Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 15:56

Un livre essentiel ! Oui, absolument… Mais je sens qu’il ne va pas m’être facile d’en extraire la substantifique moelle, comme disait Rabelais, pour vous donner envie de le lire !

Bien qu’ayant pris un grand nombre de notes, je ne vais pas vous les retranscrire ici, car je sais que, d’une manière générale, les gens n’apprécient pas les textes trop longs. Il me faut donc élaguer. Faire bref et dire l’essentiel. La situation est cornélienne !

Dans ce livre, Christophe André, médecin psychiatre ayant exercé plus de vingt cinq ans à l’hôpital Sainte Anne de Paris, chef de file en France des thérapies comportementales et cognitives, nous explique pourquoi il est essentiel de s’entraîner à accueillir les états d’âmes négatifs qui s’invitent quotidiennement dans notre horizon, afin de les empêcher de dégénérer en émotions fortes susceptibles de nous faire plonger.

« Les états d’âmes sont l’expression et le siège de la conscience de soi ».

Prendre soin de ses états d’âme, c’est être prêt à se livrer le plus régulièrement possible, comme une nouvelle hygiène de vie, à une introspection minutieuse de nos ressentis, plonger dans notre intériorité pour aller voir « comment ça va là dedans ? ». Cela suppose de s’octroyer des moments de « non action », de calme et de silence, ce dont, hélas, notre société n’est guère généreuse, car tout est fait actuellement pour nous distraire (étymologiquement, distraire signifie séparer, détacher), nous inciter à agir, à réagir et à consommer, bref, à nous écarter de nous-mêmes, de notre moi profond, de notre conscience. Pour mieux nous manipuler, bien sûr !

Pas facile aujourd’hui de satisfaire nos besoins de calme, de silence, de lenteur et de temps ! Beaucoup de gens en arrivent à ne plus se supporter eux-mêmes dans le silence ! Je suis certaine que vous connaissez vous aussi, des personnes chez qui la TV est toujours allumée, en fond sonore… Même les pistes de ski se dotent aujourd’hui de haut-parleurs ; les sonorités de la nature ne suffisent plus à réjouir les âmes ! Triste constat !

Selon l’expression de Christophe André, notre société de profusion et d’incitation cherche à faire de nous des « imbéciles impulsifs ».

la folie des soldes

Nous souffrons de la maladie matérialiste. « La profusion est débilitante », dit-il. Elle diminue nos capacités intellectuelles et affectives, canalise nos énergies vers l’inutile et le stérile. Surstimulation, dispersion et vol d’attention ! Le consumérisme nous fait croire qu’en achetant, nous vivrons des expériences heureuses, nous éviterons les souffrances. Nous sommes gavés de possessions inutiles, mais carencés de nourritures essentielles.

Réagissons !

« C’est le consentement des asservis et non seulement la puissance du tyran qui fonde la tyrannie », disait la Boétie.

Et si on faisait des exercices de non-consommation ? Super idée, non ?!

Non, ce livre n’est pas un énième livre sur le développement personnel rédigé par un gourou de la spiritualité qui va chercher une fois de plus à nous prouver que si nous allons mal, tout est de notre faute, que nous sommes coupables de n’avoir pas su positiver (avouez qu’il y a tout de même souvent de quoi désespérer !).

Emaillé de nombreuses citations (beaucoup de Woody Allen, sans doute pour nous rappeler que l’humour est une valeur sûre pour allez mieux !), ce livre transpire l’empathie de son auteur, et se nourrit d’une expérience professionnelle tangible. Le discours est rationnel. Ainsi, Christophe André ne nie pas la nécessité, parfois, d’avoir recours à des médicaments pour aller mieux. Mais il précise bien que leur prescription doit impérativement s’accompagner de conseils en hygiène de vie visant à s’en libérer dès que possible. Bien plus que les drogues, les thérapies cognitives et comportementales permettent d’éviter les rechutes. Mais cela, c’est lorsque l’on est tombé très bas dans le désespoir. Pour éviter d’en arriver là, soyons donc attentifs à nous-mêmes et chouchoutons nos états d’âmes (les positifs aussi !) ! Arrêtons de nous appesantir sur « pourquoi je vais mal ?» ce qui signifie passivité, développement du statut de victime (et donc de bourreau pour la personne qui nous persécute), et rumination, pour se poser la vraie question : « comment faire pour aller mieux ? ».

La clef, (une des clefs, mais la principale, sans doute) c’est d’apprendre à vivre en pleine conscience, dans l’instant présent, ici, et maintenant. « A ressasser le présent et à anticiper le futur, l’instant présent est sacrifié ». Et tout commence par être pleinement présents à notre vie quotidienne, même lorsque ce que nous faisons parait sans importance, essuyer la vaisselle, préparer le repas, se laver les dents… Etre là, tout simplement, là. Etre là, pour éviter de vivre en pilotage automatique, de faire les choses machinalement, au point de ne plus se souvenir de les avoir faites, et de se dire que l’on perd la tête (quand encore on n’en conclut pas qu’on se fait vieux et que c’est normal de perdre la mémoire !).

La méditation augmente notre concentration et nous aide à cultiver notre capacité de présence, et de recueillement. Elle nous apprend aussi à ne rien faire, sans culpabiliser, à passer du mode « faire » au mode « être ».

Méditer, pratiquer la gratitude, la compassion, tenir un journal de ses état d’âmes… Comment lutter contre la tristesse, éviter le ressentiment ? Que faire face aux désespoirs ? Comment accepter et vivre avec ses fragilités ? Où trouver le calme et l’énergie ? Et le pardon, le bonheur, la sagesse ?  Non, je ne peux pas tout dire. Une seule solution : lisez le livre !

Une chose est sûre : il nous faut accepter de vivre « intranquille », parce que c’est le principe même de la Vie, ce qui la rend précieuse et magique, parce que nous côtoyons en permanence le bonheur et le tragique.

C’est comme ça.

Frédérique

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche