Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2020 1 06 /07 /juillet /2020 16:52

Haute Ardèche, encore et toujours

Ciel radieux, pas un souffle de vent … nous gagnons les Estables, l’un des points de départ pour gagner le Mont Mézenc. Le village nous avait déjà séduites par le passé et de nouveau nous voici sous le charme. Cela doit être chouette en hiver.

Tiens ! une idée vient de germer !!!

Nous repérons au passage une miellerie et filons dare dare vers notre but. Landes arides, fraîcheur des sous-bois, sols moelleux, petit à petit la pente devient de plus en plus raide et le sol instable. Dans le même temps le panorama s’ouvre, les deux têtes du Mézenc se découvrent.

Le Mézenc est un volcan de type dôme, pas de cratère, la lave visqueuse accumulée dans les deux cheminées s’est solidifiée. Le plus haut des sommets du Mézenc culmine à 1754 m mais de chacune ses deux têtes le panorama se découvre à 360°. C’est un peu comme dit Meryl Streep dans Out Of Africa, on nous offre « le Monde à travers l’œil de Dieu ».

A notre arrivée à la croix (on a toujours une pensée pour un de nos compatriotes St Génisien parti en guerre contre ces croix, ça le déchaine, va savoir pourquoi !!!) la foule des grands jours était au rendez-vous.

Coup de chance nous approchons de midi et les estomacs des randonneurs doivent crier famine car en deux temps trois mouvements, le sommet est pour nous seules, nous nous régalons les yeux, sans doute un peu trop longtemps car nous faisons chou blanc à la miellerie.

Par contre un tuyau qui vaut son poids nous est glissé dans le trou de l’oreille, les tartes à myrtille du boulanger sont divines ! Et hop, le dessert est assuré !

Pour notre deuxième rando de la journée, nous gagnons le Lac d’Issarlès, un lac de cratère d’origine volcanique de plus de 100 mètres de profondeur, il est d’ailleurs le lac de Maar le plus profond de France.

En faire le tour est un classique du genre et permet de découvrir, en s’accordant un crochet par le village histoire de se ravitailler en miel, aux alentours du camping un habitat troglodytique étonnant habité encore il y a une petite centaine d’années par le garde-pêche d’Issarlès.

Le Lac d’Issarlès fait partie d’un complexe hydraulique conçu par EDF (ce n’est pas un coup de pub) qui relie ce lac naturel à trois autres lacs de barrages au moyen de galeries jusqu’à la centrale hydroélectrique de Montpezat sur Bauzon. J’avoue que savoir que ces galeries ont été creusées au fond des lacs me laisse perplexe, comme dit Bernard Blier dans un de ses films (en adaptant le temps de conjugaison) « mais comment c’est y qui font ça » ?

Une dernière soirée en altitude et nous suivons un temps le cours de notre Loire après une halte extra au village de Sainte Eulalie. C’est jour de marché et nous faisons le plein de normalité. Dégustation de fromages, vache, brebis, chèvre, le choix est vaste, de pain artisanaux et bios, d’abricots dégoulinants de jus. Sur une table brinquebalante chaque producteur a déposé pour dégustation un échantillonnage de ses produits. Une gamine attaque un saucisson avec détermination, de mon côté je fais un sort aux fromages … et en papotant avec un couple de grands-parents dynamiques nous avons confirmation de la face cachée de la reprise scolaire. Si pour les enfants la reprise de l’école était obligatoire, dans les faits c’est loin d’être effectif et cela n’a rien à voir avec un éventuel boycott des familles. Cela a plutôt à voir avec la pensée magique de notre ministre de l’Éducation Nationale, très fort là-dessus. Dans les faits très peu d’enfants ont pu être accueillis normalement, 2 jours par semaine pour certains, une demie journée par jour pour d’autres, pas de cantine ou d’accueil péri scolaire, les normes sécuritaires ne favorisent pas vraiment un retour à la normale et nombreux sont ceux qui las de jongler avec des horaires abracadabrants ont confié leurs progénitures à des bonnes volontés !

En tout cas une chose est sûre, les gamin(e)s s’éclate(nt).

Le fourgon avale nos victuailles et nous repartons pour la découverte d’autres paysages également façonnés par les volcans !

A demain !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche