Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 17:24

La petite guéguerre qui se joue à St Génis entre le maire et une partie de ses administrés a soulevé pour un temps le problème de l’éclairage public et, dans certains cas, de son abus et de son inutilité.
Je ne sais pour quelle raison notre maire a décidé un jour, fin 2015, de ne plus éclairer le clocher ; beaucoup s’en sont émus. Mais voilà qu’aujourd’hui, le clocher de St Michel illumine de nouveau la nuit génisienne. Faut-il s’en féliciter ?
A mon (humble) avis, non, car dans une logique d’économie d’énergie et de protection de l’environnement, il serait temps de repenser l’utilisation de l’éclairage public. Zone commerciale éclairée toute la nuit, illuminations de Noël qui commencent en novembre et durent tout le mois de janvier, c’est assez !
Dès 2012, la commune voisine de Laroque des Albères s’est engagée à pratiquer l’extinction partielle de l’éclairage public, dans un but d’économie énergétique. Une bonne idée que nous aurions pu reprendre à notre compte… en commençant par l’extinction du clocher, esthétique, certes, mais inutile et coûteuse. Et pas si anodine que ça en matière de protection de l’environnement.
Dès 1940, des astronomes déploraient la présence d’un halo lumineux gênant l’observation des étoiles. Mais ce n’est que dans les années 1980 que l’idée de pollution lumineuse a été introduite. Il s’agit d’une réelle pollution, générant des effets dévastateurs sur la faune, la flore, et par ricochet, sur la santé humaine.
Le sur-éclairage est la première cause de disparition d’insectes nocturnes et pollinisateurs. La chaîne alimentaire est perturbée. Certaines espèces d’oiseaux diurnes, comme les étourneaux sansonnets, normalement calmes et silencieux la nuit, développent une activité nocturne anormale. Un nombre croissant d’entre eux devient sédentaires, abandonnant leurs migrations au détriment d’autres espèces à qui ils ravissent la niche écologique. Les conséquences sur la flore ne sont pas moins importantes : photosynthèse déréglée, éclairage artificiel retardant la chute des feuilles et affaiblissant fortement les arbres…
Savez-vous que pour lutter contre ce phénomène de pollution, il existe aujourd’hui en France deux réserves internationales de ciel étoilé (RICE), une au Pic du Midi, dans les hautes Pyrénées,
et l’autre à Rocbaron, dans le Var ?
Dans ces réserves, les communes se sont engagées à respecter un document prescriptif sur l'éclairage, leur permettant d'agir sur les aspects techniques et sur les usages de la lumière (élimination du flux émis au-dessus de l'horizon, adaptation des horaires et niveaux d'éclairement, économies d'énergie et respect de l'environnement nocturne). Pourquoi ne pas les imiter sans attendre d’être classé « RICE », puisque c’est bon pour la nature, pour nous et pour notre porte-monnaie ? Parce que l’éclairage du clocher, qui le paie à votre avis ?...
Fredo
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Génisienne ? Je suis donc presque voisine ...lol...mon potager est Génisien
Répondre
A
Et la pollution sonore ?

Le clocher qui sonne toutes les heures et plus, où est la laïcité ?
Répondre
D
Il est important de ne pas tout mélanger! La pollution sonore, c'est un autre problème. Là, il est question de protection de l'environnement et de gestion d'énergie. Par ailleurs, j'avoue que le rapport entre le clocher qui sonne et la laïcité me laisse perplexe. D'abord il existe des clochers républicains (ou civils) qui sonnent aussi... Et puis quoi, faut-il empêcher les clochers des églises de sonner au nom de la laïcité? Ce n'est pas de l'intégrisme païen, ça? De tout temps, les cloches des églises ont rythmé la vie des villes et villages de France; c'est peut-être gênant la nuit si on habite à côté... Moi, j'aime bien entendre les cloches, la nuit, quand je me réveille...
J
Comme en toute chose...
Je me souviens de mon village, enfant, plongé dans la pénombre à 22h... L'éclairage du village la nuit apporta un sentiment de sécurité...
Je rage aussi quand je vois des zones où la lumière ne s'éteint jamais...
Alors peut être que le bon sens pourrait...
Le clocher illuminé la nuit pour personne (je suppose) n'est peut être pas une nécessité absolue... et même sans doute une nuisance pour la chouette qui y nichait....
Répondre

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche