Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 20:57

Découvrant l'histoire de l'orange et repensant à ce que nous devons à un autre grand voyageur, Christophe Colón, découverte de la pomme de terre, de la tomate, du maïs, du chocolat, j'en passe, j'en suis arrivée à me poser cette question : de quelle légitimité pouvons-nous nous prévaloir en décidant aujourd'hui qu'il convient d'éradiquer certaines espèces importées que nous qualifions d'invasives et nocives à des espèces locales. Régulièrement nous tombons sur des zones où une partie de la flore est saccagée sous prétexte qu'elle fait du tord à la flore locale.

Quand on voit comment justement l'orange s'est répandue devenant je crois la quatrième plante la plus cultivée au monde ou l'essor du Kiwi nous pouvons nous féliciter qu’elles n’aient pas été éradiquées sous prétexte qu’elles étaient, au combien, aux espèces locales qui croissaient là avant elles.

Finalement n'est-ce pas cela le principe de l'évolution ?

Par ailleurs si l'on tient à ce point à préserver la flore locale pourquoi interdire la vente de certaines variétés de pommes très spécifiques à certaines régions, c’est un exemple parmi d’autres et avoir même édité une charte recensant uniquement les variétés "nobles" ?

Enfin pour avoir traqué il y a quelques années le Séneçon du Cap, qui comme son nom l’indique n’est pas autochtone, nous avons constaté qu’après avoir proliféré il commençait à régresser. Il en va de même régulièrement pour ces « étrangers » à notre faune et flore, un temps il semble ne pas avoir de prédateurs localement implantés et puis un jour un nouveau venu, souvent un mutant (insecte, plante etc.) entre dans la danse et remet les pendules à l’heure.

Alors si nous cessions de jouer au redresseur de tord et laissions la Nature faire.

Je suis intimement convaincue qu’elle sait mieux que nous ce qui est bon, car avec elle il y a au moins une dimension qui n’entrera jamais en ligne de compte, le FRIC ! Do

 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 20:09
Ceci est un coup de gueule parce que j’en ai MAAAAAARRRRRRE !
Suite à l’un de nos derniers articles relatif à une décharge sauvage à l’une des entrées du village et aux réponses reçues, j’ai bien compris :
  • que les « autorités » connaissent le problème
  • que le terrain est un terrain privé
  • que l’on me conseille de m’adresser à la préfecture pour tenter de régulariser la situation
Seulement voilà si à chaque fois que nous tombons sur une décharge de ce type, nous en connaissons aux abords immédiats des villages du piémont des Albères un certain nombre, cela va être un travail à plein temps que de contacter qui de droit, relancer.
Juste de manière anecdotique, le long de la D618 pas loin du Carrefour très exactement au point repère 42°33'13.0"N 2°57'01.8"E se trouve un petit étang où des tas de gravats ont été déposés par une entreprise (connue et identifiée). Pour avoir appelé la mairie de Palau dont dépend le lieu il nous a été répondu qu’ils avaient essayé d’agir, en vain ! A nous de nous retrousser les manches.
Dans les Albères à un départ de sentier menant aux cabanes de Mata Porcs, le long de la piste forestière qui ramène à la maison de retraite des Valbères au point 42.514473, 2.941104 depuis quelques temps des blocs de béton s’entassent … D’autres exemples ????
Et ce serait à nous d’agir ?
Mais ce qui me met très en colère c’est de voir que les pouvoirs
publics, qui ont quand même « la manche longue » car des relations, déclarent forfait pour agir pour l’environnement mais ont tout pouvoir pour virer des personnes de leurs PROPRES terrains quand ils vivent dans des mobil-homes, yourtes, camping-cars, qu’ils n’hésitent pas à détruire ces « habitats » qualifiés de précaires sous le motif hypocrite que c’est pour leur bien !
Alors oui, j’en ai marre, tout comme me font râler ces « gens » qui positivent pour tout, trouvent que cela progressent, que non il n’y a aucune raison de s’inquiéter !
Je connais l’importance de ne pas être négatif, chaque jour j’arrive à trouver ce que ma journée a eu de chouette, mais je suis capable de constater que ça ne gaze pas partout. Il y a quand même matière à se faire des cheveux, pour l’environnement … pour la Liberté ! On emprisonne encore pour des idées, le racisme, le fascisme semblent avoir le vent en poupe !
Peut-être vais-je aussi finir au gnouf d’ailleurs !
J’assume et je signe.
Dominique

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 21:23

9,5€ une place de cinéma (au Castillet), 19€ à deux plus 6€ de parking.

24€ pour grosso modo 3 heures de temps.

Plus cher qu’une nuitée dans un camping 4 étoiles avec la carte ACSI !

Un peu raide quand même surtout qu’en prime, le réseau électrique étant vraiment « top », une coupure de courant est venue jouer les trublions. Nous avons dû patienter un certain temps, voire un temps certain, pour découvrir la fin du film !

Merci ENEDIS !

Câbles à Laroque des Albères

Avant de nous imposer le compteur Linky vérifier l’état des câbles et remédier à la vétusté de tout ce qui participe à l’acheminement de l’électricité serait une bonne idée !

Ou autre bonne idée prendre modèle sur la Suisse où certains cinémas ont pensé à rendre les pannes d’électricité confortables pour les spectateurs, 24€ dans ce cas, cela se justifie !

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2019 7 06 /10 /octobre /2019 19:19

A votre avis ?!

Il y a quelques semaines les premiers résidents du quartier ont commencé à recevoir émails ou courriers les informant du prochain déploiement du compteur Linky ! Evidemment « ça a fait du foin » et pour beaucoup ce fut panique à bord, nous avons même un voisin qui nous a dit qu’il fallait que nous nous regroupions tous pour refuser ! Cela nous a quand même fait rire, jaune, car depuis quelques années, 2006 exactement nous alertons autour de nous et nous avons commencé en 2014 à faire du porte à porte pour expliquer, présenter une première pétition qui a été relayée par des commerçants et adressée à divers politiques. Vu le peu de réactions elle a été doublée sur le Net d’une seconde en 2016 qui a recueilli plus de 26 000 signatures. Par ailleurs à chaque réunion organisée par différents collectifs nous transmettons et participons ! Donc ré initier une mobilisation, non, nous nous contentons juste d’épauler ceux qui veulent réagir en partageant les documents que nous avons.

Par contre il vient de nous arriver une petite aventure qui quand même étonne.

Nous déclarons depuis longtemps notre consommation et avons souscrit il y a presque 20 ans l’option tempo. Deux fois par an en février et août un technicien relève les compteurs. En septembre nous avons acquitté notre facture d’électricité mais sommes restées très étonnées en recevant un courriel nous annonçant qu’un nouveau relevé avait été opéré. Recevant fréquemment des mails frauduleux nous avons appelé le conseiller EDF qui nous a confortés dans notre ressenti. Aujourd’hui 5 octobre nous étions invité par mail à communiquer notre relevé de consommation, nous avons donc entrepris de le faire quand, oh surprise, j’ai découvert que le boîtier ne répondait plus !

Appel à EDF où une brave dame me fait refaire la manip et m’annonce que notre compteur est HS. Et pourtant nous sommes alimentés normalement ! S’en suit donc un échange un peu long où elle m’annonce qu’il est nécessaire de procéder au remplacement du compteur et que comme le déploiement du Linky est en cours nous serons dotés de ce nouvel engin !

Argh !

Nous palabrons, je ré-entends tout ce qui se dit sur ce compteur bien moins toxique que notre téléphone portable … dit elle ! Présentement tout ce qui m’importe est de me faire préciser certains points, voici les informations recueillies. Si pareil problème vous arrive cela peut toujours servir !

Les compteurs appartiennent à ENEDIS et ce sont les maires (tiens, tiens !) qui autorisent le déploiement des compteurs, par contre même si le compteur change le fournisseur d’électricité (EDF pour nous) reste le même, le contrat quel qu’il soit reste valide, donc si vous bénéficié du Tempo ou autre rien ne changera avec un Linky.

Si vous ne pouvez plus relever vous même votre consommation, pas plus que le technicien mandaté pour la relève à pied, pas d’angoisse, il y a bien une comptabilisation de la consommation qui s’opère et à laquelle on pourra accéder pour vous faire payer votre dû ! Seule différence vous aurez une estimation à acquitter calculée sur votre consommation courante et six mois plus tard un ré équilibrage se fera !

A la lumière de ces informations j’ai donc demandé à la brave dame de surseoir à la demande d’intervention car nous allions attendre lundi pour pouvoir cogiter le week-end !

De mon côté j’ai appelé un ami qui avant sa cessation d’activité était technicien à EDF sur Paris. Il a bien écouté et m’a juste suggéré de retenter un relevé du compteur me conseillant de taper dessus, pas à la masse mais à petits coups !

Je me suis donc exécutée et vous savez quoi ?!

Comme par miracle le boîtier a correctement fonctionné !

Nous avons donc renseigné notre consommation sur le site en ligne et rappelé pour couper court à tout risque d’intervention !

Alors peut-être serons nous taxés de complotistes mais après avoir déjà constaté que le signal « heures creuses » n’avait pas été activé, reçu un curieux mail annonçant une seconde relève qui n’en était pas une comme nous l’a confirmé le conseiller appelé pour supplément d’info et aujourd’hui constaté une panne de compteur qui n’en était pas une, nous nous interrogeons !

Pour finir je vous rappelle que si l’on vous fait remarquer que l’on n’a pas le droit de barricader son compteur, c’est faux, un jugement a été rendu par le tribunal d’instance de La Rochelle contre installateur qui avait forcé un compteur protégé (et molesté la personne), si l’on vous certifie que le Linky n’émet rien de toxique sachez que la cour d’appel de Toulouse oblige ENEDIS à installer des filtres CPL chez des usagers qui ce sont vus imposer ce compteur, certes ils sont électro-sensibles mais auparavant leur précédent compteur ne générait pas de nuisances !

 

https://stoplinky76320.wordpress.com/2017/12/05/jurisprudence-sur-les-compteurs-barricades-jugement-du-20-juin-2017/

https://www.ladepeche.fr/2019/10/04/victoire-des-anti-linky-a-toulouse-enedis-condamnee-a-placer-des-filtres-chez-13-plaignants,8457838.php

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2019 7 06 /10 /octobre /2019 19:19

A votre avis ?!

Il y a quelques semaines les premiers résidents du quartier ont commencé à recevoir émails ou courriers les informant du prochain déploiement du compteur Linky ! Evidemment « ça a fait du foin » et pour beaucoup ce fut panique à bord, nous avons même un voisin qui nous a dit qu’il fallait que nous nous regroupions tous pour refuser ! Cela nous a quand même fait rire, jaune, car depuis quelques années, 2006 exactement nous alertons autour de nous et nous avons commencé en 2014 à faire du porte à porte pour expliquer, présenter une première pétition qui a été relayée par des commerçants et adressée à divers politiques. Vu le peu de réactions elle a été doublée sur le Net d’une seconde en 2016 qui a recueilli plus de 26 000 signatures. Par ailleurs à chaque réunion organisée par différents collectifs nous transmettons et participons ! Donc ré initier une mobilisation, non, nous nous contentons juste d’épauler ceux qui veulent réagir en partageant les documents que nous avons.

Par contre il vient de nous arriver une petite aventure qui quand même étonne.

Nous déclarons depuis longtemps notre consommation et avons souscrit il y a presque 20 ans l’option tempo. Deux fois par an en février et août un technicien relève les compteurs. En septembre nous avons acquitté notre facture d’électricité mais sommes restées très étonnées en recevant un courriel nous annonçant qu’un nouveau relevé avait été opéré. Recevant fréquemment des mails frauduleux nous avons appelé le conseiller EDF qui nous a confortés dans notre ressenti. Aujourd’hui 5 octobre nous étions invité par mail à communiquer notre relevé de consommation, nous avons donc entrepris de le faire quand, oh surprise, j’ai découvert que le boîtier ne répondait plus !

Appel à EDF où une brave dame me fait refaire la manip et m’annonce que notre compteur est HS. Et pourtant nous sommes alimentés normalement ! S’en suit donc un échange un peu long où elle m’annonce qu’il est nécessaire de procéder au remplacement du compteur et que comme le déploiement du Linky est en cours nous serons dotés de ce nouvel engin !

Argh !

Nous palabrons, je ré-entends tout ce qui se dit sur ce compteur bien moins toxique que notre téléphone portable … dit elle ! Présentement tout ce qui m’importe est de me faire préciser certains points, voici les informations recueillies. Si pareil problème vous arrive cela peut toujours servir !

Les compteurs appartiennent à ENEDIS et ce sont les maires (tiens, tiens !) qui autorisent le déploiement des compteurs, par contre même si le compteur change le fournisseur d’électricité (EDF pour nous) reste le même, le contrat quel qu’il soit reste valide, donc si vous bénéficié du Tempo ou autre rien ne changera avec un Linky.

Si vous ne pouvez plus relever vous même votre consommation, pas plus que le technicien mandaté pour la relève à pied, pas d’angoisse, il y a bien une comptabilisation de la consommation qui s’opère et à laquelle on pourra accéder pour vous faire payer votre dû ! Seule différence vous aurez une estimation à acquitter calculée sur votre consommation courante et six mois plus tard un ré équilibrage se fera !

A la lumière de ces informations j’ai donc demandé à la brave dame de surseoir à la demande d’intervention car nous allions attendre lundi pour pouvoir cogiter le week-end !

De mon côté j’ai appelé un ami qui avant sa cessation d’activité était technicien à EDF sur Paris. Il a bien écouté et m’a juste suggéré de retenter un relevé du compteur me conseillant de taper dessus, pas à la masse mais à petits coups !

Je me suis donc exécutée et vous savez quoi ?!

Comme par miracle le boîtier a correctement fonctionné !

Nous avons donc renseigné notre consommation sur le site en ligne et rappelé pour couper court à tout risque d’intervention !

Alors peut-être serons nous taxés de complotistes mais après avoir déjà constaté que le signal « heures creuses » n’avait pas été activé, reçu un curieux mail annonçant une seconde relève qui n’en était pas une comme nous l’a confirmé le conseiller appelé pour supplément d’info et aujourd’hui constaté une panne de compteur qui n’en était pas une, nous nous interrogeons !

Pour finir je vous rappelle que si l’on vous fait remarquer que l’on n’a pas le droit de barricader son compteur, c’est faux, un jugement a été rendu par le tribunal d’instance de La Rochelle contre installateur qui avait forcé un compteur protégé (et molesté la personne), si l’on vous certifie que le Linky n’émet rien de toxique sachez que la cour d’appel de Toulouse oblige ENEDIS à installer des filtres CPL chez des usagers qui ce sont vus imposer ce compteur, certes ils sont électro-sensibles mais auparavant leur précédent compteur ne générait pas de nuisances !

 

https://stoplinky76320.wordpress.com/2017/12/05/jurisprudence-sur-les-compteurs-barricades-jugement-du-20-juin-2017/

https://www.ladepeche.fr/2019/10/04/victoire-des-anti-linky-a-toulouse-enedis-condamnee-a-placer-des-filtres-chez-13-plaignants,8457838.php

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2019 2 27 /08 /août /2019 19:53

L’Amazonie brûle, l’Afrique est tout autant mal en point et ne parlons pas du reste !

Mis à part en parler, dénoncer les dérives qui ont conduit à ces catastrophes que pouvons nous faire si ce n’est voir au-delà et comprendre que nos choix de vie (alimentation principalement) ne sont pas étrangers à ces catastrophes. Lorsque l’on déforeste pour replanter en vue de produire de l’huile de palme, nourrir des animaux qui seront massacrés après avoir vécu l’enfer dans des mégas « fermes » d’élevage intensif, dès lors que nous achetons ces produits nous cautionnons !

L’homme est le premier responsable de l’état dramatique de notre planète. Le moindre de nos gestes a toujours une répercussion en un point de notre terre. Nous oublions bien souvent notre dimension cosmique, chacun de nos actes mais aussi nos pensées affectent l’Univers, tout est énergie !

Perruche en Île de France

Un peu partout nous constatons que nos habitudes, nos goûts impactent l’environnement. Les tortues de Floride déciment la faune locale, les perruches colonisent la région parisienne au point d’entrainer la mort de certaines espèces

Ecureuil de Corée relâché dans les bois

implantées depuis toujours, il fut un temps où les écureuils de Corée menaçaient la survie de notre bon vieil écureuil. A chaque fois le scénario est identique, devenus gênants ils ont été discrètement relâchés dans la Nature ! Inconscience, irresponsabilité de l’homme.

Au niveau de la flore le constat n’est pas meilleur, là c’est bien souvent l’usage des pesticides, herbicides, qui a commencé à porter le coup fatal et lorsque l’on n’a pas pu ou su arrêter le désastre en amont la catastrophe se répand, partout même dans les coins les plus reculés et improbables !

Nous étions récemment en randonnée dans le Vallespir, une vallée pourtant réputée pour son côté préservé et encore sauvage. Catastrophe !

Si vous allez y trainer et que vous constatez que des pans entiers de montagne ont apparemment déjà revêtu leur parure automnale, détrompez vous !

Ce sont les buis qui meurent. Attaquez par la pyrale, pas un ne survit.

Pyrale du Buis

Gagnant Notre Dame du Corral au départ de Lamanère, nous avions été alertées, ce ne fut pas en vain la dernière portion du GR est quasiment impraticable.

En un rien de temps une multitude de fils invisibles nous collaient à la peau, de petites chenilles qui y pendouillaient se baladaient sur nous, dans les cheveux et partout des buis, morts. Même sous la hêtraie ils ne survivent pas !

Pareille désolation nous l’avions vécu l’an passé dans les Corbières où des pinèdes entières étaient ravagée. Encore pouvions nous dire que ces arbres qui ne faisaient pas partie des peuplements indigènes mais avaient été introduits par l’homme (toujours lui) étaient sans défense face aux chenilles processionnaires !

Là rien de tel, les buis ont toujours été là !

La pyrale, elle, est étrangère à nos régions. Clandestin ailé elle fut introduite accidentellement en 2000 en Europe et depuis 2008 elle a parcouru depuis l’Alsace presque tout l’Hexagone trouvant des conditions favorables à sa survie dans des régions où elle n’avait pas de prédateurs naturels. Voilà pourquoi même s’il est tentant de rapporter de voyage à titre de souvenir des spécimens locaux ou des graines, nous devons être conscient de notre responsabilité et du danger que nous faisons courir à notre environnement.

Avec la disparition des buis c’est toute l’énergie de régions qui est perturbée.

Cela ne peut être anecdotique et sans conséquence.

Arbre sacré dans l’Antiquité, considéré comme un symbole d’éternité depuis l’époque gallo-romaine, cette plante toxique à forte dose est à dose infinitésimale efficace pour éliminer virus et infection !

La symbolique du buis est complexe. Son feuillage toujours vert renvoie à l’Eternité, son bois dur, compact et imputrescible symbolise la persévérance, la fermeté. Le bois est appelé « Bois béni » en langage populaire, n’est-il pas béni au moment de la fête des Rameaux ?

"Le buis, c’est la vie, la mort puis la vie éternelle."

Que doit-on penser alors de cette catastrophe écologique ?

Si elle n’a pas le côté médiatique de ce qui se déroule actuellement en Amazonie d’une manière subtile elle nous invite à plonger en nous et à comprendre qu’en privilégiant à tous les niveaux l’aspect matériel nous sommes entrain de tuer le divin.

De nous tuer à petit feu ! Do

Partager cet article
Repost0
9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 13:46

Les arbres comme ultime rempart face au réchauffement climatique, une chimère ?

Non !

La forêt constitue un puits de carbone qui permet le stockage du CO 2 de l’atmosphère, chaque année elle absorbe jusqu’à 15 % des émissions de carbone à l’échelle mondiale. Déforestation et dégradation des forêts sont responsable de 11 % des émissions de gaz à effet de serre, une catastrophe annoncée qui conduit certains pays comme l’Inde, l’Ethiopie à replanter à tour de bras.

Les arbres favorisent aussi la fixation des sols, la pénétration de l’eau, la survie des plantes qu’ils abritent et ce n’est pas tout, la preuve par l’image.

Ils participent donc à la protection de notre environnement, à notre bien-être, ils sont un frein aux inondations et en ces temps d’été nous leur devons un semblant de fraîcheur non négligeable. A titre d’exemple, cet après-midi en arrivant à l’ombre des platanes sur l’ancienne nationale 118 nous avons perdu en quelques centaines de mètres 2° de température. Merci les arbres !

Toutes ces informations ne devraient pas constituer un scoop et pourtant nombre de nos concitoyens semblent l’ignorer ou s’en moquer il suffit juste de constater le nombre d’arbres en pleine santé abattus ces dernières semaines rien que dans notre rue ! C’est une hécatombe.

Mais où cela devient intriguant, inquiétant c’est lorsque les mêmes qui ont abattus des arbres se dotent en urgence de climatisation et vivent reclus chez eux !

Nous sommes trop nombreux à avoir oublié que lorsque cette invention (diabolique) de climatisation n’existait pas, même au plus fort de la chaleur estivale l’humain survivait. Oui il fait chaud, c’est l’été et si le réchauffement climatique est pointé du doigt une chose est sûre il y a des records de chaleur par le passé qui n’ont pas encore été pulvérisés.

L’été 1949 reste le plus torride à ce jour, à cette époque il était habituel d’ouvrir grand les fenêtres derrière des volets mi-clos, parfois le dispositif était doublé des rideaux mouillés rafraichissant le courant d’air chaud généré !

Et puis je terminerai par cette question, est-ce normal que pour se rafraichir soit rejeté dans une atmosphère surchauffée encore un peu plus d’air chaud ? N’est ce pas une façon d’aggraver la situation ? Do

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 19:56

Monsieur,

Vous m’avez adressé un courrier, comme à d’autres sans doute, dans laquelle vous me demandiez si j’étais au courant que les 512 millions d’habitants de l’UE, dont je suis, vivaient à crédit depuis le 10 mai de cette année. En 5 mois dîtes vous nous avons consommé ce que notre planète est capable de régénérer en nourriture, fibres et matériaux. Et plus grave encore, chaque année cette capacité de régénération diminue !

Je sais en effet que les surexploitation diverses, les destructions en tous genres, ne laisse pas à notre Terre la capacité de régénérer ses ressources ni celle d’absorber les déchets. Je suis convaincue qu’il nous faut nous mobiliser pour inverser la tendance mais je ne vois pas le rapport avec le fait que vous me demandiez … de faire un don !

Pourquoi donc devrais-je vous donner « des sous » ?

En quoi le fait de me délester à votre profit de quelques euros va t’il inverser le cours des choses ?

Monsieur Hulot je vous le dis tout net, je ne lâcherai RIEN !

Déjà parce que je ne sais pas à quoi vous emploieriez ce que je pourrais vous donner ensuite parce que moi je sais comment employer mon argent et qui plus est pour le plus grand bien de la planète. Déjà nous nous sommes équipés en panneaux solaires photovoltaïques en auto-consommation (à l’époque sans aide d’aucune sorte), nous avons aussi tout un réseau de récupérateurs d’eau.

Nous évitons d’aggraver les émissions de gaz à effet de serre en privilégiant le local, le bio, alimentons des composts collectifs, nous marchons et pédalons chaque fois que cela est possible ... et si nous avons un véhicule thermique sachez qu’il bénéficie quand même de l’écolabel. Et puis dîtes moi en quoi est-ce écologique de déployer tous ces véhicules électriques quand on ne sait pas recycler leurs batteries qui par ailleurs ruinent les sols riches en composants nécessaires à leur fabrication. Sachant que 70% de notre production électrique est nucléaire et donc pas propre.

Ne parlons pas des trottinettes, vélos électriques … qui fleurissent partout et dont l’usage est encouragé !

Entrés dans la décroissance (à plus d’un titre) nous avons le souci de lutter contre le gaspillage. L’eau a au moins trois utilisations, nous ne relançons notre chauffe-eau que tous les 3 ou 5 jours selon les saisons.

Nous recyclons, donnons objets divers, vêtements et suivons de près l’avancement de la monnaie solidaire dont l’un des mérites est de promouvoir l’économie locale avec tous les bénéfices que l’on peut retirer. Dans la foulée il y a belle lurette que nous trions nos déchets et que nous tendons vers leur limitation en achetant en vrac le plus souvent et en boycottant les suremballages. Quant aux plastiques nous les avons presque éradiquer de notre vie leur préférant chaque fois que c’est possible les contenants en verre ! A ce propos ne pourrions nous comme cela se fait dans d’autres pays européens penser à rétablir le système de consigne ?

Tout ceci est facile à mettre en œuvre, ne demande pas de fonds particuliers et multiplier à l’infini aurait déjà un impact bénéfique sur notre environnement. 

En fait c’est du côté des élus (à tous les niveaux) que le problème se situe car pour ne pas perdre son poste il est important de ne pas déplaire.

En ces temps d’été, mais pour certains il y a belle lurette que cela est un état de fait installé, nous subissons des restrictions d’eau draconiennes pourtant combien de communes de bord de mer ont décidé de supprimer les douches de plage ? A Argelès sur Mer, c’est chose faite, bravo pour cet exemple à copier.

Le remplissage des piscines est réglementé pour les particuliers mais chaque année les parcs aquatiques fleurissent en tout lieu, campings et même sur le littoral où pourtant la mer peut être source de plaisirs infinis. C’est à celui qui offrira le complexe le plus extraordinaire et ne me dîtes pas que la gestion de l’eau est exemplaire. Entre l’évaporation, les gerbes d’eau qui fusent à chaque saut, une remise à niveau est nécessaire et inévitable. Mais il faut bien attirer une clientèle qui au bout du compte n’aura peut-être même pas visiter son lieu de villégiature, voire même pas quitter le camping.

Quant à l’épuisement des ressources d’énergie jusqu’à quand les pékins lambdas vont devoir subir les lubies des ministres, présidents, députés, sénateurs (que sais-je encore) et se voir accuser de tous les maux qui frappent la planète parce qu’ils roulent avec un véhicule thermique ? Qu’attendent tous ces décideurs pour adopter une attitude cohérente et regarder d’un peu plus près ce que consomment les avions, les paquebots toujours plus gros parce que ce n’est pas en inventant une taxe verte (supplémentaire) à acquitter à chaque voyage que le problème sera résolu.

Tout se résume à une affaire de gros sous (la preuve vous me demandez de faire un don) depuis que certains cerveaux brillants ont eu l’idée de monnayer le droit de polluer, les gros pollueurs rachètent aux plus vertueux (souvent vertueux par la force des choses) le « crédit » pollution qu’ils n’ont pas dépensé. Hypocrisie !

Et si c’était tout ! Toujours sur les plages quand donc seront réglementés tous ces engins tractés (boudins, saucisses, canapés, parachutes ascensionnels) qui dépensent de l’énergie, polluent (et vident les bourses des estivants) ?

Commencez en nous montrant par des gestes, des décisions cohérentes que vous vous souciez vraiment du devenir de la Planète, en n’ayant pas peur de vous mouiller parce que pour ce qui est du reste, de tous ces petits gestes du quotidien repris de plus en plus par la population j’ai largement plus confiance en eux qu’en vous.

Enfin si vous voulez faire quelque chose pour la vie et la survie de notre Terre tapez fort du poing sur la table pour interdire le déploiement de la 5G parce qu’en admettant que vous arriviez à enrayer le réchauffement climatique et ses effets dévastateurs, nous serons tous complètement gâteux et incapables de profiter de notre survie !

Voilà ce que j’avais à vous dire, même si je ne vous ai pas dit tout ce que j’avais sur le coeur, je pense par exemple à l’interdiction pure et simple du glyphosate (demandez à l’Autriche), de tous ces produits tueurs d’abeilles. Ah oui ! juste un mot encore, retirez moi de votre liste de diffusion, merci.

Merci de m’avoir peut-être lu.

Je vous salue quand même.

Dominique de l’Ecritoile

 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2019 7 21 /07 /juillet /2019 19:57

Juste pour vous dire que du côté de Overblog c'est le grand bazar, alors ne vous fiez pas aux titres et aux résumés des derniers articles publiés ! Je viens d'en rééditer 2 et c'est du grand n'importe quoi !

Un conseil, allez faire un tour sur notre Facebook, c'est un peu plus clair !

https://www.facebook.com/lecritoile

Partager cet article
Repost0
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 19:02

Je suis Charlie !

NON, je ne suis pas Charlie, pas plus au moment des attentats contre Charlie Hebdo que pour rien au Monde nous cautionnions, l’horreur intégrale, qu’aujourd’hui !

Encore moins aujourd’hui d’ailleurs car là on ne pouvait tomber plus bas.

Que dire de la couverture de Charlie Hebdo ?

Salace, macho, il y a encore un sacré « boulot » à faire pour que la condition de la femme émerge des bas fonds où d’aucuns la cantonnent !

Immonde, j’ai honte pour eux.

Nous avons honte pour eux car sans nous être concertées nous avons eu la même réaction épidermique.

Non décidément on ne peut pas rire de tout mais ce faisant ce sont eux qu’ils salissent, traînent dans la fange !

 

Do et Frédo

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche