Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2018 2 20 /11 /novembre /2018 17:22

En 1375 Louis Ier d’Anjou passait commande d’une tapisserie monumentale aux ateliers de Nicolas Bataille et Robert Poinçon où oeuvrait le peintre du Roi de l’époque, Jean de Bruges. 7 ans plus tard l’Apocalypse de Saint Jean, interprétation d’un manuscrit enluminé, était achevée. Un exploit !

Oeuvre d’apparat monumentale, la tapisserie restitue fidèlement le message de Jean l’Evangéliste tout en livrant un témoignage particulièrement vivant de ce qu’était la société médiévale au moment de la Guerre de Cent Ans.

De menus détails, nous découvrons au hasard d’une scène que l’on dormait déjà dans des draps au Moyen âge, tout en respectant le message de Jean, croquent le quotidien des personnes à une époque où l’Anglais était l’ennemi, ennemi héréditaire qui figure sur de multiples scènes sous les traits de léopards !

Attaque anglaise !

Cette tapisserie conçue pour être exposée occasionnellement dans les cours du château d’Angers a des dimensions adaptées aux lieux, 140 mètres de long sur 6 mètres de haut. Elle voyagea en certaines occasions, un mariage en Arles en 1400 entre autre, avant d’être offerte au Chapitre de la cathédrale d’Angers. Démembrée, mutilée et abandonnée par des particuliers qui allèrent jusqu’à en utiliser certains morceaux comme paillassons, restaurée au XIXe siècle, elle a retrouvé sa place au château. Elle a laissé des plumes dans l’opération et ne mesure plus aujourd’hui que 103 mètres pour 4,5 mètres.

Composée de 6 pièces de 14 tableaux elle se lisait comme un livre de haut en bas et de gauche à droite. Chaque tableau ouvrait avec un personnage occupant toute la hauteur et invitant à la lecture des scènes. Tout a été pensé pour permettre une lecture simple de l’oeuvre de St Jean.

St Jean recevant les révélations

Alternance de couleurs bleu et rouge pour le fond, une iconographie simple et explicite dont la symbolique devait frapper les esprits. Une œuvre qui à coup sûr, comme les vitraux et sculptures des édifices religieux, avait vocation « d’enseigner » ceux qui la lisaient.

L’Apocalypse est un message d’espoir car contrairement à ce que l’on a coutume de dire ou entendre, apocalypse signifie révélation.

Tout au long de cette « révélation » racontée en 84 tableaux, il n’en subsiste que 67 intacts, nous voyons prendre vie sous nos yeux les visions que Saint Jean a reçu en rêves à Patmos, une île de la Mer Egée où il était exilé. Destinée à être transmise aux 7 églises de la Chrétienté, l’Apocalypse raconte les guerres, cataclysmes, trahisons, bassesses que l’Homme affrontera au cours des siècles à venir.

Destruction et cataclysmes en tout genre

Tout est symbole et tourne autour du chiffre sept, symbole de plénitude à moins que ce ne soit la combinaison quatre et trois. Le quatre des quatre évangélistes ou des quatre éléments, le trois de la Trinité, une Trinité que l’on retrouve dans tous les cultes du monde comme en Egypte Ancienne.

Outre le chiffre sept, le six est lui aussi décliné au long du récit. Six, chiffre de la Bête, des bêtes plus exactement puisque ici elles sont trois, la Bête de la Mer, la Bête de la Terre (sous les traits des anglais) et celle du Ciel !

D’une grande modernité dans son message qui colle à notre époque, tout comme il était d’actualité au Moyen Âge, elle invite entre autre l’Homme à rendre à la Femme la place qu’elle doit occuper de plein droit, à s’ouvrir aux plus démunis, aux exilés et à réfléchir à sa place sur une Terre qu’il a à préserver.

Si tout est plutôt dramatique, le spectacle du Monde ne l’est-il pas ?, la fin du récit s’achève sur un message d’espoir.

Tout est Paix

Nous pouvons donc rester positif tout en tirant les leçons qui s’imposent des visions de Jean l’Evangéliste car, c’est mon point de vue, elles ne peuvent être prises à la légère. Ce message est bel et bien d’une réalité très actuelle !

Confondant.

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche