Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 17:42

Allez, vous allez croire que j’ai bu un petit coup de « Muscat Pèt » et que cela m’est monté à la tête.

Et bien pas tant que cela, voyez-vous !

Ce samedi, ne sachant pas vraiment où aller marcher, nous avons finalement décidé de ne pas tenir compte des prévisions météos pessimistes et de partir à l’assaut de la montagne.

 En tout cas il peut pleuvoir tous les jours comme hier, un beau soleil et quelques gouttes vite évaporées à 50 mètres de l’arrivée, nous ; ça nous va !

 

Nous avons quitté la route des gorges de Lavail pour attaquer la grimpette qui mène au château d’Ultréra à partir du hameau de La Pave.

Font.JPG

Premier arrêt à la Fount del Bosc, petit rafraîchissement bienvenu car bien qu’étant à la mi novembre cela chauffait dur, puis jolie grimpette pour atteindre le Pic Saint Michel lui-même surplombé par les ruines du Château d’Ultréra.

540 mètres de dénivelé pour une balade qui s’est révélée plus proche de l’escalade que de la marche.

Des à pics vertigineux et des passages en corniche dans la toute dernière partie, franchie sur le derrière surtout en raison du vent qui soufflait en rafales, mais pas seulement.DO.JPGFR2DO-copie-1.JPG

 

Si nous fréquentons le coin de longue date, nous n’avions jamais encore pu visiter les ruines du château.

Nous avions donc hâte de batifoler sur cet éperon.

Pourtant ce n’est pas ce site qui a retenu le plus notre attention.

Nous ne savions pas que d’autres vestiges nous attendaient quelques mètres plus bas.

Un peu d’histoire !

Le nom d’Ultréra vient de « Vultur area », l’aire des vautours et cela se comprend parfaitement lorsque l’on voit le site.                                                         

                                                               

Machu-Picchu.JPG

 

Situé sur un éperon rocheux (troisième mamelon rocheux en partant de la gauche) il domine toute la plaine du Roussillon et s’intègre dans la ligne de défense que constituent le château Royal de Collioure, les tours de la Madeloc, la Massane. Fortifié par les Romains ce point stratégique présente des vestiges essentiellement d’époque Wisigothique.

Les revoilà, les Wisigoths !

Ceux  de Rennes Le Château ! (voir l'article du blog sur Rennes le Château)

Et là où cela devient épatant, c’est que contrairement à ce que nous croyions, le château n’est pas le seul témoignage de la présence « teutonique » en ces lieux.

En 2000, une campagne de fouilles a démarré juste sous la falaise qui défend l’accès au château, très exactement sur le Puig Saint Michel. Et là, oh merveille, c’est tout un castrum des V, VI et VII siècles qui a été mis à jour.

 

castrum.JPG

 

Contemporain donc de la Rhedae des Wisigoths de l’Aude.

Rendez-vous compte, une agglomération s’étendant sur plus de 3 hectares, juchée sur un piton escarpé où l’on tutoie le vide. Les fondations des habitations sont bien visibles et le plan de l’urbanisation très lisible dès que l’on prend de la hauteur. Jusqu'à la tour sommitale dont on distingue les vestiges.

 

Tour.JPG

 

En découvrant ces vestiges, qui épousent le relief montagneux au plus près, adossés au piton du château, Frédo a eu le mot juste : on dirait le Machu Picchu !

Nous avons déambulé un bon moment sur le site avant de gagner le château.

Un paysage à couper le souffle, des ruines majestueuses que des indélicats ont eu le front de taguer !

Plus beau, tu meurs !

 

a-couper-le-souffle.JPG

 

chapelle.JPG

 

 Nous étions tellement bien que nous avons même tenté de nous ménager une petite pause méditation. Tenté, car nous avons brusquement été interrompues par les grondements sourds de Virgile et l’irruption de « drôles » de randonneurs.

Un mec très « légion camouflée » avec un sac polochon plein à craquer, un junkie  maigrichon avec moult piercings. Ils nous ont regardé sans l’ombre d’un sourire et d’un bonjour avant de tourner bride pour revenir quelques minutes après en compagnie d’une petite blonde moulée dans un jean et soufflant comme un bœuf !

Manifestement en désaccord quand à l’itinéraire, ils avaient surtout hâte de nous voir quitter les lieux. La nana, venue à la pêche aux renseignements, nous a laissé entendre qu’ils essayaient de mettre leurs pas dans ceux de randonneurs aperçus la veille au-dessus de l’Ermitage !

Venir 2 jours de suite sans trouver le bon sentier alors que tous les itinéraires sont balisés, faut vraiment vouloir le faire !

Nous avons indiqué le chemin en question et venions à peine de tourner casaque en les laissant à leur problématique quand le premier type, dégringolant de l’accès au château, est revenu vers eux leur annonçant avoir découvert ce qu’ils cherchaient.

Compte tenu de la demande de la nana, cela nous a paru étrange.

 

A partir de là un scénario a pris forme dans nos cerveaux enfiévrés !!!

Un thriller pour le prochain roman de Frédo !!!

Que contenait donc ce gros sac ?

Des cigarettes, de hachich, de la dope !!!

Ho, ho, hooooo !

Vu leur accoutrement ce n’était pas des randonneurs !

Pourquoi semblaient-ils guetter du haut de leur perchoir ?

Qui ?

Pourquoi ?

 

ULTR2RA.JPG

 

Arrivées à l’Ermitage, la vue du château était si belle sur fond de cumulus que j’ai voulu immortaliser l’instant au moment même où le grand maigre s’encadrait dans l’ouverture d’un mur. J’avais à peine braqué l’objectif de l’appareil photo (hyper performant) en direction du piton que le mec s’était accroupi !

Certes, vous me direz que c’était le hasard !

Et bien non, le « hasard » a voulu que la même scène se représente à plusieurs reprises !!!

 

Alors nous sommes revenues mûrissant un scénario haletant !

Quelle aventure !!!

Do

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche