Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 18:31

Bon, l'hiver s'installe, c'est du moins ce que dit le calendrier, et donc voici revenus les petits plats qui réchauffent le corps. Ensuite les Fêtes arrivent et nous sommes toujours à la recherche d'amuse-gueule inédits.

Mathé a tout prévu !

A vos fourneaux !

 

250px-Brassica_oleracea2.jpg

Une recette de chou façon Grand-mère !

Il vous faut :

un chou vert bien frais où la gelée est passée (si possible)
250 grs de saucisse

quelques lardons fumés

6 ou 7 gousses d'ail

2 cuillérées de concentré de tomate ou une tomate bien mure

4 pommes de terre 
8  cuil à soupe d'huile ou de la margarine.
Ensuite :

Blanchir le chou dans beaucoup d'eau salée  et égoutter .
Dans la poële faire revenir la saucisse coupée en petits morceaux, les lardons fumés ,l'ail emiétté ,la tomate  puis quand tout a bien mijoté, ajouter le chou que l'on aura pris le soin de couper grossièrement.

Poivrer .
Dans une autre poële,  avec le reste de matière grasse, faire revenir là petit feu les pommes de terre coupées en petits dès et couvrir.

Saler et puis ajouter au chou.

Bien mélanger et laisser mijoter.

C'est un menu d'hiver que l'on peut réchauffer, ce n'est que meilleur .

 

 

mini-cakes-au-crabe.jpgPetits cakes aux endives et au roquefort.
Il faut :

100grs emmental rapé

100grs de roquefort

2cuillérée à soupe de noisettes ou de noix hachées

2 endives
1 oignon

20 grs de beurre

10 cls de lait gloria ou autre

150 grs de farine

1 sachet de levure

8 cls d'huile
sel et poivre.


Mise en oeuvre:
Préchauffer le four à 180°.

Eplucher et émincer l'oignon et les endives. Faites les revenir dans le beurreà feu moyen 10 mns environ.

saler et poivrer.
Faites chauffer le lait  dans un saladier,  mélanger les oeufs et la farine, ajouter le lait puis l'huile et enfin les légumes, le roquefort émiétté et le fromage rapé.

Mélanger et répartissez dans  des moules à mini cakes (ou autres).
Parsemer de noisettes ou de noix émiéttées et mettre au four 25 mns.

Bon appétit et à la prochaine.

Mathé                                                                                               

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 17:02

Gelée d'arbouses

L'arbousier est un arbre qui n'atteint jamais une très grande hauteur et dont la particularité est de porter en même temps des fleurs et des fruits à tous les stades de la maturation. L'arbousier est présent sur le pourtours méditerranéen, en Corse mais aussi dans le Sud-Ouest et dans toutes les zones bordées par le Gulf Stream comme la Vendée !

arbousier.jpgAvec les fruits on fait une gelée délicieuse qui ne vous donnera pas grand mal si vous la faîtes à la Corse ! Pour environ 2 kilos d'arbouses on peut raisonnablement envisager 7 pots de gelée.

Laver les arbouses sans trop les agiter puis les égoutter.

Les mettre dans un faitou en recouvrant juste d'eau de source, c'est nettement meilleur. Porter à ébullition et maintenir environ 10 minutes puis passer au mixer.

Avant de commencer l'opération confiture vous aurez pris soin de vous livrer à un peu de couture pour coudre ensemble 2 torchons (pas trop épais) de manière à en faire un sac. Rabattre le haut et coudre le rabat dans lequel vous incérez un grand lacet pour pouvoir fermer le sac ainsi obtenu.

Au-dessus de la bassine à confiture remplir le sac en tissu de la purée de fruits et suspendre le sac au-dessus de la bassine pendant toute la nuit. Le jus va s'écouler tout seul, sans fatigue ... à la Corse !!!

DSCN5617.JPGLe lendemain peser le jus, ajouter le même poids de sucre et un sachet de pectine (pour environ 1.5ks de jus).

Mettre à cuire en surveillant la couleur du jus, lorsqu'elle atteint un joli ocre rouge teinté d'alizarine et que le jus se fige entre vos doigts, c'est tout bon !

Ecumer et mettre en pots, les déposer à l'envers jusqu'à complet refroidisement. L'écume est délicieuse dans des yaourts quant à la purée de fruits elle peut s'ajouter au compost !

 

 

Les orangettes

Voilà revenue la saison des oranges, nous avons commencé à déguster les premières et donc à refaire des orangettes. A grignoter tel que mais aussi avec du chocolat ou en buvant le café, dans les gâteaux ou la mousse au chocolat, c'est mortellement bon !

L'avantage c'est que cela peut se faire par petites quantités mais de toute façon cela n'a pas le temps de se gâter.

 

orangettes-etape-4.jpgIl faut prendre des oranges NON TRAITEES, les frotter sous l'eau et les sécher. Couper le haut et le bas de chaque orange puis entailler la peau jusqu'à la pulpe de haut en bas sur toute la surface du fruit. Glisser la lame et détacher les mutiples bouts d'écorce (avec la peau blanche) ainsi obtenus. Ils doivent être assez étroits (un demi centimètre maxi).

Les mettre dans une casserole recouverte d'eau froide, porter à ébullition et laisser bouillir 5 minutes. Vider, rincer et recommencer une fois.

Peser les écorces après les avoir égouttées et séchées puis mettre dans une casserole avec le même poids de sucre et recouvrir à peine d'eau (de source toujours).

Porter à ébillition, laisser bouillir 5 minutes puis attendez le complet refroidissement avant de recommencer 2 fois.

orangettes-etape-5.jpgLes écorces sont alors translucides. Prendre un grand plat plat et les sortir encore chaudes car après ça colle !!!

Les disposer sans les faire se toucher sur le plat, puis saupoudrer de sucre.

En une journée elles ont séchées et sont bonnes à être

mangées ... ou rangées. Pour ma part je les mets dans des pots en verre (confiture) en les rangeant debout. Le sirop qui reste est tout aussi délicieux et vous trouverez bien à l'utiliser !!!

Bon appétit.

Do

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 17:45

Nous avons la chance d'avoir pour voisine et amie une excellente cuisinière , Mathé, qui régulièrement nous met l'eau à la bouche lorsque les arômes qui s'échappent de sa cuisine viennent titiller nos cellules olfactives.

Voici la recette des Gougères dont nous nous sommes régalées hier.

A vos fourneaux !

 

Recette pour 30 à 35 Gougères

1/4 de litre d'eau

80 grs de beurre

125 grs de farine
4 oeufs

180 grs de gruyére rapé ou comté

sel et poivre

Préchauffer le four à 180°

 

gougeres_au_fromage.jpgDans une casserole faire bouillir l'eau le sel le poivre et le beurre coupé en morceaux. 
Retirer du feu et y jeter les 125 grs de farine d'un coup. Bien bien remuer pour que le
liquide absorbe bien la farine.

Remettre la casserole sur feu doux pour sécher la pâte afin qu'elle forme une boule 
autour de la spatule 3 à 5 minutes. 

Retirer du feu et ajouter 1 par 1 les oeufs'. Il faut que chaque oeuf soit absorbé complètement
par la pâte. Puis ajouter le gruyére ( je préfére le comté) bien mélanger.

Sur une plaque recouverte de papier cuisson avec une cuillére à café faire de petits tas 
espacés (environ 35).

Dans le four préchauffé à 180° enfourner pour 30 à 35 mnts.  

 

BON APPETIT REGALEZ VOUS  avec ces GOUGERES

 

Mathé



Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 16:28

Voici une recette qui a toujours remporté un vif succès: les boereks (prononcer beurèk).

Rapportée de Turquie il y a maintenant bien longtemps, elle ne connait pas de saison et ces petits roulés au fromage se déclinent de nombreuses façons, à l'apéritif, en entrée et même en plat principal, tout dépend de l'appétit !

 

220px-Buregdzinica_dario.gifIngrédients:

un paquet de feuilles de Brick*

200g de Féta

200g de Kashkaval ** pour les puristes, à remplacer par la même quantité de Gruyère ou d'Emmenthal (pas de Comté, trop gras) .

1 oeuf

Estragon ou Coriandre

Une belle échalote

* S'il est un produit dont le prix est une belle arnaque, c'est bien les feuilles de Brick. Jadis elles étaient présentées par paquet de 10 feuilles, au mieux maintenant pour le même prix il y a en a 8 (Intermarché) voir 6 (Carrefour) !

**Le Kashkaval est un fromage à pâte dure de Turquie.

Préparation:

Mélanger la Féta écrasée à la fourchette, le Kashkaval rapé (ou similaire), l'oeuf entier et les aromates dans un saladier.

Etaler les feuilles sur la table et sur chacune déposer dans la partie supérieure un peu du mélange (répartir équitablement pour que chaque convive ait la même quantité !!!)

Rouler en cigare comme indiqué sur l'emballage du paquet de feuilles.

Mettre de l'huile en bonne quantité dans une poèle (on peut ajouter un peu de beurre, ça ne nuit pas) et faire cuire à feu VIF sans que cela brûle.

Dégustation:

Les boereks se mangent chaud, ne supportent pas d'être réchauffés mais le produit cru se congèle très bien (dans ce cas il faut les laisser dégeler avant de les faire cuire).

Une bonne salade de crudités les accompagne toujours avantageusement.

 

Nb. si par malheur vous aviez envisagé de faire des boereks et avez oublié les feuilles de brick, tout n'est pas perdu !

Il suffit de préparer le même mélange de fromages et d'aromates, de répartir la mixture dans des moules à soufflé de taille moyenne (pas les petits mais pas le grand modèle), d'ajouter un oeuf par moule et de mettre à cuire au four jusqu'à ce que le mélange soit fondu et l'oeuf juste cuit. Un régal !

Bon appétit.

Do

Partager cet article
Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 14:07

Je ne sais pas vous, mais moi, je suis toujours enquiquinée avec des blancs d’œuf dont je ne sais que faire…

Une mayonnaise et voilà un blanc d’œuf inutile…

Des petits sablés… en voilà deux !

Alors je congèle. Des œufs bios, ça fait mal au cœur de ne pas en profiter pleinement…

Alors voilà, j’ai trouvé une recette de financiers très satisfaisante :

 

financiers-aux-amandes-1-.jpg200 grammes de farine

200 grammes de sucre glace

130 grammes de beurre

100 grammes de poudre d’amandes

4 blancs d’œuf

du sel

 

Dans un saladier, mélanger la farine avec le sucre glace, la poudre d’amande et le sel.

Ajouter les blancs d’œuf, puis le beurre fondu.

 

Beurrez une douzaine de petits moules…

Au four, à 180° une trentaine de minutes, et le tour est joué !

 

Et tant que j’y suis, je vous mets ma recette de sablés favorite :150-2-.jpg

 

Mélanger 200 grammes de farine, 60 grammes de sucre en poudre, 1 sachet de sucre vanillé (ou de la vanille en poudre, ou une gousse…) ; ajouter deux jaunes d’œuf et 140 grammes de beurre fondu. Former une boule de pâte homogène. Aplatir et découper à l’emporte pièce ou former un boudin et découper en petites rondelles (moi, j’en fais toujours 48 ; on a ses petites maniaqueries !)…

Placer les sablés sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Faire cuire 20 minutes à four doux (150°).

 

Il y en a qui trouvent que cela ne sert à rien de mettre des recettes puisque l’on trouve tout ce que l’on veut sur le net… Mais moi, je ne suis pas d’accord ! Celle là, au moins, elles sont testées. Et nous serons toujours ravies de diffuser vos recettes favorites…

Fredo.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 19:40

Voici 2 recettes absolument irrésistibles que Jacqueline nous offre, essayez les sans tarder, vous nous en direz des nouvelles !!!

 

 

imagesMADELEINES

150g de  farine

150g de sucre

2 oeufs

125 g de beurre

 

Faire fondre le beurre , ajouter la farine , bien mélanger au fouet.

Battre les oeufs avec le sucre en poudre .

Réunir les 2 mélanges ;àce moment là on peut y ajouter des pépites de chocolat ou des raisins secs ou des pralines ou des fruits confits ....

 

Verser la pâte dans des moules à madeleines et cuire au four 12 minutes à 180° en chaleur tournante de préférence.

Le temps de cuisson peut varier de quelques minutes selon votre four mais les madeleines ne doivent pas être trop dorées , elles seraient un peu sèches!

 

 

RIZ AU LAIT ET A LA CANNELLE  images-copie-1.jpg

 

100 g de riz rond

1 l de lait entier

20 cl de crème fluide

1 bâton de cannelle et de la cannelle en poudre

100 g de sucre

 

Laver le riz , le verser dans une casserole, le couvrir d'eau, le faire cuire jusqu'à évaporation 5 mn environ.

Ajouter le lait et la crème ; faire cuire doucement 35 à 40 mn puis ajouter le bâton de cannelle et le sucre; cuire encore 15 mn .

Verser dans des ramequins et saupoudrer de cannelle .

Savourer tiède ou froid

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 16:39

Citrons confits

 

 

citrons-de-Menton.jpgIngrédients :

- citrons non traités

- graines de coriandre
- gros sel de Guérande

Préparation :

Bien laver les citrons, les essuyer.

Les petits bocaux (avec caoutchouc) sont parfaits ; les stériliser avant.

Fendre les citrons en quartiers (4 ou 6) dans le sens de la longueur sans séparer les quartiers et glissez 1/2 cuillère à café de gros sel dans chaque incision.
Placer les citrons dans un petit bocal en verre en tassant bien. Verser 1 cuillère de gros sel et le jus d'un citron, des graines de coriandre, un clou de girofle par bocal. Recouvrir d'eau bouillie tiède. Fermer hermétiquement (il est important de ne pas laisser entrer d’air) et laissez au minimum 10 jours dans un endroit sec et frais avant de les utiliser.

Conserver les bocaux au frigidaire – les citrons confits seront un délice dans salades orientales, tajines, etc …

 

 

Orangettes

 

 

 

orange-entiereIngrédients:

 

 

- de belles oranges non traitées

- eau de source

- sucre

 

Préparation:

 

Bien laver les oranges puis ôter le haut et le bas de chaque fruit.

Avec un couteau très tranchant, inciser les fruits de haut en bas en entaillant l'écorce et la partie blanche jusqu'à la pulpe, détailler en lanières d'environ 1 cm de large.

Remplir une casserole d'eau et y mettre les écorces. Porter à ébullition et dès les premiers bouillons, retirer du feu. Laisser refroidir et recommencer l'opération 2 fois.

Egoutter les fruits dans l'écumoir et les rafraichir.

Sècher dans un torchon propre, peser les fruits et le même poids de sucre.

Mettre le sucre et les fruits dans une casserole et recouvrir d'eau de source (sans dépasser le niveau des fruits).

A feu très doux en mélangeant de temps à autre, laisser réduire presque complètement, ne pas laisser caraméliser !

Mettre les écorces une à une sur une plaque de marbre (ou un grand plat) sans les faire se toucher puis les saupoudrer légèrement de sucre. Au bout de 12 heures, les retourner et si nécessaire remettre un peu de sucre.

Le lendemain les ranger dans un bocal verticalement.

Elles se conservent au frigidaire sans problème au moins un mois si on ne les a pas mangées avant.

Elles agrémentent cake, pain d'épices ... et se dégustent avec un bon café tout en croquant du chocolat noir, bien noir !!!

Quand au reste de sirop de cuisson, il parfume délicieusement les yaourts et nappe les sablés (maison).

 

Bon appétit !!

 

Mi, Do

 

 


 

 



  

  

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 18:21

Voici l'oeuvre d'Andrée, une amie, la première à tenter le coup! Magnifique, non?pdepices.jpg

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 08:18

221030313_8542bc7386.jpg 

Comme chaque année depuis quelque temps, au lendemain de Noël, on apprenait par les infos que la revente des cadeaux de Noël avant commencé…

Moi, ça me choque ! Et vous ?

 

Décidément, je m’accommode de moins en moins de cette société de consommation qui fait tellement fi des valeurs humaines ! A tel point que cette année, nous avions décidé avec Do de n’offrir que des cadeaux de Noël « maison »… Confitures, pâtés, sablés, truffes, pain d’épices, vinaigres, le tout élaboré à la « Bergerie », par nous, « les brebis »… Et aussi quelques travaux manuels… Les idées ne manquent pas. Certes, il faut un peu de temps… Mais en général, ces paniers garnis ont été appréciés.

 

Le pain d’épices a eu beaucoup de succès (mais alors vraiment beaucoup) et nombreux sont ceux qui en ont demandé la recette… Une recette qui nous vient de Suisse, par le biais d’une amie… Alors pourquoi ne pas la faire partager davantage encore ?

 

A vos marmites !!!

 

Faites chauffer 330 grammes de miel liquide et ajoutez-y 2dl de lait. Portez à ébullition et retirez du feu.

 

Dans un saladier, mélangez 250 grammes de farine complète avec 50g de sucre roux, 50g d’amandes moulues, 1 pincée de sel, 2 cuil. à café de levure chimique, 2 cuil. à café de bicarbonate de soude et 2 cuil. à soupe de mélange d’épices pour pain d’épices (anis étoilé, cannelle, muscade, girofle, coriandre).

 

Incorporez doucement le lait et le miel, puis un œuf entier.

 

(Cette année, j’ai rajouté des fruits secs (noix de pécan, noisettes, noix, etc… et des écorces d’oranges confites ; exquis!)

 

Faites cuire dans un moule garni de papier sulfurisé pendant 40 à 50 minutes au four à 180°.

 

Laissez refroidir et démoulez… Emballez dans du papier d’alu, sans ôter le papier cuisson ; il est préférable que le pain ne soit pas en contact avec l’alu. Mettez au réfrigérateur.

 

Attendez 48 heures avant de le manger. Il se conservera un mois au réfrigérateur sans problème. Mais je suis sûre que vous l’aurez mangé avant !!!

 

Bon appétit !

 

Voilà un  cadeau qui sera apprécié l’an prochain… personne n’aura l’idée de le revendre, sauf ceux qui n’aime pas le pain d’épices… Trouve-t-on du pain d’épices sur « Price Minister »?... A voir! 

 

Mais n’attendez pas quand même le prochain Noël pour le tester…     Fredo

 

(Et rappelez-vous qu'un blog est un outil interactif et que vous pouvez y mettre vos commentaires!)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche