène personne de voir le budget mis en œuvre pour le mondial de foot, tous frais confondus !

Bon, j’arrête là mais réveillons nous !

En période de Paix, rien de tel qu’un bon mondial pour entretenir le patriotisme faiblissant !

En fait depuis Juvénal cela n’a pas changé, « donnez lui du pain et des jeux, le peuple sera content » !

Do

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 15:27

A peine rentrées de notre périple en Slovaquie et Hongrie, nous avons repris la route pour gagner la Corrèze où nous étions invitées par nos amis Jacqueline et Gérard pour le plaisir de se retrouver et honorer un rendez-vous que tous les quatre nous avions avec Nemanja Radulovic.

Quatre jours épatants, une visite mémorable à la chocolaterie Bovetti, un orage apocalyptique, 24 heures sans électricité, un concert splendide et des découvertes dont une jolie chapelle qui, une chose est sûre, cache bien son jeu !

Qui devinerait qu’elle abrite des petits joyaux signés Marc Chagall !

Ancien village royal Le Saillant Vieux se situe à cheval sur 2 communes, Allassac et Voutezac, non loin de Brive La Gaillarde, sur les bords de la Vézère. On distingue le vieux village de la partie basse où se trouve attenant au vieux pont sur la Vézère, le château du Saillant.

La Chapelle qui faisait partie jadis du château possède toujours ses fondations du XIIIe siècle. La fenêtre du chœur est de la même époque mais l’ensemble de la construction a été remanié au XVIIe siècle.

D’apparence banale, elle a 2 particularités, ses vitraux et une vierge en bois polychrome datée de 1547. Taillée dans un seul tronc d’arbre, cette vierge allaitante est une petite merveille.

Quant aux vitraux c’est à Guy de Lasteyrie du Saillant, époux d’Isabelle Giscard d’Estaing, sœur de Valéry que nous les devons. Preuve que l’audace paie, surtout lorsque l’on n’est pas le premier venu ; il a demandé, il a été exaucé !

Exécutés entre 1978 et 1982, ces vitraux ont été posés du vivant de l’artiste, chose rare.

L’ensemble constitue une œuvre cohérente, le vitrail du choeur répond à celui de l’Oculus, tant par la symbolique que par le jeu des couleurs. Bleu, rouge profond, vert et jaune, le vitrail du choeur est d’inspiration biblique tandis que le second glorifie la Vie, sa force.

Sur les vitraux de la Nef, d’un gris lumineux réhaussé de tons or et argent, on retrouve tous les symboles de la Chrétienté, la Vigne, l’agneau, le poisson … le pain.

Chagall a participé à la décoration de quatre chapelles de par le Monde, un vitrail de ci de là, mais au Saillant tous les vitraux sont de lui !

Alors, un conseil, si vous passez dans le coin, ne vous privez pas du plaisir de faire un tour à la chapelle du Saillant, c’est gratuit et toujours ouvert ! N'oubliez pas l'appareil photo !

Do

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche