Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 20:04

Si bien évidemment nous condamnons sans appel le meurtre barbare de Samuel Paty ne serait-il pas venu le temps de s’interroger sur le bien-fondé de continuer à présenter ces caricatures, même au nom de la Liberté d’expression !

Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

Première publication en 2005 et remous diplomatiques plus ou moins sévères, attentat contre les journalistes de Charlie Hebdo 10 ans plus tard, septembre 2020 attaque à l’arme blanche des anciens locaux du journal, octobre 2020 assassinat sauvage d’un enseignant !

Iriez vous aiguillonner une ourse et ses petits même si votre présence en pleine nature est aussi légitime que la sienne ?

Braveriez vous inconsidérément un molosse, un fauve dont la dangerosité n’est plus à prouver ?

Que risque t’il de se passer si des professeurs, comme ils l’affirment aujourd’hui, réutilisent ces caricatures ? Qu’en sera t’il de la sécurité de la population scolaire s’ils passent à l’action ?

Ce n’est pas être lâche que de tourner le dos à ceux qui véhiculent la haine au nom de Dieu !

C’est donner à la Vie le temps de s’exprimer, de panser des blessures et de chercher sans démagogie à éradiquer ceux qui cherchent par la sauvagerie à détruire les valeurs ancestrales des sociétés démocratiques.

L’écritoile

 

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 08:39
Partageons, au moins !
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 17:39
Pour faire suite à l'article de Frédo, je veux bien être cool et accepter que l'on ne pense pas comme moi mais aujourd'hui c'est une véritable claque que j'ai reçue !
En balade sur les Hauts de Collioure nous avons attaqué la grimpette directement vers le col de Mollo avant de bifurquer sur la redoute de Dugommier, le Fort St Elme pour enfin redescendre via le moulin, la Gloriette et revenir à notre point de départ pas loin du viaduc du Douy. 
En redescendant de St Elme plutôt malmenées par le vent violent nous prenions notre temps pour vérifier où poser les pieds sans compter que le panorama est somptueux et mérite de petits coups d'oeil.
A un certain stade de la descente, j'ai avisé en montée, ahanant sous l'effort (bien fait) un groupe de 3 personnes masquées.
Ils ont plongé sur le bas côté à notre arrivée et comme je poursuivais précautionneusement ma descente, le passage étant délicat une des bonnes femmes m'a balancé un "allez, allez, partez" qui m'a littéralement giflée !
Comment peut-on se comporter ainsi !
Quel haine, quel rejet de l'autre !
Finalement j'étais tellement choquée que je n'ai même pas réagi, j'en ai été quitte pour une bonne nausée ! Il y a quand même des choses qui ont du mal à passer !
Difficile d'être dans l'Amour même dans la bienveillante neutralité !

Do

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 17:57
Mais quand donc les médias vont ils cesser de jouer avec la peur ! Manipulateurs, voyeurs, pervers ! Je ne sais quels qualificatifs vous donner alors qu'aujourd'hui vous ne ressortez un évènement tragique, l'Aiguat de 1940 avec un titre accrocheur "Et si ça recommençait ?"
Pour information si vous, lecteur, ne savez pas de quoi il retourne, entre les 17 et 20 octobre 1940 des pluies diluviennes ont noyé le département des Pyrénées Orientales occasionnant des cumuls d'eau tels que les cours d'eau ont vite dépassé la cote d'alerte, ajouté à cela l'apport d'eau froide dans des zones où existent de multiples sources dont des sources chaudes a été à l'origine de glissements de terrain, d'avalanches. En de multiples endroits la montagne a cédé comme à la Ballanouse où la cicatrice reste visible ! Vernet les Bains, Le tech, Prats de Mollo, Amélie les bains ... et jusqu'en plaine les ravages furent effrayants, nous avons d'ailleurs à St Genis, au cimetière la sépulture d'une personne non identifiée et retrouvée sur le territoire de la commune.
Alors vous les médias qui savez si bien remuer la merde, pourquoi ne pas utiliser votre pouvoir pour alerter quand il le faut car voyez-vous le long du Tech et de la Têt on a reconstruit sur les espaces ravagés par la crue ! Et s'il n'y avait que là ! Combien de lotissements, infrastructures routières et autres sont en zones inondables.
Dénoncez donc quand cela est justifié mais en ce moment on a notre dose !
Précision, si je vous ai fourni ces informations sur l'Aiguat c'est parce que ce matin nous avons été estomaquées de découvrir que des jeunes du département ignoraient tout de cet évènement.
Si vous souhaitez mieux connaitre notre belle région voici un livre à découvrir "Canigou montagne sacrée des Pyrénées" de Joseph Ribas aux éditions Loubatières.
Do
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2020 2 15 /09 /septembre /2020 20:39

Je viens par la présente vous faire part de mon indignation en constatant avec quel mépris vous vous croyez autorisé à traiter les français qui ne partagent pas votre point de vue.

Vous semblez avoir oublié que c’est au suffrage universel et donc à nous français que vous devez la position que vous occupez actuellement à la tête de l’État et il serait souhaitable que vous n’omettiez pas de considérer que seule 75 % de la population s’est exprimée et que vous ne fûtes élu qu’avec un peu plus de 40 % de ces 75 %.

De quoi perdre un peu de votre superbe !

Enseignante, bien qu’en cessation d’activité, je crois qu’il est toujours de mise au sein de l’Education Nationale de rappeler aux enseignants qu’ils doivent bannir de leurs attitudes, de leurs propos, tout manquement de respect à leurs élèves, toute forme de mépris. Il nous est également demandé de ne jamais perdre de vue que nous avons affaire à des adultes en devenir et qu’à ce titre nous devons les considérer comme des êtres pensants, sensibles et dignes de bienveillance.

Maître formateur que de fois ai-je répété aux étudiants que même si nous pouvions nous considérer comme détenteur de savoirs et non DU savoir, nous n’en avions pas le monopole et que de ce fait nous devions savoir écouter, entendre les élèves, les étudiants, accepter le dialogue, la contradiction !

Comment accepter que vous ne soyiez même pas capable de nous accordez à nous adultes le même respect  !

En matière de connaissance, bien que président de la République, je pense qu’il vous faudrait accepter d’entendre que des personnes maîtrisent dans des domaines qui ne sont pas les vôtres des savoirs largement supérieurs aux vôtres. Seriez-vous capable s’il n’y avait pas gravitant autour des instances du pouvoir des sages issus de différentes sphères de pouvoir maîtriser des domaines aussi divers que scientifique, économique, technologique, environnemental …

Environnement ! Nous y voilà !

Non monsieur le Président ce n’est pas parce que nous émettons des objections quant au déploiement de la 5G (par exemple) que nous vivons à l’âge de pierre. Nous sommes simplement réticents à voir se déployer une technologie dont personne ne connaît l’incidence sur le devenir de la vie. Cette position est très largement relayée, à moins que ce soit l’inverse et que ce soit nous « les écolos » qui relayons les propos alarmistes de scientifiques de renom qui souhaitent, AU NOM DU PRINCIPE DE PRÉCAUTION, un moratoire afin de donner à ceux qui en ont les compétences (et en toute intégrité) le temps d’étudier l’impact éventuel de cette technologie.

Amish, dîtes vous !

Pas du tout, nous avons juste compris que le Monde tel que vous le voulez ne sera pas ! C’est ainsi ! Les énergies fossiles sont en grande partie pillées, la terre est asphyxiée et vous en êtes l’un des responsables !

Moi je souhaite léguer aux générations futures une Terre un peu moins mal en point que ce qu’elle est actuellement, que ce que vous vous apprêtez à en faire.

J’ai un ordinateur (deux même), l’électricité et si je ne m’éclaire pas à la bougie, nous avons fait le choix du solaire en partie (sans avoir recours à EDF ou ENEDIS). Nous avons certes un véhicule mais n’hésitons pas à marcher, pédaler (pas électrique) et si nous avons pris par le passé l’avion ce ne fut pas un jet privé, comme vous, mais un avion de ligne où souvent nous étions entassés comme des sardines !

Au début de l’épisode Covid vous étiez le premier à nous dire solennellement que nous aurions à tirer les conséquences de cette crise et réinventer un « Après » différent Au cas où vous l’auriez oublié en cliquant sur le lien ci après vous pourrez rafraîchir votre mémoire (https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/03/12/adresse-aux-francais).

La 5G faisait partie de l’avant ! Nous sommes loin en tout cas du Président qui brossait les écologistes dans le sens du poil, sans doute n’y croyiez vous pas, vu ce que nous découvrons maintenant, mais c’était tendance et un peu racoleur !

Monsieur le président de la République je ne voudrais pas être à votre place, en tant qu’humain s’entend ! Que vous souhaitiez continuer comme avant, toujours plus, plus vite … cela pourrait être votre choix si vous n’étiez pas président, mais ce n’est (malheureusement) pas le cas !

Pour rappel 1/3 des espèces vivantes ont disparu ces 30 dernières années et les nouvelles technologies, l’emploi des pesticides, insecticides etc. n’y sont pas étrangers. En continuant la fuite en avant, sans se donner le temps de réfléchir, évidemment le temps c’est de l’argent, je l’oubliais, nous allons accélérer l’arrivée du désastre.

Une seule chose me rassure, lorsque nous aurons scié (que vous aurez scié) la branche sur laquelle nous sommes assis, l’humain aura peut-être été éjecté de notre Terre mais elle, elle continuera sans nous et s’en portera mieux !

Ne croyez pas Monsieur le Président en l’expression de mon profond respect, je n’en ai point !

Une presque amish qui ne vous veut pas de mal mais ne pense pas grand bien de vous !

Dominique Longville

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 12:33

Difficile d'être dans l'Amour, la Compassion, le Respect envers ses concitoyens parfois ! Ce matin ça mitraille partout et nous qui vivons en lisière de village pourrions croire que tout le gibier du coin s'est donné rendez-vous à notre porte. Pourtant c'est bien rare d'apercevoir ne serait-ce qu'un "cul blanc" détaler devant nous.

Cloîtrez vos chats, gardez les chiens en laisse et bouclez les gamins ! Non, je n'aurai aucune compassion pour celui qui ramassera une balle perdue, aucun respect pour la souffrance de celui qui considère que donner la mort est une nécessité.

Il n'est nullement là question de maintenir un équilibre écologique, d'ailleurs les expériences ne manquent pas qui prouvent qu'en l'absence de toute acte de chasse les populations se régulent d'elle-même. Non ce n'est même pas un sport quand la chasse est pratiquée ainsi. Non il n'y a aucune noblesse à donner la mort, nous n'en sommes plus au temps des chasseurs cueilleurs (ou pas encore revenus) alors que pour l'immense majorité des populations des pays développés nous produisons plus que nous pouvons absorber !

Dire qu'ils étaient hier un millier (paraît-il) à manifester contre l'interdiction de la chasse à la glu. Tuer des animaux piégés par un ennemi invisible, où voyez vous de la grandeur, de la beauté à un tel acte ? La chasse, une liberté de conscience dîtes-vous ! J'aurais envie de dire comme Clavier dans les bronzés, je vous conchie !

Dire que l'on accuse les chats d'être responsables de la disparition de la biodiversité !

Et puisque nous en sommes à parler de liberté de conscience (voir photo) pourquoi devrions nous vous l'accorder pour un acte qui sème la mort et l'interdire à ceux qui revendiquent de pouvoir exprimer cette même liberté dans des domaines tels que le Santé, la spiritualité, l'éducation ...

Mais comme vous manifestez masqués nul doute que vous vous considérez comme des citoyens exemplaires et conspuez ceux qui revendiquent la liberté de ne le porter que lorsque cela leur paraît justifié ! Je note toutefois un certain manquement au respect de la distanciation sociale.

Je vous crains plus votre détermination à détruire la vie que le Covid !

 

Finalement, à propos de la manifestation masquée pour le maintien du droit de chasser à la glu, c'est plutôt une bonne idée. Respect de l'anonymat garanti ! Ils pourraient essayer ça aussi ! Do

 

 

Partager cet article
Repost0
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 19:52

Lorsque tout s’est arrêté en mars le cri fut presque unanime pour saluer l’opportunité qui était offerte à notre humanité de remettre les compteurs à zéro !

Une nouvelle vie nous attendait et chacun a promis, juré d’adopter une conduite vertueuse !

Nous n’avions pas de mots assez élogieux pour les petits commerçants, les soignants. Nous avons pris goût au grand air, aux plaisirs simples.

Et puis nous allions passer nos vacances près de chez nous … !

Lorsque le déconfinement est intervenu la France avait rétréci, la Suisse, le Royaume Uni, la Belgique, Paris, le Nord n’étaient pas à plus de 100 kilomètres de Perpignan. Diantre !

Et aujourd’hui ?

On re-consomme à tour de bras, oubliées les belles résolutions.

Les énergies fossiles se volatilisent dans les bouchons, au bord de mer les clubs de plage multiplient les rotations d’engins tractés (à la montagne c’est du pareil au même), les Drive des Mac Do sont pris d’assaut et les petits commerçants sont désertés au profit des grandes surfaces qui affichent complets … On a oublié qu’un temps nous avons mangé local et de saison ! Dieu sait pourtant si nous avons entendu parlé des facteurs de comorbidités liés à la malbouffe entre autre.

Ces foutus masques, jetables et crime suprême, venant de Chine polluent l’environnement ! Au moins on s’attache aux « faits maison », on a à coeur de les faire durer.

Nous nous sommes mangés un premier mur et maintenant ?

Comment peut on espérer que tout va repartir comme avant ?

La planète a bénéficié d’un court répit, court mais elle a apprécié, nous aussi d’ailleurs qui émerveillés constations que l’air sentait bon ! Nous n’avons jamais eu un printemps aussi fleuri !

Combien de temps allons nous encore faire de la corde raide ?

Chacun s’émerveillait du texte de Fred Vargas, se le partageait ! Voilà d’ailleurs de quoi le réécouter 

https://www.youtube.com/watch?v=w3qbkV-SdxQ

Nous avions compris, mais quoi ?

La note nous sera présentée pourtant et là, ce sera salé.

Une seule chose me rassure la Terre continuera sans nous, sans doute bien mieux qu’avec.

Dominique

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 16:23

Voici une lettre que je me serais fait un plaisir d’écrire en qualité de mère d’élève et d’enseignante dans les circonstances actuelles !

Etayée et construite à partir des témoignages recueillis auprès d’ami(e)s enseignant(e)s ou employé(e)s de tous horizons, cette lettre est ma contribution personnelle pour dénoncer la gestion chaotique de la crise que nous traversons dans un domaine qui fut le mien, que j’aimais, l’enseignement !

Lettre à Messieurs Macron et Blanquer
   Messieurs,
Lorsque le 5 mars vous nous assuriez que les écoles ne fermeraient pas en cas de passage au stade 3 de l’épidémie de Coronavirus, je me suis sentie à la fois rassurée et étonnée ! Quelques jours plus tard vous réitériez assurant que la stratégie du gouvernement pour endiguer l’épidémie ne passait pas par une fermeture générale des écoles. Le 13 la messe était dite, les établissements scolaires fermaient ! Pour autant nous étions prévenus, ce n’étaient pas les vacances et les enfants allaient devoir travailler. Nous étions en « situation de continuité pédagogique [ … ] » et cela avait même un nom : La nation apprenante.
Nous nous sommes tous retrouvés, enseignants, parents, enfants au pied du mur du jour au lendemain. Nous avons retroussé nos manches.
Aujourd’hui si de nombreuses familles adressent un grand merci au corps enseignant pour la qualité de son engagement, son professionnalisme, son dévouement (voilà au moins un plus à mettre au crédit du COVID), en vertu de mes « deux casquettes » mère de famille et enseignante, je ne peux pas vraiment en dire de même pour vous !
Que nous soyons parents ou enseignants, nous avons patouillé et durement peiné à la tâche.
Être enseignant ne s’improvise pas, ministre, président, je ne sais pas. Je doute ! Pour ce qui est d’une certaine porte-parole du gouvernement là je n’ai que des certitudes.
Confinés mais continuant néanmoins à travailler à domicile, beaucoup comme moi ont dû développer des trésors d’ingéniosité pour arriver à mener de front toutes ces casquettes ! Faire la classe à ses propres enfants, préparer les cours pour ses élèves, corriger le travail, rassurer les parents. Dire qui m’étais jurée de rester anonyme, à l’heure actuelle tous les parents d’élèves ont mon numéro de portable et comme il n’y a pas d’heure pour les braves, le téléphone sonne même tard le soir !
Il n’a pas été aisé d’expliquer la situation aux enfants, de gérer leur stress ! Allez leur faire comprendre ce que cache les mots « porteur sain ». Comment leur dire que bien qu’en pleine santé ils sont suspectés de porter la mort. Finies les cellules psychologiques qui fleurissaient à tout bout de champ avant, on a fait sans.
Le temps a passé, nous nous sommes vaille que vaille adaptés
Quand le déconfinement est intervenu la pression n’est pas retombée pour autant. Les conditions de réouverture des écoles singulières et anxiogènes ne m’ont pas fait regretté le cumul d’emplois du confinement, hors de question de devoir imposer une telle situation à mes propres enfants. Nous avons bien compris que le but était de relancer l’économie, sinon pourquoi ré-ouvrir les crèches, les écoles et pas les lycées ? Les ados se gardent seuls, eux !
La boule au ventre j’ai repris le chemin de l’école, que je n’avais pas vraiment abandonné puisque nous assurions des permanences à l’école, certains enfants aussi ! Quelle déconvenue pour eux ! Retrouver ses copains mais ne rien pouvoir partager, échanger, de peur d’être contaminer, d’infecter. Pas de jeux collectifs, interdiction de prêter ses affaires.
Des classes dévastées, des enseignants masqués !
Je n’ai pas regretté d’avoir choisi de confier ma propre progéniture à la famille dès que la liberté de circuler a été acquise et c’est avec plaisir que je les vois s’ébattre au grand air loin de cette folie que vous contribuez à alimenter.
Alors je vais vous dire une bonne chose, puisque les résultats scolaires de mes rejetons sont excellents et leurs passages dans les niveaux supérieurs acquis, il n’y aura pas pour eux de retour à l’école le 22 juin.
Obligatoire ou pas, je m’en tiendrai à une seule ligne de conduite, choisir ce qui est le mieux pour eux. Pas de valse hésitation en ce qui me concerne, pas comme vous et vos positions fluctuantes !
L’Education Nationale n’était pas bien portante, elle est à ce jour moribonde. Vous et vos prédécesseurs en êtes responsables !
Alors menacez nous de nous supprimer les allocations (il faut quand même plus que deux semaines d’absence), honnêtement je m’en moque, mes gamins ne reprendront le chemin de l’école qu’en septembre ! Ils ont bien mérité leurs vacances !
Et en ce qui me concerne, ne comptez pas sur moi pour les » vacances apprenantes ». J’ai donné et plus que de raison et j’espère que le corps enseignant dans son ensemble partagera mon opinion et se gardera de répondre à votre requête !
Veuillez croire en l’expression de mon profond non respect !
 
 
Partager cet article
Repost0
15 juin 2020 1 15 /06 /juin /2020 17:10

Mais dans quel pays vivons nous?! Pour qui se prennent-ils, ces médecins de l'Ordre? ça me donne envie d'être vulgaire, grossière, mais pas une seule injure ne serait à la hauteur de leurs exactions !

C'est un pur scandale! Ils me dégoûtent !

Je les vomis !!! Mais où est-ce que je pourrais m'expatrier?

Je n'en peux plus de cette France!!!! Toute ma vie j'ai été soignée par l'homéopathie et je crois que je m'en porte mieux que bien des gens traités avec leur chimie.

Une honte, une de plus. Arghhhhhhhhhhh !!! Frédo

Au fait savez-vous que Rockefeller en 1930 a financé les universités américaines de médecine à condition que les disciplines comme homéopathie, acupuncture, ostéopathie ... soient supprimées des enseignements ! 

Voilà, nous reculons de 90 ans !

Vive la France !

A titre anecdotique Frédo à 17 ans a souffert d'une néphrite, 6 mois de soins, essentiellement dispensés par un homéopathe. Depuis suite à des examens médicaux elle a appris que son rein était "une super occasion" même plus trace de la néphrite, rien ! Merci docteur Leiter !

Do

https://www.lessymboles.com/le-conseil-national-de-lordre-des-medecins-decide-de-supprimer-le-titre-dhomeopathe/?fbclid=IwAR3DvPAIgWbMxvNu6Ew1ViiUZVZxUDFyc0b99HE9W1gkXGQjUUiE0Gw55uo

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
13 juin 2020 6 13 /06 /juin /2020 19:49

Les grandes surfaces, à coup de matraquage, cherchent à appâter les consommateurs que nous sommes ! Tout à prix réduits et bloqués tout l’été !

Ne nous y laissons pas prendre car fatalement cela cache quelque chose !

Des petits producteurs encore plus étranglés, des consommateurs bernés … incités à consommer et pas forcément ce dont ils ont besoin !

Reprenons la main, allons directement à la source, à tout le moins dans les petits commerces, chez tous ceux qui se sont mis en quatre pendant le confinement et qui ne serons pas forcément aidés !

Nous sommes les plus nombreux, nous avons un pouvoir immense, utilisons le !

L'écritoile de Do Frédo

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche