Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 16:37
Il semblerait que ce soit vrai, c’est en tout cas confirmé par du personnel travaillant dans le médical en qui nous pouvons avoir confiance : le nombre d’hospitalisations et de décès dûs au Covid 19 est reparti à la hausse. La secrétaire de l’hôpital où se fait suivre pour son cœur une de nos amies l’a confirmé : dors et déjà, les opérations les moins urgentes sont repoussées à… Va savoir !
Faut-il vraiment imputer cette dégradation à des comportements irresponsables ? Pas forcément...
Ce que nous vivons dans ce monde est le fruit de nos projections mentales individuelles et collectives. Nos pensées, nos actes, nos paroles influencent, impactent la réalité. L’optimiste, qui voit le verre à moitié plein, est confiant, positif, joyeux et attire à lui le meilleur. A l’opposé, celui qui voit le verre à moitié vide, est sombre, pessimiste et craintif. Ses pensées négatives plombent une existence souvent chaotique et semée d’épreuves. Ceci n’est pas une vue de l’esprit. Les principes de la physique quantique l’énoncent clairement : le regard d’un observateur suffit à modifier la nature de la matière et le comportement des atomes. Nous n’avons pas fini de découvrir à quel point nos propres comportements et nos pensées peuvent influencer le cours des évènements.
Depuis le 11 mai 2020, date du déconfinement en France, nos dirigeants, comme tous les dirigeants de la planète (ou presque) ne cessent de brandir le spectre de la seconde vague. Je ne rentrerai pas dans la polémique de leurs intentions, ce n’est pas le but de cet « article ». Mais c’est un fait que depuis le mois de mai, on nous dit et on nous répète qu’il y aura une seconde vague à l’automne et les quelques voix allant à l’encontre de cette prédiction sont vite étouffées.
Les gouvernements de tous les pays, avec la complicité des médias, ont ainsi créé, par un matraquage d’informations négatives et de prédictions alarmantes, volontairement ou non, les circonstances propices au rebond de l’épidémie en précipitant la population mondiale dans la peur.
Qui dit peur, dit chute de l’immunité.
La seconde vague, si vraiment seconde vague il y a, sera le fruit de nos peurs, des pensées négatives qui, face à un avenir incertain, nous plombent et anéantissent notre joie de vivre. Toutes les décisions prises pour enrayer la propagation du virus, ont un impact social dramatique. Elles nous éloignent les uns des autres, instaurent un climat de méfiance, nous privent de tous les menus plaisirs quotidiens ; le moindre contact physique devient suspect, sujet à inquiétude ; les spectacles se raréfient, on n’ose plus aller au cinéma (mais que vont devenir les artistes ?) ; les piscines municipales ferment (et la mer refroidit sérieusement!) ; les bars et les restaurants ferment aussi (encore une profession bien impactée!) et la moindre visite culturelle est soumise à réservation préalable… J’en passe. Mais comment ne pas sombrer dans le marasme dans ces conditions ? D’autant qu’il y a le terrorisme, le temps qui fait n’importe quoi, etc, etc ! Bref, comme disait notre grand’tante Germaine : « tout va mal ! ».
Non, ce qui nous arrive n’est pas le fruit d’un hasard. Nous sommes responsables (mais pas coupables!) de céder à la peur, victimes d’une manipulation, délibérée ou non.
Mais comment remonter notre immunité ?
Pour moi, notre résistance doit être énergétique. Si nous basculons dans cette réplique de pandémie, c’est que nous ne sommes pas assez nombreux à « vibrer » sur des énergies de confiance, de paix, de joie et d’amour. Je précise que je ne parle pas de la confiance en nos dirigeants, mais de celle que nous avons en la vie !

 

Cette résistance énergétique commence par une interruption nette et définitive du flux médiatique qui nous abreuve de mauvaises nouvelles, par la méditation et la reconnexion à la nature. La méditation, c’est aujourd’hui prouvé scientifiquement, en apaisant le mental, grand catalyseur de la peur, renforce l’immunité. Par la méditation, nous élevons nos énergies ; nous nous élevons au dessus du « champ de bataille ». Et inutile pour cela d’adopter la position très inconfortable du lotus !
Plus nous serons nombreux à apaiser notre mental face à la « manipulation », plus nous serons aptes à lutter contre le virus. Et plus nous rassembleront nos intentions, nos énergies dans ce sens, plus nous créerons un égrégore positif susceptible d’inverser le processus évolutif en cours, lié, lui, à un égrégore de pensées négatives, comme expliqué plus haut.
Frédérique
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche