Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 17:41
Les Huiles Essentielles, une nouvelle rubrique du blog des Brebis

Les Huiles Essentielles ne nous étaient pas inconnues, nous en utilisions certaines depuis de nombreuses années passagèrement pour des soins ciblés ou en cuisine.

Ainsi une goutte d'Huile Essentielle d'Estragon rehausse agréablement une vinaigrette tout comme l'Huile Essentielle de Basilic parfume l'eau de cuisson des pâtes ! Je ne vous parle pas d'une goutte d'HE de Mandarine dans une salade de fruits, mortel !

De fréquents séjours dans le Lubéron nous ayant permis de découvrir les vertus de la Lavande Aspic et du Lavandin, nous avons commencé à nous intéresser à ces substances qui ont pris de plus en plus d'importance dans notre pharmacopée.

De fil en aiguille, nous en sommes venues à les utiliser pour soigner certaines affections. Notre science restant limitée nous avons commencé par approfondir nos connaissances lors de conférences avant de nous inscrire à des cycles de formation en aromathérapie.

Aussi je me propose de vous livrer de temps à autre quelques fiches pratiques relatives à des Huiles Essentielles incontournables, aux propriétés fondamentales.

Les Huiles Essentielles, une nouvelle rubrique du blog des Brebis

Quelques généralités, en premier lieu.

Les huiles essentielles sont des essences volatiles (bien les reboucher) obtenues par la distillation de plantes. Toutes ou certaines parties des plantes peuvent être utilisées, tiges, fleurs, fruits, racines, gomme, zeste !

Ces huiles ont pour vertu principales de stimuler les capacités naturelles de guérison de notre corps. Elles agissent évidemment sur les animaux, les plantes !

Le terme d'aromathérapie a été « inventé » en 1928 par un pharmacien français, René Maurice Gattefossé. Victime d'une explosion dans son laboratoire, grièvement brûlé aux bras, sans réfléchir il s'était trempé les avant bras dans une lotion d'huile essentielle de lavande qui se trouvait là. Constatant la guérison quasi miraculeuse de ses blessures, il a ensuite mené un travail scientifique et redécouvert les principes actifs des plantes.

Redécouverte car dès l’Égypte antique les huiles essentielles étaient utilisées, aussi bien pour leurs vertus curatives du corps physique que pour équilibrer le mental. L'étude de momies a montré que certaines huiles étaient utilisées dans les rituels d'embaumement, leurs « signatures » vibratoires en faisant des huiles de passage du monde physique au monde des esprits.

La distillation remonte également à cette époque mais c'est au retour des croisades que cette méthode d'extraction nous est parvenue avec l'introduction en Europe de l'Alambic, invention arabe que nous devons à Avicenne vers l'an 1000.

Les Huiles Essentielles, une nouvelle rubrique du blog des Brebis

Préambule

Il est en général recommandé de ne pas administrer d'Huiles Essentielles aux enfants et aux femmes enceintes, ce n'est pas tout à fait exact. Certaines huiles, dîtes gentilles, peuvent être utilisées sur des bébés, ponctuellement, par voie cutanée. Chez les jeunes enfants, il est aussi possible de les administrer via un support comme le miel (20cl de miel et 5 gouttes d'HE à raison d'une petite cuiller le matin ).

Les Huiles Essentielles ayant toutes leurs spécificités, 2 huiles peuvent avoir les mêmes vertus curatives et pourtant une seule d'entre elle conviendra à un patient simplement parce qu'elle s'harmonise idéalement à ses énergies.

Autre point à ne pas négliger, la qualité. Toutes les Huiles issues des agrumes (Essence) doivent être Bios. En ce qui concerne les autres, si le Bio est préférable, il est juste essentiel que figure sur le produit, son appellation latine, le chémotype (signature du terroir où pousse la plante). Les Huiles Essentielles des laboratoires Pranarôm et Phytosun sont de qualité, boudez par contre celles du laboratoire Messegué.

Enfin, si les posologies sont correctement respectées, ces Huiles sont bien souvent « miraculeuses » et ne méritent en aucun cas d'être « diabolisées » comme le font certains médecins ou pharmaciens qui prescrivent et vendent sans état d'âmes certaines cochonneries !

Tea Tree en fleurs
Tea Tree en fleurs

La première de ces huiles que je vais vous présenter est l'Huile Essentielle de Tea Tree (Melaleuca Alternifolia).

De la famille des Myrtaceae, il est originaire d'Australie. Capable de croître dans un environnement effroyablement toxique, le Tea Tree est exceptionnellement résistant.

L'HE (Huile Essentielle) de Tea Tree « pousse la vie vers le haut », elle rend l'organisme fort. Au niveau subtil (vibratoire), mis dans le gel douche, HE de Tea Tree fait comme un écran protégeant le corps et l'âme.

L'HE de Tea Tree augmente la température du corps (0,5°), elle est donc idéale en cas de refroidissement de températures car elle stimule les défenses immunitaires.

C'est l'HE à avoir en priorité, elle peut tout faire, c'est un antibiotique naturel.

Propriétés principales

Antibactérienne puissante à très large spectre (elle est active contre le Staphylocoque doré)

Fongicide (elle vient à bout des mycoses des ongles)

Parasiticide (poux, à associer à une huile végétale)

Antivirale mineure elle soigne avec succès les verrues sans les inconvénients des traitements traditionnels

Stimulante immunitaire

Indications traditionnelles

Infections bactériennes ou virales des voies respiratoires supérieures et inférieures (Angine, sinusite, Rhinite, otite, laryngite, bronchite)

Traite la gale

Infections buccales, urinaires, gynécologiques

Prévention des brûlures en radiothérapie

Herpès déclaré

Aphtes

Mycoses

Traite les pellicules sèches des cheveux

Conseils d'utilisation

La voie externe est à privilégier.

3 à 4 gouttes d'HE de Tea Tree en massage sur la peau, répété 3 fois par jour pendant 5 à 6 jours enrayent la pathologie.

Les gouttes sont à mettre sur la peau en regard de l'organe à traîter :

  • bas ventre pour les affections gynécologiques, urinaires
  • en haut du front, de part et d'autre du nez, au niveau de l'occiput pour les affections type ORL
  • en massage semi circulaire du milieu avant du pavillon de l'oreille jusqu'au milieu de l'os mastoïde pour les otites mais JAMAIS dans le conduit auditif

L'HE de Tea Tree doit être prise en bain de bouche pour les aphtes.

Pour un bouton d'Herpès déclaré l'HE de Tea Tree sera appliquée directement sur la peau (1 goutte à renouveler).

En ce qui concerne les champignons, l'HE de Tea Tree sera appliquée directement sur l'ongle infecté et l'opération répétée pendant 2 à 3 mois si nécessaire. Attention à ne pas l'employer pour le « Pied d'athlète », trop puissante.

Pour les pellicules, l'HE de Tea Tree sera mise dans le shampoing, 2 gouttes dans la dose et laissée en application quelques minutes.

En cas de blessure, 2 gouttes pures après avoir lavé la plaie.

Pour les bobos des enfants et en prévention des mycoses, 2, 3 gouttes dans l'eau du bain après l'avoir incorporé au savon ou gel douche pour un meilleur dispersion (l'HE ne se mélange pas à l'eau)

Voie interne.

Dans les cas plus sévères 6 gouttes par jour en 3 prises sur un support approprié (pointe de miel, sucre, cachet neutre) pendant 5 à jours.

Pour une angine il est tout à fait possible d'imbiber un coton tige d'HE de Tea Tree et de l'appliquer directement sur l'amygdale, le goût est désagréable.

En prévention du Paludisme, de la Malaria, l'HE de Tea Tree sera avalée (1 goutte) sur un support approprié pendant toute la durée de l'exposition au risque, remplace la Nivakine.

Autres usages

L'HE de Tea Tree s'utilise pour lutter contre les moisissures dans la salle de bain, elle s'ajoute à l'eau de lavage (sol, linge).

On peut en mettre une goutte sur la brosse à dents en plus du dentifrice, elle participe à l’hygiène bucco-dentaire et empêche le tartre, sourire rayonnant garanti.

C'est un parasiticide extraordinaire pour les plantes dont elle booste la croissance. Selon les cas, soit pure dans l'eau d'arrosage (10 gouttes par litre et en cure), soit mélangée à du savon noir. 2 possibilités, soit 10 gouttes dans une bonne dose de savon noir à étaler au pinceau sur les lésions, soit 10 gouttes dans du savon noir dilué dans un litre d'eau en vaporisation.

A bon entendeur.

Portez-vous bien.

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
vachement intéressant ! essentiel si j'ose !
Répondre
J
Bonjour, Depuis qu'elle a fait un stage et acheté la Bible des Huiles Essentielles de Danièle Festy, Dany ne voit plus que par ça.....les huiles essentielles...surtout pour soigner les petits bons et un peu moins pour la cuisine.....dommage....d'après ce que vous dites....Au début, j'étais très réticent.....mais depuis je suis devenu un fervent défenseur.....Alors, je confirme "Mets de l'huile...c'est essentiel.....!!!!!"
Répondre

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche