Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2019 5 14 /06 /juin /2019 17:28

En février de cette année Michel Serres présentait dans le cadre de l’émission La grande Librairie son dernier ouvrage « Morales espiègles », nous venons de visionner la vidéo de l’émission, un régal.

Si cela vous tente, juste un clic.

https://www.bing.com/videos/search?q=la+grande+librairie+michel+serres&view=detail&mid=D53D65C40740435498B8D53D65C40740435498B8&FORM=VIRE

Mais avant quelques pensées qui font du bien glanées au gré de l’émission et qui nous ont touchées, en vrac et pas du tout chronologiquement, en commençant par la vibrante déclaration d’Amour de Michel Serres à la Paix et à l’Europe. 

Savez-vous que depuis l’origine des temps, historiques évidemment, l’Humanité a été en paix 5 % du temps de son histoire ! D’où la gratitude éperdue de Michel Serres pour l’Europe qui nous a apportée depuis plus de 70 ans la paix car « La paix est exceptionnelle » et d’ajouter ce que nous devrions méditer « la Guerre c’est la mémoire, la Paix c’est l’oubli ». Lui n’a pas oublié,en 1930 dès ses 4 ans il a connu la guerre et son cortège d’horreurs, Guerre d’Espagne, 39-45, Algérie, Vietnam ! Quitter l’Europe est une fausse solution à nos problèmes, une conduite suicidaire selon lui car le problème majeur de notre Humanité est environnemental, « nous sommes en danger de détruire notre environnement ! ». « On ne peut laisser le Monde tel qu’il est, il faut le voir lucidement … Être pessimiste ne sert à rien, le pessimiste est « ronchon ». Il faut opter pour un optimisme de combat, être lucide et agir ! ».

Michel Serres a connu aux USA la genèse des nouvelles technologies dans la Silicon Valley et ce qui fut un grand espoir est devenu le problème XXXL que l’humanité a à affronter, « il faut payer le prix a un progrès donné ! ».

L’Internet portait l’espoir du partage, aujourd’hui les réseaux sociaux sont devenus les agents d’un lynchage virtuel, notre grand ennemi est la tyrannie des GAFAS, ces entreprises les plus puissantes du Monde de l’Internet. Derrière ce sigle se cache Google, Apple, Facebook, Amazon (et accessoirement on y rajoute Microsoft).

Face à leur tyrannie Michel Serres nous suggère deux solutions.

La première est d’ordre juridique, les états s’attellent à démanteler la puissance des GAFAS. La seconde est personnelle, c’est aussi la plus facile. Il suffit de ne jamais ajouter foi aux mensonges et d’essayer de répandre la vérité en rectifiant, en les contrant. Nous sommes nombreux, nous avons le pouvoir face aux bobards, face aux fakenews en restant critiques, lucides, en sachant toujours nous mettre à la place de la victime avec une seule vraie motivation : « se tirer de la merde ».

De toute façon « si la question vient de l’autre, la réponse vient de nous ! ».  L’heure est au combat de résistance et si nous avons à nous battre c’est contre les comportements, les attitudes, ce que l’on nomme « la conduite » pas contre la personne.

Cette interview est une mine de petites phrases à méditer, savourer, en voici un panel.

« Rien n’est pire que la tristesse »

« La philosophie, c’est la joie … »

« L’intelligence rajeunit, la bêtise vieillit »

« Si on ne désobéit pas, on n’invente pas … il faut inventer sa vie », chacun a au fond de soi quelque chose qui résonne en lui, à nous de le trouver.

Et une petite dernière ...

« La morale, c’est la non violence … l’accès à la morale par le rire est la meilleure option ».

Michel Serres s’est aussi penché sur le don et la dette.

Le don réciproque, ce qui est prêté doit être rendu. Le don transitif pour tout ce qui nous est donné mais que l’on ne peut rendre comme la vie donnée par les parents, le savoir acquis grâce aux enseignants …

Une dette se rembourse au prêteur, on ne rembourse pas un don à un donateur !

Tout ce que l’on a reçu mais que l’on ne peut rendre directement nous avons à le transmettre à d’autres ! Les savoirs que nous acquérons doivent circuler autour de nous en ne se limitant pas à sa seule famille. Transmettre ne se réduit pas à faire écouter à son enfant la musique que l’un de nos parents aimaient, nous pouvons transmettre une philosophie de vie, des savoirs qui mènent à la connaissance, l’amour reçu !

Merci Michel Serres sans doute faîtes vous des heureux de l’autre côté !

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche