Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:25

Voilà un petit article qui m’aura donné beaucoup de mal pour vous livrer la leçon que j’ai tirée du livre de Barbara Hendricks, « Ma voie » (voir article "Beau portrait de femme", du 02/03 ), à savoir qu’il est possible d’être conscient de sa valeur sans pour autant paraître prétentieux, imbu de sa personne. hendricks-1-.jpg

En effet, ce qui m’a frappée dans ce livre est l’humilité dont cette grande chanteuse fait preuve quant à son art… Elle a une voix très pure, et elle le dit, mais elle n’en tire aucun sentiment de supériorité. Et elle n’écrase personne, bien au contraire. Elle n’y met aucun « ego ».

D’ailleurs, pourquoi serions-nous fiers des petits talents (ou des grands en ce qui la concerne) dont la Nature nous a gratifiés ?… En sommes nous seulement responsables ? Contrairement à ce que proclame « la déclaration des droits de l’homme », nous ne naissons pas tous égaux… Nous naissons plus ou moins beaux, plus ou moins intelligents, plus ou moins doués pour ceci ou cela.

Ce que Barbara Hendricks m’a fait comprendre, c’est que si nous n’avons aucun mérite à être doué pour telle ou telle chose, que ce soit dans le domaine artistique ou tout autre, nous avons le devoir de travailler ce don et de le faire respecter. Beaucoup de grands artistes sont exigeants. Exigeants vis-à-vis d’eux-mêmes et vis-à-vis des autres. Car si un chanteur, ou n'importe quel artiste, travaille énormément pour donner le meilleur de lui-même, il est naturel qu’il exige de son public et de tous ceux qui gravitent autour de lui qu’ils respectent son travail.

suzanne_flon-2-.jpgNous ne sommes pas tous de grands artistes, mais il me semble que cette leçon peut s’appliquer à tous car je suis convaincue que tout le monde possède « un petit talent », comme disait Suzanne Flon… Je ne parle pas forcément de peinture, de musique ou de littérature ; il peut être question de cuisine, de mécanique, de jardinage… Il y a aussi ceux qui sont particulièrement doués pour écouter les autres, pour le partage et l’entraide…  Etre capable de dispenser autour de soi de la chaleur humaine n’est pas le moindre des dons.

Nous sommes tous aussi importants les uns que les autres car chacun apporte sa pierre à l’édifice. Le tout, c’est de trouver comment ! Voilà ce qui aurait dû rester la mission de l’enseignement, sans surtout faire appel à des intervenants extérieurs : trouver dans chaque enfant, chaque élève quel est le domaine dans lequel il excelle, même -et surtout- en dehors des mathématiques, de la lecture, ( des matières dites sérieuses, quoi...), pour que chacun puisse vraiment avoir sa chance. Arrêtons de vouloir couler tout le monde dans le même moule !220px-VanGogh-starry night[1]

Quel est donc le petit talent que nous avons reçu à la naissance et qui va nous permettre d’écrire notre propre partition ? A quoi servons-nous ? Voilà la question qu’il faut se poser pour ne pas avoir l’impression de traverser la vie sans objectif !

Certains d’entre nous ont reçu des dons mais la vie les a cassés ;  Ils n’ont pas pu les exploiter, les mettre en valeur. Quel dommage… Comment faire pour ne pas passer à côté de sa vie, pour la réaliser pleinement ? Pour ne pas se dire au final, « j’aurais voulu faire ça », « j’aurais pu faire ça »… « Et maintenant, il est trop tard » !

Depuis toujours, si je remonte dans ma mémoire, je me suis demandée ce que j’étais venue faire sur cette terre, à quoi je pouvais servir, comment je pourrais laisser mon empreinte, si minime soit-elle. Ma première réponse aura sans doute été le métier que j’ai fait, bien que je l’ai choisi par défaut ; même si la plupart de mes élèves m’ont sans doute oubliée, j’ose espérer avoir eu une petite influence dans leur vie, au moins sur le moment. C’est déjà beaucoup. Je leur ai apporté de l’amour et ils me l’ont rendu. Plutôt positif, non ?

Mais c’est depuis mon départ en retraite que je me sens vraiment disponible pour me réaliser pleinement… Comme quoi, il n’est jamais trop tard ! Et comme, en plus, je suis convaincue que nous n’avons pas qu’une seule vie, je remettrai à une vie ultérieure les rêves que je n’aurais pas pu réaliser dans celle là !

J’espère que j’aurais retenu la leçon : toujours rester modeste. Modeste et exigeant, surtout envers soi-même.

Fredo

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> La modestie et l'humilité restent les moteurs de toutes les entreprises que nous pouvons mener. J'ai toujours pensé que j'étais très médiocre et cela m'a quelquefois permis de faire des petits pas.<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Je ne sais pas si tu te trouves médiocre mais je peux te dire que j'ai énormément apprécié tes qualités d'enseignante<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche