Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 20:49

Juste pour le plaisir des yeux et pour vous donner l’envie de vous offrir une belle randonnée, pentue juste ce qu’il faut. La balade démarre d’Olette sur la Nationale 116 juste avant qu’elle n’entame, si tout va bien, sa grimpette vers la Cerdagne et le Capcir !

Le parcours est parfaitement indiqué, il suffit de suivre le fléchage «Les chemins de l’Histoire », par contre cela démarre très raide. C’est toutefois une bonne mise en jambe et cela laisse le temps d’apprécier l’ingéniosité et la maîtrise des bâtisseurs qui ont conçu ce mini aqueduc d’une seule arche, mais quelle arche !, pour permettre le passage d’un canal d’irrigation dont on suit fort bien le tracé et qui jadis desservait les jardins d’Olette.

Canal d'Olette

Cet ancien chemin reliant Evol à Olette offre un parcours en corniche et dévoile de belles vues sur le village perché d’Oreilla mais pas que !!! Toute la balade est magique et que ce soit à Oreilla, car le chemin y passe, ou Olette tout est prévu pour accueillir le randonneur dans les meilleurs conditions. Des tables de pique-nique sous abri nous ont maintes fois accueillies notamment lors de randos sous la neige.

Evol

Evol qui figure au nombre des plus beaux villages de France ne vole pas son qualificatif. L’habitat montagnard tout en schiste est admirable et l’église du XIe siècle vaut assurément le détour tout comme il serait impardonnable de zapper la chapelle Ste Etienne vraisemblablement contemporaine. Le château d’Olette, bien que cis à Evol, aujourd’hui en partie restauré s’atteint en rattrapant la piste du col de Portos à partir de la chapelle. Construit au XIIe, son histoire est complexe et le rattache au château d’Usson, citadelle cathare, dans l’Aude. Les vestiges sont parlants et le panorama grandiose.

Château et chapelle St Etienne

La balade continue en direction du village d’Oreilla après un crochet par le hameau de Thuir d’Evol d’où part une autre randonnée : « Le Cami ramader » un sentier traditionnellement emprunté pour la transhumance mais aussi par les carriers qui ont exploité pendant des siècles le schiste et qui est la voie de choix pour gagner les Etangs de Nohèdes.

Le sentier qui grimpe vaillamment jusqu’à Oreilla, notre point culminant, offre de multiples points de vue sur le Canigou et tout autant de raisons de faire des pauses dans un feu d'artifice de lumière.

Oreilla, tout petit village, s’enorgueillit d’un bien triste bilan, le plus grand pourcentage de disparus pendant la guerre de 14 - 18.

Le reste de la randonnée se fait en descente et passe par la tour de défense d’Olette à moins que ce soit d’Oreilla, perchée sur un promontoire enserré par pas moins de 3 cours d’eau, la rivière d’Evol, le Cabrils et La Têt.

Tour d'Olette

La boucle se boucle en regagnant le point de départ par le haut d’Olette, le meilleur moyen pour échapper aux gaz d’échappement de la 116. 

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche