Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2020 1 20 /07 /juillet /2020 19:43

Après avoir pas mal souffert sur la route, un monde fou et de fous, encore et toujours des circulations alternées, des voies condamnées de préférence sur les quelques voies de dépassement, nous avons réussi à atteindre Prats Balaguer non sans mal. Traditionnellement la route d’accès au village est considérablement encombrée par les nombreux « babas » qui installent leur campement n’importe au bord du vide. Une version « soixante huitarde » pour « prendre les eaux », le coin regorge de vasques d’eau chaude. Si généralement nous nous faufilons de notre mieux, nous n’étions encore jamais tombées sur une épave au milieu de la route, pile-poil dans l’épingle. Une épave mais pas l’ombre d’une trace d’accident !

A coup sûr il y a un message derrière tout ça, lequel ?! Mystère et boule de gomme mais ça vibrait mal en tout cas.

Le village de Prats Balaguer occupe une position remarquable, en balcon sur la vallée de la Têt, dommage qu’au fil des ans cette dernière se fasse de plus en plus remarquer. Impossible de ne pas prêter attention au ronron des motorisations et à l’affreuse cicatrice dont la 116 balafre les flans de la vallée.

Quelques monuments d’intérêt ajoutent du charme au village, église du XIe que nous n’avons jamais réussie à voir ouverte, c’est ballot car elle semble renfermer un mobilier intéressant et un clocher civil qui lui ne peut passer inaperçu.

El Rellotg m’a d’ailleurs inspirée une toile, elle est à vendre, on ne sait jamais, un petit coup de pub ne peut pas nuire.

Mais ce qui ne manque jamais de m’amuser c’est la fontaine de Sant Ricard, cela ne s’invente pas, ça fait blague !

Prats signifie prés et Balaguer un champ de genêts ! Prats Balaguer un nom, donc, qui tombe à pic car l’été l’odeur acidulée des genêts vient toujours me chatouiller agréablement les narines !

Vaillamment nous avons mis le cap sur le « château », une ancienne tour à signaux, le département en est riche, qui servait aussi de refuge aux habitants lors des périodes de trouble, puis attaqué la grimpette vers notre but ! 

Niché au creux d’une superbe vallée hérissée de pics et balafrée par de nombreux pierriers, l’Orry nous attendait !

Nous avons réussi à apercevoir une marmotte qui se dorait au soleil, sans doute un spécimen un peu dure de la feuille et bigleux car elle n’a même pas réagi lors à notre arrivée ! La même que nous avions peut-être déjà vu, il y a quelques années !

Au final cinq petites heures de bain de Nature dans un cadre grandiose et ressourçant !

Nous en avons pris plein les mirettes, des fleurs partout, des géants de pierre pour nous surveiller, elle est bien belle notre Terre !

Marcher, j’adore ! Mais que le retour à la civilisation (enfin c’est ainsi que l’on dit) est dur à vivre.

Il y a 22 ans la mutation est arrivée à un moment où remonter sur Paris me devenait insupportable, il m’arrive aujourd’hui de songer qu’un jour je ne pourrai plus revenir en plaine ! Un coin perdu en Vallespir, dans les Albères, à moins que ce soit le jardin d’Élisabeth ! Un rêve ?!

Si vous ne connaissez pas le jardin d’Élisabeth, un conseil, le dernier bouquin de Frédo « La préférence » n’attend que vous et nous pouvons vous en trouver un exemplaire !

Voilà, un coup de pub, un autre !

http://histo-arts.de.brebis.over-blog.com/2020/01/la-preference-frederique-longville.html

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche