Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2021 1 24 /05 /mai /2021 17:01

Voici qui devrait vous intéresser !

Si vous êtes du genre rationnel, très ancré dans la réalité et que seul ce qui est carré vous semble juste et digne d’intérêt, voici ce qui pourrait peut-être vous inviter à considérer la vie sous un angle un peu plus ouvert !

Il y a quelques semaines je m’étais aperçue que j’avais à la hauteur du conduit auditif une excroissance rugueuse. Compte tenu de l’emplacement il m’était difficile de voir « la chose » dont je n’avais qu’un ressenti tactile. Après quelques applications d’huiles essentielles pas vraiment foudroyantes en terme d’efficacité, j’ai abandonné la piste d’une kératose et je me suis rangée à l’avis de Frédérique qui voyait là une verrue !

Un esprit rationnel s’étonnera que je n’ai pas fait appel à un dermatologue, certes, mais au jour d’aujourd’hui et c’est le même scénario avec les dentistes, les ophtalmologistes, pas moyen d’avoir un rendez-vous avant l’automne, dans le meilleur des cas !

Je m’apprêtais donc à traiter la lésion à coup d’huile essentielle de Cannelle quand Frédérique a partagé avec moi un passage d’un livre qu’elle était entrain de bouquiner.

Il s’agit d’ « Ulysse from Bagdad » de Eric-Emmanuel Schmitt.

Certes, cela va peut-être paraître long à certains mais il serait regrettable de ne pas découvrir ce qui suit car cela a fait toute la différence dans le traitement de ma verrue.

« Un matin, en entamant ma toilette, je remarquais trois points sombres sous mes pieds, que je montrais aussitôt à mon père.

- Des verrues, fils.

[ … ]

- Choc émotif, fils. J’usais d’une métaphore pour te suggérer que les verrues naissent des chagrins [ ] les verrues sont des fleurs que les âmes tourmentées font éclore sur leur peau.

- Il y a deux solutions pour les supprimer : soit tu enduis ta peau d’une décoction de citron dans du vinaigre blanc, soit tu les nommes.

- Je choisis le remède numéro un. Je ne vois pas comment je baptiserais mes verrues…

- Pourtant, ça marche aussi. J’avais un ami qui a trimballé une verrue pendant dix ans, une solide, une tenace [ ] dont aucun poison ne venait à bout. Le jour où il l’a baptisé Fatima, elle a disparu.

- Fatima ?

- Fatima, sa mère, une épouvantable mégère qui l’avait martyrisé sans qu’il se l’avoua auparavant. Dès que tu repères le juste titre d’une verrue, celui qui explique son origine, tu l’effaces. »

J’arrête là mais partant du principe qu’il n’y a pas de hasard et que sans doute c’était là un signe que le monde subtil m’adressait, dans la foulée un prénom s’est imposé à mon esprit (et pas celui de ma mère, ni de mon père ou d’un ex …) et j’ai baptisé ma verrue !

Et bien vous me croirez, ou pas, mais elle a disparu !

Dominique

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche