Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 20:16

Nous ne pouvions choisir de meilleure condition météo pour mettre le cap sur les Gorges du Tarn. Pluie diluvienne, vent, un de nos pépins ne s’en est pas remis, brouillard … une ambiance hitchcockienne du haut du Point Sublime. Cerise sur le gâteau, il n’y avait quasiment pas de touristes.

Point-sublime--2-.JPG

Nous ne serions trop vous conseiller d’attendre un bon épisode cévenol pour tenter l’expérience, en plus si vous ne disposez que de peu de temps, c’est épatant pour pulvériser son timing et remonter plus vite que prévu le cours du Tarn. Vous éviterez aussi les risques de chute toujours possibles sur ces terrains calcaire et escarpés. Rassurez-vous, il vous restera les villages, comme Saint Chély du Tarn. Petite route accrochée à flanc de falaise, pont à voie unique et virage à angle droit, pour atteindre un village de poupée avec une adorable chapelle nichée sous une falaise.

Il y a aussi Sainte-Enimie et ses calades de pierre, pas mal non plus mais un conseil, prenez avant de partir un rendez-vous avec votre ostéopathe préféré, au cas ou, comme Frédo vous finiriez la visite sur le postérieur.

Dernier conseil, n’oubliez pas que les Gorges du Tarn ne commençant pas à Aguessac pour s’arrêter à Ispagnac, pour remonter le cours du Tarn jusqu’à la source, à Pont de Montvert, il vous faudra compter sur au moins 2 jours de pluie.

Pont-de-Montvert-et-Tour-de-l-Horloge--2-.JPG

 

Arrivez à ce point du voyage, vous n’échapperez pas à une page d’histoire car c’est dans ce bourg minuscule qu’est née la guerre des camisards suite aux persécutions dont furent victimes les protestants.

Savez-vous que l’inhumation dans les cimetières catholiques (terre consacrée) leur était interdite jusqu’au XIXe siècle, époque à laquelle les cimetières communaux ont vu le jour et qu’encore de nos jours les inhumations séparées perdurent de nos jours dans les hameaux ?

Pont de Montvert est un village sympathique, situé au confluent de 3 cours d’eau ce qui lui valu d’être maintes fois inondé. Un circuit de découverte permet d’en faire la visite, l’Office du tourisme en édite un, téléchargeable en ligne. Hors circuit, la visite de la boulangerie est incontournable pour s’offrir de délicieux fondants à la châtaigne maison. Une merveille dont nous devons la découverte à notre mentor en matière de randonnée, Gilbert Jullien.

Allez faire un tour sur son blog !

Enfin pour clore en beauté ce deuxième jour de pluie, vous gagnerez Le Puy en Velay par les Monts de Margeride. Noyés dans le brouillard et brillants de pluie, c’est d’un romantisme échevelé.

Croix-de-Piccata-Mont-Mezenc--1-.JPG

Arrivés à ce stade du voyage, l’embellie météorologique est quand même souhaitable. Vous passerez à coup sûr de bons moments à visiter la ville tout en montées et descentes et si les occasions de haltes sont nombreuses : dentelles, bijoux en grenat, spécialités culinaires ... et les terrasses de café et restaurants accueillantes, c’est très mal « pavotté » et ça glisse !

Le-Puy-en-Velay-architecture-civile-Le-Plo.JPG

 Le site du Puy a été modelé à une époque où tous les volcans du coin  pétaradaient à qui mieux mieux…

Il en est resté de 4 pitons volcaniques, en comptant celui qui jouxte la ville. Des monuments en occupent les sommets. La merveille des merveilles est à nos yeux la chapelle Saint Michel d’Aiguilhe mais c’est là une vision personnelle. La chapelle édifié en 961 occupe le sommet d’un piton volcanique de 82 mètres de haut, construite en pierre volcanique polychrome, elle possède encore des fresques murales de grande beauté. Passage obligé de tout temps pour les pèlerins de Compostelle, l’ascension est spectaculaire, glissante et jalonnée d’anciens oratoires creusés dans la lave.

St-Michel-d-Aiguilhes-de-nuit--1-.JPG

 Ps. avez-vous repéré l'orbes en haut de l'aiguille, juste sous la chapelle !

En quittant le Puy une halte s’impose au pays des Sucs, le Mont Gerbier de Jonc en est un. En fait c’est ainsi que l’on nomme ces anciens volcans érodés et dont il ne subsiste que la cheminée de lave refroidie. Ces sucs ne sont pas les seules curiosités liées au volcanisme. Des cratères d’explosion, des maars, sont aujourd’hui occupés par de beaux lacs comme celui d’Issarlès. Ici les volcans ont sculpté la terre et tous les types de volcans sont représentés, péléen, strombolien. Une chose est sûr, si le plafond est bas, c’est encore mieux et vous aurez peut-être la chance comme nous d’accéder au sommet avec la mer de nuages à vos pieds !

 Croix-de-Piccata-Mont-Mezenc--17-.JPG

Bon, voilà, si maintenant vous en avez soupé de la pluie vous nous imiterez et gagnerez l’Ardèche pour retrouvez sur ses rives la chaleur, la Lumière …

 Balazuc--9-.JPG

Bon et beau voyage d’autant que, à défaut de soleil, question gastronomie, il y a quelques petits plats sympas.

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche