Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 13:49

En 1996 le film Microcosmos est présenté hors compétition à Cannes, immédiatement le succès est au rendez-vous ! Du côté des enfants il fascine, pour l’avoir exploité avec mes CP je peux confirmer que ce film était tout simplement génial ! Jacques Perrin, le producteur, a ouvert au public tout un monde fascinant et ignoré. Les insectes sont présents sur Terre depuis plus de 400 millions d’années, partout, ils survivent sous tous les climats, dans toutes les conditions. Que l’Humanité vienne à disparaitre et en un rien de temps ils coloniseront toute notre planète !

La Cité des insectes entrée en gestation en 1993 est ouverte depuis 2000. Sous la houlette de Jean Puech président du Conseil Général de l’Aveyron et de Jacques Perrin, Micropolis est la concrétisation du rêve d’un homme décédé presqu’un siècle auparavant, Jean-Henri Fabre. Mais qui est cet homme, majoritairement inconnu des français mais qui fait le buzz dans toutes les écoles du Japon où son enseignement est dispensé dans tous les établissements scolaires.

St Léons

Jean-Henri Fabre est né en 1823 dans le village de St Léons où est implanté Micropolis. Né dans une famille simple, ses premières leçons de zoologie lui ont été données par le curé de son village. Des revers de fortune lancèrent la famille sur les routes de France et obligeant le jeune Jean-Henri Fabre à quitter les bancs de l’école très tôt. Vivant de petits boulots, ces gains lui permirent d’acheter les manuels scolaires nécessaires pour poursuivre seul ses études et passer en candidat libre le concours des bourses pour intégrer l’Ecole Normale d’instituteurs. Reçu premier, il conclut ce premier cursus en étant nommé instituteur à Carpentras. Une double vie qui perdura longtemps débute alors, enseignant et étudiant, il obtint successivement le Bac de Lettres et de Mathématiques, une licence de Mathématiques puis de Physique, quelques années plus tard une licence de Sciences Naturelles puis un doctorat de Zoologie et de Botanique. Le tout en autodidacte ! Outre l’enseignement Jean-Henri Fabre assume les fonctions de conservateur du Musée Riquien (Riquien fut un de ses mentors), écrit des manuels scolaires avant d’être licencié pour avoir enseigné la fécondation des plantes à des jeunes filles ! Scandale !

Obligé de quitter son appartement, ses vacances forcées l’amènent à 40 ans à se consacrer entièrement à sa passion, les insectes. Il s’éteint à 92 ans laissant à la postérité une centaine de manuels scolaires, des ouvrages de poésies, de botanique, de mycologie, d’entomologie et une réputation mondialement acquise.

Si vous avez la possibilité de visiter Micropolis, ne vous privez pas ! Présentée de manière ludique la vie des insectes se découvre au gré de la visite.

De manière ludique mais aussi poétique, notamment en ce qui concerne ce qui fait la spécificité des insectes … un corps en 3 parties, 2 paires d’ailes, 3 paires de pattes !

Un artiste, Sébastien Tonin, nous offre une vision poétique de ce que les insectes ont de particulier et de grandiose.

Micropolis est une plongée dans un monde exceptionnel, hiérarchisé, pensé et il suffit de pénétrer dans la grande fourmilière cimetière pour ne plus en douter dès lors que l’on découvre le cimetière ! Le monde des fourmis est à ce point important pour l’équilibre de notre terre que certains pays (pas n’importe lesquels, Belgique, Allemagne, Autriche, Suisse !!!) ré introduisent dans leurs forêts des fourmilières signe de bonne santé de la Nature !

Des animations sont également proposées tout au long de la journée ainsi qu’un parcours extérieur.

Riche en informations, il nous permet grâce à des mises en scènes très colorées de mieux préciser des modes de vie atypiques,

La mante religieuse et les portraits de ses défunts époux

les rôles propres à chaque espèce dans l’équilibre terrestre, les différentes étapes de la transformation dans la vie d’un insecte pour finir sur l’impact désastreux qu’une certain prédateur opère sur ce monde animal, l’humain

La visite extérieure se termine sur quelques phrases bien senties de Jean-Henri Fabre, de quoi réfléchir !

A Micropolis s’instruire et se divertir n’est pas antinomique.

Le monde des insectes a décidément beaucoup à nous apprendre et je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous un passage d’un article tiré du n°40 du magazine Inexploré : « En 45 jours de vie, l’abeille apprend tous les métiers de la ruche. Balayeuse, rangeuse de pollen, architecte, butineuse … A chaque tâche correspond une nourriture qui transforme son corps et ses capacités jusqu’à ce qu’elle devienne éclaireuse et qu’elle parte à l’aventure pour ramener les informations nécessaires à la transmutation de l’essaim. Il y a là une une idée de l’Education formidable. On ne forme pas à une tâche, on forme un animal qui va se transformer et les tâches qu’il accomplit sont là pour lui permettre de réveiller ses capacités endormies …

A noter aussi que ce qu’elles mangent détermine ce qu’elles deviennent. C’est valable pour le humains … La qualité de notre humanité dépend de la qualité de notre nourriture. » Pierre Olivier Bannwarth

Do 


 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche