Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 18:51

LA FETE AU BOUC

(« La fiesta del chivo », Ed. Alfaguara, Buenos Aires, 2 000)

 Mario VARGAS LLOSA

(Paris, Gallimard, 2 002)

la%20fete%20au%20bouc

 Urania Cabral, avocate new-yorkaise revient à Saint Domingue après 35 ans d’absence et de silence ; issue de la classe privilégiée du pays elle vient revoir son père (le sénateur Cabral), devenu sénile après une attaque, pour lui demander les raisons de son exil vers les Etats Unis. Elle découvrira elle-même les raisons de son départ.

A travers le destin d’Urania, nous remontons l’histoire de ce petit pays, celle d'une dictature ayant réellement existé, celle de Rafael Leonidas Trujillo, Généralissime de la République Dominicaine de 1930 à 1961, tyran dans une région qui ne manque pas d’hommes galonnés et tristement ubuesques (Pinochet, Stroessner, Videla, etc…,)

C'est une vraie leçon d'Histoire, romancée, certes, mais qui nous fait vivre de l'intérieur les horreurs qu’un tel homme peut faire subir à son peuple.

S’il était un film, le livre serait un montage parallèle, un enchevêtrement d’intrigues. Nous suivons les coulisses de la conjuration des quatre militaires qui attendent « le Bouc » pour l’assassiner. Chacun d’eux se souvient de la préparation de l’embuscade, et les différents points de vue se mêlent ainsi que les époques. Certains évènements sont d'ailleurs racontés plusieurs fois, vus selon des angles différents. Les points de vue d’Urania et de Trujillo sont également bien décrits.

La fête au bouc est une terrible autopsie d’une dictature.



Mario Vargas Llosa, Prix Nobel de littérature 2010.

 

 

 

 

 

LE PRENOM

 

Film français de Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte(2012)

 

 Le-prenom.jpg

 

Avec Patrick Bruel (Vincent), Charles Berling, (Pierre) Valérie Benguigui (Elisabeth), Guillaume de Tonquédec (Claude l’ami d’enfance), Judith El Zein (Anna), Françoise Fabian (la mère de Vincent et Elisabeth).

 

 

Vincent, cadre sup, la quarantaine, va être père pour la première fois. Alors qu’il est invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d'enfance. La conversation envolée et drôle tourne autour de la future naissance. Entre bonne humeur et bons mots, on attend Anna, sa femme toujours en retard. Quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l'enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

 

On rit d’un bout à l’autre du film, un peu jaune à la fin. C’est une belle leçon sur les rapports humains et un vrai moment de bonheur.

 

LA comédie à voir.

 

Bons moments à vous ...

Mi de Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche