Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 17:19

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà posé des questions quant aux prémonitions, aux impressions de déjà vu, pour faire court, à ce que l’on appelle communément le paranormal !

Si pour nous deux, le paranormal est normal, nous y sommes sensibilisées depuis l’enfance, je me suis interrogée avec plus d’acuité lorsque j’ai constaté que je pouvais soigner les brûlures.

Au gré de nos expériences, grâce à nos entretiens avec un psychothérapeute chamaniste canadien, par les lectures, petit à petit j’ai commencé à y voir plus clair mais cela me paraît tout aussi merveilleux.

Il y a en premier lieu, des explications rationnelles et si c’est simple à comprendre cela l’est moins à expliquer.

Chaque cellule de notre corps (qui en compte des billions, des trillions, que sais-je !) est constituée d’un nombre quasiment incalculable de cellules qui sont elles-mêmes formées d’atomes liés entre eux.

Ces cellules produisent de l’électricité comme tout ce qui existe sur Terre, même ce qui nous semble inanimé.

L’énergie est donc partout et d’ailleurs il est possible de la voir.

Cela nous arrive, le plus souvent lorsque nous sommes en pleine Nature.

C’est assez simple, vous fixez un point très légèrement au-dessus des arbres ou des arbustes que vous avez à proximité, au bout d’un certain temps vous apercevrez comme des volutes très légères, animées de courant et qui entourent la végétation (à ne pas confondre avec la vibration qui émane du sol par grande chaleur). En poursuivant l’expérience, apparaîtra comme une frange bleutée sur le contour des arbres, comme le bleu dont nous ourlions jadis le contour de la carte de France sur le pourtour maritime. J’emploie le mot jadis à dessein car j’imagine que cela ne se fait plus guère.

 

Pour comprendre ce monde particulier qu’est l’infiniment petit, est née la physique quantique ; elle s’est développée lorsque les scientifiques se sont aperçus que les règles en vigueur pour le macrocosme n’étaient pas applicable au monde de l’atome, au microcosme.

Le monde de l’atome est en fait très particulier.

Déjà, il est vide à 99% mais ce vide renferme de l’énergie en quantité encore plus grande que ce que nous pouvons concevoir (voir forces de Waals et effet Casimir sur les moteurs de recherche), quant aux particules présentent, le 1% restant, elles sont à la fois matière et onde.

Lorsqu’une de ces particules se comporte comme une onde, il est impossible de la localiser dans l’espace. Elle est partout et nulle part à la fois, son existence est probable ici ou là, mais elle « est » pourtant avec certitude.

Enfin au niveau subatomique, un objet (particule) se déplace plus vite que la lumière. Il peut donc disparaître d’un endroit pour se matérialiser ailleurs au même moment, on appelle ce phénomène « saut quantique ».

Dans le monde quantique, tout est toujours en relation et ce qui affecte un atome, un objet, affecte l’ensemble de l’Univers au même moment.

Voilà donc une des explications (possibles) aux cas d’impressions de déjà vu, aux intuitions, etc. et la  raison nécessaire et suffisante pour prendre garde à la portée de nos actes et de nos pensées.

Car ce n’est plus une simple supposition mais un fait avéré que par la force de notre esprit nous générons des images mentales dotées d’une force énergétique qui réagit selon la mécanique quantique. Il est donc évident que l’on peut par la pensée donner naissance à des phénomènes qui affecteront non seulement un individu, un objet mais aussi tout l’univers.

C’est en cela que réside la force de la Prière.

C’est, j'imagine, la raison pour laquelle il est possible de soigner indirectement une personne comme certains le font par téléphone, sur photo.

C’est ce qui donne toute sa force à la visualisation, à la Méditation.

C’est aussi pour cette raison que les pratiques de magie Noire sont si dramatiques.

 

Seulement voilà, on ne peut réduire ces phénomènes à la seule mécanique quantique et si j’ai ainsi une ébauche de réponse, il n’en reste pas moins vrai que tout n’est pas si évident. Il y a également un monde invisible tout aussi actif et présent que l’univers que nous avons sous les yeux.

Certes pour paraphraser un journaliste que vous reconnaitrez peut-être, « vous n’êtes pas obligés de me croire », mais je vais quand même continuer parce que je suis certaine qu’il est de mon devoir de témoigner.

Si je peux arrêter le feu, soulager des douleurs articulaires, consécutives à une chute, aider à la cicatrisation de plaies, cela reste très limité et je ne peux rien pour mes propres maux !

C’est « ballot » mais je ne suis pas à plaindre pour autant.

Le « hasard » a mis sur notre route des personnes tout à fait étonnantes et merveilleuses  mais, en plus, je peux vous assurer qu’il m’a été donnée de rencontrer dans un autre plan que le plan terrestre où nous vivons des « guides » qui m’ont soignée. J’ai eu la chance de vivre à plusieurs reprises des guérisons tout à fait miraculeuses. Si vous ne l’avez pas lu sur le blog, vous pouvez encore accéder à l’article intitulé : Un moment de partage et paru le 31 janvier 2011.

Pourquoi moi, penserez-vous ! Je me suis posée longtemps cette question et je n’ai pas LA réponse, uniquement des pistes.

Pour que je témoigne et que cela donne à certains des raisons d’espérer, de croire.

Pour que je me sente le courage de me lancer à mon tour dans l’aventure, d'aller au-delà, de m'élever (spirituellement).

Parce qu’il est important de sortir du matérialisme ambiant.

Pour que vous vous aperceviez que cela vous est arrivé à vous aussi.

 

Avant de poursuivre mon propos, je vous dirai que je ne pratique aucune religion mais que je crois en Dieu, aux anges, en Jésus... Car si aujourd’hui les scientifiques repoussent toujours un peu plus loin les frontières de la connaissance voulant démontrer que tout s’explique rationnellement, comme ceux qui viennent récemment de recréer des cellules primaires, celles qui sont à l’origine de la vie, en mélangeant des molécules genre hydrogène, azote etc. ils n’ont pas pour autant démonter le processus de la création. Car qu’est-ce qui a déclenché le processus de combinaison d’éléments primaires, d’où venaient ces éléments ? Qu’est-ce qui est à l’origine du Big Bang ?

Il y a des lieux très particuliers, forts, l’on s’y sent bien, ou mal parfois, et il est souvent difficile de prévoir la nature du ressenti que l’on aura.

Personnellement Lourdes est un endroit qui m’interpelait, tout le côté mercantile m’indisposait. L’an passé, le mauvais temps nous ayant rattrapées, nous y avons fait halte et avant de stationner le fourgon pour la nuit près du Lac de Lourdes, nous en ignorions l’existence, nous sommes rentrées dans le sanctuaire. Je ne m’attendais pas DU TOUT à ressentir une telle force me traverser en pénétrant dans la grotte.

Des forces qui nous dépassent venues d’un plan spirituel et énergétique sont à l’œuvre, chacun de nous peut les ressentir si ce n’est les canaliser.

En se recentrant par la méditation, en se donnant le temps de se poser, de laisser venir à soi les images, les idées sans rien chercher à imposer, on finit par arriver à l’essentiel. J’ai eu beaucoup de mal avec la méditation. J’avais beau essayer de faire le vide, très vite je m’apercevais que j’étais entrain de réfléchir à un truc puis à un autre.

C’est en laissant venir les idées, en prenant juste le temps de les regarder « passer » sans m’y attarder que petit à petit je suis arrivée à être juste dans l’instant présent, posée là et tout entière traversée par cette énergie. Souvent, des visages m’apparaissent qui n’ont rien à voir avec des photographies. Je vois des défunts sereins et lumineux, d’autres tourmentés mais aussi des vivants, je me suis même vue à quelques reprises entrain de méditer.

Aujourd’hui j’en suis arrivée à chercher qui je suis, d'où "je viens"  et à souhaiter « travailler » pour arriver à mieux décrypter les rêves ou visions que j’ai parfois car si dans certains cas, c’est clair, à d’autres moments cela manque de sous titre en quelque sorte !

Je vous imagine entrain de vous dire que je perds le Nord !

Rassurez-vous je me sens bien planter dans l’existence et justement parce que je ne doute plus de l’existence de ce monde invisible.

Jeannine à cause de son grand âge n’arrive plus à maîtriser ses capacités médiumniques et lorsqu’elle a commencé à nous parler du monde invisible qu’elle voyait, nous avons douté un temps, jusqu’à ce que nous ayions la révélation.

Alors que nous vivions encore ensemble, notre mère s’est mise un beau jour à nous saouler avec la présence d’ « une petite » qu’elle voyait à la maison. Nous nous sommes usées à nier cette existence. Le temps a passé, nous avons fait avec d’autant qu’elle en voyait d’autres. Puis un soir j’ai ressenti une sensation bizarre en entrant dans ma chambre. Cela a perduré : un froid persistant m’enveloppait, Virgile désertait mon lit qu’il regardait avec méfiance. A quelque temps de là, je me suis rendue chez le médecin ayant besoin d’une prescription médicale pour renouveler mes semelles orthopédiques. Je n’étais pas plutôt entrée dans le cabinet qu’il m’a fait remarqué que je n’étais pas venue seule, « il y a une petite avec vous ». Je suis restée baba, le regardant complètement éberluée. J’entendais en écho les propos de Jeannine ! J’ai craché le morceau au toubib pas plus étonné que cela. Pour lui c’était simple, de par ses dons médiumniques Jeannine avait attiré cette âme en détresse mais si elle était capable de la voir, elle était dans l’impossibilité de l’aider, « la petite » avait donc cherché autre chose. J’ai réalisé à ce moment précis que la sensation de froid était apparue le jour où j’avais pris rendez-vous médical. Le reste de la consultation a été plutôt étonnant. De retour à la maison, j’ai parlé à l’intention de « la petite » lui rapportant mot pour mot ce que le médecin m’avait conseillé de dire. Je l’ai, entre autre, assurée de notre Amour et de notre compassion, lui certifiant qu’elle allait pouvoir partir vers la Lumière. Le soir même, Virgile dormait sur mon lit, quant à Jeannine elle n’a plus jamais revu « la petite ».

Evidemment elle en revoit d’autres, on fait avec !

Au fait ne me dîtes pas qu’elle perd ses boulons et que c’est dû à son grand âge !

Nous connaissons une gamine de 13 ans qui a lun vécu identique et je peux vous dire que ce qu’elle raconte est époustouflant, tant par le contenu que par son analyse, sans parler de sa façon de s’exprimer qui laisse pantois. C’est clair avec une maîtrise de l’analyse psychologique très pointue.

Et puis enfin, si je n’ai pas les mêmes compétences qu’elles deux, je vois parfois, j’entends et surtout je SENS les présences.

Je pourrais continuer ainsi un bon moment mais je ne tiens pas à vous lasser, je terminerai avec deux remarques.

La première est que en rêve j’ai eu maintes fois la preuve que même lorsque l’on croyait avoir perdu celui (ou ceux) que l’on aime(nt) si le lien perdurait on ressentait la force de cet attachement et qu’il nous était de ce fait possible de le réactiver. L’Amour survit.

La seconde est que même si nos expériences restent modestes, nous avons vécu des moments tellement particuliers que Frédérique s’est attachée à les mettre en scène dans un roman qui paraîtra sous peu, elle aussi dans le but de témoigner. Témoigner de la complexité de la Vie, de sa beauté, pour partager et vous entraîner avec nous !

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche