Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 20:04

Début Novembre nous découvrions l'une des œuvres d'art qui ponctuent le cours de la Loire de Nantes à St Brévin, le serpent de mer ! Vous souvenez-vous ?

Nous avons repris l'exploration à Nantes tout d'abord, quai des Antilles avec les Anneaux de Daniel Buren et Patrick Bouchain. Comme toutes les œuvres de Buren, ces anneaux sont « un outil pour voir », voir Nantes, ses quais, le bateau musée, le Bélem …

Les Anneaux de Buren
Les Anneaux de Buren

Le lendemain, nous enfourchions nos bécanes et filions jusqu'à Couëron. Célèbre pour sa tour à plomb et le mouvement social Tréfimétaux en 1976, Couëron attire maintenant pour sa Maison dans la Loire. Œuvre de Jean-Luc Courcoult, il a imaginé cette maison comme le dernier vestige architectural ayant résisté, imparfaitement certes, aux caprices du fleuve. Une victime de l'imprévoyance des hommes qui mésestiment les forces de la Nature. Jean-Luc Courcoult qualifie d'ailleurs sa création de « Réalisme imaginaire » !

La maison dans la Loire
La maison dans la Loire

Une petite cinquantaine de kilomètres dans le pédalier et nous faisions une pause sur le chemin du retour au Jardin des Plantes où ce ne sont pas les bancs qui manquent !

Le siège de Gulliver
Le siège de Gulliver

Et il y en a pour tous les goûts !

Alice au pays des merveilles ?
Alice au pays des merveilles ?

Auriez-vous trouvé le votre ?

Alice ou Alice ?
Alice ou Alice ?

Avant de retrouver notre Île de rêve nous avons repris la route et filé à Cordemais.

Depuis quelques années, une bizarre villa dame le pion à la plus grande centrale thermique de France, alimentée soit-dit en passant par du charbon venu de l'autre bout de la Planète, pas si exemplaire que cela. A EDF, on semble oublier l'impact carbone.

Toujours est-il qu'un certain Tatzu Nishi connu pour détourner les objets de leur fonction première façon « Land Art » a signé là une œuvre pérenne : la Maison cheminée. Jouant avec la centrale toute proche, il a imaginé une cheminée émergeant du sol avec au sommet, à 15 mètres, un petit pavillon rétro. Personnellement, rien qu'à le regarder, ça me donne le vertige.

La villa Cheminée
La villa Cheminée

Une halte à Noirmoutier où nous avons rencontré une « fan » de notre blog que nous ne connaissions pas encore et auprès de qui nous avons passé un moment d'une grande richesse, à parler de l'Au-delà et croyez-moi, ou pas, ça fait du bien, nous avons retrouvé des amis dans le bocage vendéen.

Mais ce sera pour un prochain article car les découvertes culturelles ont continué. Supers organisateurs nos amis Christiane et Vincent ! Autre précision, Vincent est cuisinier, hum !

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Le passage du Gois en fin de journée est en effet un grand moment surtout quand la marée est déjà bien haute et que la voiture déclare forfait juste en arrivant sur le continent. Ouf ! Nous étions petites mais jamais le sentiment d'avoir eu de la chance ne m'a quittée. "Ils veillaient !
Répondre
A
Je les connais bien ces bancs du jardin des plantes, et la villa cheminée ! je rêve d'y passer une nuit mais trop tard, c'est complet pour l'année, je l'ai visitée, la vue sur la Loire est magnifique et dans la brume nous transporte dans un autre monde, un peu comme le passage du gois en début ou en fin de journée.
Répondre

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche