Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2019 2 08 /01 /janvier /2019 18:44

Au chapitre souvenir

Si vous souhaitez visiter la capitale italienne, un conseil, éviter de succomber aux « œuvres d’Art » qui fleurissent près des sites touristiques. Outre qu’elles n’ont rien d’artistiques c’est nourrir un nouvel esclavage. En découvrant près du Colisée un premier jeune homme, ses aquarelles étalées à ses pieds, je me suis approchée. L’aquarelle n’est pas ma tasse de thé, j’aime les teintes bien tranchées ce qui est rare avec cette technique mais là sous mes yeux des couleurs brutes éclataient. Pourtant un détail m’a inquiétée, il pleuviotait mais rien ne semblait dégorger.

Lorsqu’une cinquantaine de mètres plus loin j’ai découvert les mêmes reproductions, je me suis interrogée. Alors que notre premier « artiste » avait à ses côtés un attirail d’aquarelliste, enfin presque car si les godets étaient conformes les pinceaux eux ne l’étaient pas, le second bonhomme avait juste quelques pastilles de gouache mais les peintures étaient identiques ! Dès la fin de la première journée nous avions compris, rien d’authentique là-dedans, pas de créativité, rien d’artistique, du commerce et de l’exploitation, encore n’est-ce pas toxique !

Ces fausses œuvres ne sont pas les seules qui fleurissent sur les trottoirs romains où un réseau proposent aux badauds des posters faits à la demande, mais néanmoins tous les mêmes partout dans Rome. Réalisés à partir de pochoirs, rangés soigneusement dans un ordre précis dans des mallettes et de peintures en bombe elles exposent ceux qui les réalisent à des risques sanitaires majeurs. Composées de résines, solvants, pigments et additifs, les peintures ont une neurotoxicité certaine et affectent la santé à plus d’un titre. Pas de masque, les mains maculées, ces esclaves des temps modernes issus apparemment de l’immigration sont aisément repérés … à l’odeur insupportable qui flotte autour d’eux. 

Cartes postales

Achetez vos timbres à la Poste italienne, en aucun cas avec vos cartes postales en boutique. Vous risquez, comme cela nous est arrivé, de vous faire refiler des timbres émis par des organismes privés. A vous les kilomètres à pied pour dégotter LA boîte à lettres correspondante car comme à Rome il n’y a pas

d’Office de Tourisme au sens strict du terme, mais des bureaux de tourisme dont le gros de l’activité est de vendre des billets, pour les renseignements vous repasserez !

Encore n’est-ce pas du tout assuré que, la boîte à lettres trouvée, les cartes arrivent ! Nous attendons toujours de savoir si les nôtres vont toucher leur destinataire.

Pour le fun sachez aussi que friend Post est une entreprise privée dont les capitaux émanent pour moitié de la Poste française et de l’autre de la poste suisse. Fallait oser non ?

 

Visites

Acheter les billets d’entrée des musées sur les sites officiels avant de partir et comme dit précédemment boycottez les audio-guides.

Moïse de Michel Ange, Saint Pierre aux liens

Par ailleurs les églises sont riches en œuvres d’Art, Michel Ange, Le Bernin, Caravage et tant d’autres peuvent y être admirés sans avoir à dépenser un sou.

Le Caravage, église St Louis des français

Quant aux antiquités il y a nettement moins envahi que les musées du Vatican pour en admirer, si vous avez envie de sortir un peu des sentiers battus tentez la visite de la Centrale Montemartini. Ancienne centrale thermique désaffectée, elle abrite des statues grecques et romaines dans un cadre un peu déconcertant certes mais un peu plus vivant que le Vatican.

Enfin, pour quatre sous vous avez des visites super intéressantes permettant de comprendre la Rome antique, médiévale. Les fouilles archéologiques de l’église San Clemente nous retrace toute l’histoire de Rome du paganisme à la chrétienté, pendant que la basilique San Pierre hors les murs nous livre un admirable cloître roman aux colonnettes finement incrustées de pierres semi-précieuses et un espace de fouilles remontant au début de la chrétienté.

Basilique St Paul hors les murs

Admirablement mis en valeur on y passe un agréable moment sans compter la boutique qui pour une fois ne se contente pas de vendre des attrape-couillons, toutes mes confuses si je vous choque.

En conclusion, si vous savez sortir des sentiers battus et osez aller à l’encontre de tout ce que proposent les « tours opérateurs » vous passerez un bon moment. Evidemment le Colisée et les Forums restent incontournables comme au niveau gastronomie les innombrables spécialités culinaires, là ça tient la route !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche