Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 20:02

Nous voici de retour d’un séjour de quelques jours non loin de Grasse. Si côté météo nous avons bénéficié d’une belle accalmie, ce ne fut pas suffisant pour nous permettre de réaliser les randos que nous avions repérées. Pluies et neige ont eu raison de l’état des chemins. Glissements de terrain, gués impraticables nous ont obligées à mettre le cap sur le bord de mer.

Eze village, au départ d’Eze sur mer, sur la moyenne corniche, 360 mètres plus haut, fut donc notre but.

Un dénivelé modeste mais une montée quasiment verticale sur le chemin dit « chemin de Friedrich Nietzsche ».

Nietzsche187c.jpg 

Nous avons entamé la montée vaillamment nous attendant à une grimpette, certes en lacets, mais néanmoins propice à la réflexion.

C’est quand même sur ce trajet, plusieurs fois emprunté par lui, que Nietzsche a donné naissance à « Ainsi Parlait Zarathoustra » !

Cette œuvre n’est rien moins qu’un cinquième évangile, à la fois un long poème et une parodie. L’ouvrage se compose de discours, poésies, chants … et commence par l’annonce de la mort de Dieu. Pour l’auteur c’est une promesse d’avenir pour l’Homme. Soit !

Quel parcours nous apprêtions nous à découvrir ?

Quelles révélations allaient nous tomber dessus ?

Mettre ses pas dans ceux du célèbre philosophe, ce n’est pas rien !

En tout cas, réfléchir à notre fragile condition d’humain a été presque immédiatement notre préoccupation : un hélico hélitreuillait au-dessus de nos têtes, à l’aplomb de la falaise, une forme saucissonnée au bout d’un filin : un coup à claquer sur le champ. ! Quelques mètres plus loin, nous nous faufilions péniblement entre le muret qui borde le début du chemin et un car de police, le trajet était-il mal fréquenté ?  Le chemin était pourtant présenté comme bucolique, odoriférant et avec une vue décoiffante !

baie.JPG 

A mi montée, rebelote ! 2 gendarmes et quelques mètres plus loin des militaires en tenue de camouflage ! Nous avons poursuivi notre route bientôt rejointes par une randonneuse un brin angoissée : un homme, parait-il, était recherché !

Elle a filé loin du danger, nous laissant totalement absorbées par la montée. Des marches, encore et toujours des marches, cela casse les jambes, le rythme quand comble d’infortune elles sont inégales. Une horreur que ces chemins de randos aménagés !

Aménagés ?

Mais dans quel but ?

Eze 

Pas pour la sécurité en tout cas, en atteignant Eze sur la moyenne corniche, nous apprenions que l’hélitreuillé du départ avait succombé suite à sa chute sur le chemin de Nietzsche !

Mais comment ce diable de philosophe a pu concevoir cette œuvre sur un pareil trajet, en quatre livres en plus. Combien de fois l’a-t’il monté et descendu ?

Il aurait écrit un truc sur les douleurs articulaires, les problèmes de ménisques, de rotules, les crampes, les contractures, j’aurais compris mais « Ainsi parlait Zarathoustra » ! Ecrire une œuvre pareille sur un trajet où dès lors que l’on ne regarde plus où l’on met ses pieds, c’est la « gamelle » assurée, où la moindre pierre est un piège mortel, nous en avons eu la preuve, où pour regarder le paysage il faut faire la pause, cela me laisse baba !

Bon, en tout cas, la côte, pour nous, c’est fini, n, i, ni !

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Méfiez vous du chemin Kierkegaard... il est encore pire !
Répondre
D
<br /> <br /> On va voir ça !<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche