Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 19:46

Ce samedi ayant fait de cette phrase de Paulo Coelho « Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la Routine, elle est mortelle ! » notre devise, nous sommes parties à l’aventure et avons franchi, pensez-donc, le Tech, la Têt et même l’Agly, pour aller nous balader sur les rives du Golfe Antique puisque tel est l’autre dénomination de l’Etang de Bages – Sigean !

Je le confesse je ne connaissais pas Sigean, même pas la Réserve mais aujourd’hui je suis nettement moins ignare et si vous le voulez je vais vous narrer ce que nous y avons découvert.

Au commencement il n’y avait donc pas d’étang mais la mer ! Des cordons sédimentaires se sont ensuite formés et ici comme à Canet, Leucate, Berre … les étangs sont apparus et avec eux les flamants !

Narbonne fut donc un port et Sigean était au bord de mer. Voilà pourquoi lors de notre balade, nous avons pu trouver d’antiques bites d’amarrage au Port Mahon là où la profondeur de l’eau n’excède guère le mètre.

 

A cette époque, nous sommes aux VII, VI eme siècles avant J.-C, les Elisyques vivaient en ces lieux. Peuple d’origine Ibère, ouvert aux influences Helléniques, Celtes (c’est fou ce que l’on voyageait alors, sans GPS qui plus est), l’implantation romaine lui fut fatale. Il faut dire qu’un peuple d’agriculteurs a qui l’on interdit de cultiver vigne et olivier n’a que peu de chance de survivre même s’il ne dédaigne pas la pêche !

A quelques encablures à l’ouest de la ville, au Pech Maho se trouve donc les vestiges de l’antique Sigean. Comptoir commercial fortifié dont il reste quelques vestiges susceptibles de faire rêver, cet oppidum domine encore le Golfe antique et si aujourd’hui il ne fait plus guère parler de lui (la Réserve lui a ravi la célébrité), en son temps, c’est à dire celui d’Hérodote, il jouissait d’une certaine notoriété.

Nettement plus connus, les salins de Bages, Peyriac offrent également un bel espace de balades pour qui aime déambuler le nez au vent, alors si le coeur vous en dit rendez-vous à Sigean. A partir de l’Ancienne cave viticole (plutôt décatie mais c’est le cas de beaucoup) tout un choix d’itinéraires admirablement balisés vous permettront de découvrir un paysage haut en couleurs. Cabanes de Sigean, Port Mahon, il est possible de tout combiner et si vous vous équipez d’une carte IGN il vous sera possible en prime d’allonger la virée avec une découverte de Sigean grâce à de multiples panneaux et de pousser jusqu’à l’oppidum.

Bonnes balades donc puisque les jours rallongent et que le soleil brille !

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche