Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 20:23

Voilà nous avons presque bouclé la boucle.

Quittant Nuevalos nous avons gagné Alquezar au pied des Pyrénées où nous avions déjà fait halte il y a deux ans histoire de faire une des randonnées que nous avions repérées à cette époque. L’affaire fut vite vue, impossible de trouver le départ de la rando et un parcours sur les berges du Rio Vero très impétueux rendant l’entreprise périlleuse. Nous nous sommes rabattus sur une découverte de ce même rio mais en aval.

Rio Vero et ses passerelles

Des ermitages, des monuments d’architectures rurale et industrielle, un bain de nature, 3 heures de bonheur et une découverte, « El Azud de Pozan » !

El Azud de Pozan

D’origine arabe le mot azud désigne un ouvrage hydraulique, une prise d’eau destinée à la répartir pour irriguer, arroser ou tout autre usage possible. La technique est simple mais il fallait y penser. Le cours d’eau est barré en un endroit où existe déjà un certain dénivelé, le niveau d’eau est artificiellement élevé et des dérivations sont aménagées pour répartir l’eau dans de multiples directions. Depuis sa première construction l’Azud de Pozan a subi plusieurs réhabilitations, en bois de chêne comme tous les ouvrages semblables jusqu’au XVIIe siècle puis en pierre, matériau nettement moins sujet aux crues !

Cette superbe cascade est donc artificielle, les multiples canaux d’irrigation sont toujours en fonction, même le pont canal du XVIe est encore opérationnel.

Pont canal sur le Rio Vero

Notre seconde découverte de la journée fut Naval et ses salines. Des salines en pleine montagne, toujours en activité même si la production n’est plus ce qu’elle était ! En plusieurs endroits l’eau saumâtre sourd du sol, une eau plus salée que la Mer Morte qui permettait de remplir les greniers à sel de Naval !

Salines de Naval
Greniers à sels

Un chemin de rando traverse le village et ses environs, fort mal balisé, nous n’avons eu d’autres solutions que de traverser le Rio Llastre pieds « nuls », pour arriver à découvrir le Salinar de la Rolda de Naval !

Un petit détour par le Rio Cinca et ses eaux d’émeraude et nous attaquions notre dernière nuit, prêts à prendre le chemin du retour.

Revenus en Terre Catalane, c’est à Calaf que le Gastounet et le Ptibus se sont quittés.

 

Pour un temps, seulement !

Car nous avons d’autres projets, comptez sur nous !

Do

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche