Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 18:11

Lors de notre dernier petit tour de France nous avons fait halte en Mayenne et découvert le musée Robert Tatin, extra !

Art brut, art premier, ce lieu n'est pas sans rappeler le Palais idéal du facteur Cheval, la maison Picassiette ou tout autre délire architectural qui vous font retrouver une âme d'enfant.

Ça fait un bien fou !

Fontaine de la Solidarité de LEB
Fontaine de la Solidarité de LEB

Dès l'arrivée, une œuvre colorée et décoiffante vous accueille. Cette composition dite « Fontaine de la solidarité » est la création de Jean-Yves Lebreton, LEB, qui expose également de multiples œuvres sur le site.

Le ton est donné, il n'y a plus qu'à se laisser porter.

Né en 1902 en Mayenne, Robert Tatin a démarré dans la vie active dès le certificat d'études comme peintre en bâtiment. Un séjour à Paris en 1918 lui permet, tout en travaillant, de s'inscrire dans diverses académies libres puis aux Beaux Arts et à l'atelier de fresque de l'école des Arts Appliqués. Après avoir suivi des cours de trigonométrie et autres joyeusetés mathématiques du même type, un retour à Laval, une autre plongée parisienne en belle compagnie, Robert Tatin voyage de par le monde et séjourne plusieurs années en Amérique du Sud, où, au contact des amérindiens, il s'affranchit des dogmes académiques. De retour en France, il partage son temps entre Vence, Paris et Laval où il se fixe définitivement en 1962.

La maison des Champs
La maison des Champs

C'est donc près de Cossé le Vivien qu'il crée l'oeuvre de sa vie, au lieu dit « la Frénouse ». Il a voulu cette création, « La Maison des Champs » comme le lieu de rencontre de toutes les civilisations au sein d'une nature paisible.

Une allée de 19 géants mène au « Jardin des Méditations » et en différents lieux investis par Robert Tatin.

Verbe Avoir
Verbe Avoir

Au premier abord, le visiteur a tendance à sourire, voir s'amuser franchement en découvrant Vercingétorix aux côtés de Sainte Anne ou de Marie. Funeste comportement !

Chaque statue est un questionnement que l'artiste nous invite à faire sur notre propre existence. Qui suis-je ? Où vais-je ? D'où viens-je ? « En quel étagère » ?

Robert Tatin quant à lui, nous livre au travers de ces géants son propre parcours.

Pablo Picasso
Pablo Picasso

« Le maître compagnon » est ainsi un rappel de son propre apprentissage, placé sous le signe de l'excellence, de l'exigence.

Quant à Rodin, Le Douanier Rousseau ou Alfred Jarry, leurs représentations sculptées témoignent de la richesse phénoménale et foisonnante de son environnement artistique.

Influence égyptienne, détail de l'enceinte
Influence égyptienne, détail de l'enceinte

La biographie de l'artiste ainsi posée, nous pouvons découvrir « Le jardin des Méditations ».

Enclos dans une enceinte dont nous pourrions faire le tour à l'infini, tant elle recèle de surprises, ce jardin est tout en symboles.

Ouvert sur l'infini du ciel, mais clos, il invite le visiteur à une plongée dans le temps et l'espace. Conçu comme un cloître dont les galeries enserrent un bassin, la « Source de Vie », le parcours se fait selon le sens de rotation des aiguilles d'une montre et dévoile une multitude de salles qui permettent d'appréhender le talent multiple de Robert Tatin.

Le jardin des méditations
Le jardin des méditations

A ce stade de la découverte, nous mesurons bien que cette création n'a rien à voir avec celle du facteur Cheval.

C'est pensé, construit de manière à délivrer un message, l'Art est universel, l'Art est dans tout, la Vie est une œuvre d'Art.

Enfin c'est mon ressenti, peut-être y trouverez vous un autre sens ?!

Dinan, aquarelle et encre de chine
Dinan, aquarelle et encre de chine

En ce qui me concerne, ma préférence est allée à son œuvre picturale et tout spécialement à ses aquarelles.

Pas de couleurs pisseuses et une manière très particulière d'y associer l'encre de chine pour rehausser le trait.

J'aime !

Le musée Robert Tatin

Robert Tatin est enterré dans son jardin, juste devant sa maison entièrement remaniée par lui.

On dirait la maison des 7 nains ! On a les références qu'on peut et 39 années avec de jeunes enfants laissent des traces !

Cette maison que l'on peut visiter, selon le souhait de l'artiste, est telle qu'il l'a laissée et pleine de ses œuvres et de celles de sa femme, Liseron !

Les "maîtres" de Robert Tatin Rembrandt, Van Gogh, Léomard de Vinci, Goya, Delacroix
Les "maîtres" de Robert Tatin Rembrandt, Van Gogh, Léomard de Vinci, Goya, Delacroix

Evidemment la découverte ne serait pas complète sans se perdre dans le verger et les multiples dépendances qui servent d'accueil à d'autres artistes, dont le fameux LEB présenté en début d'articles.

En tout cas si vous avez l'occasion de passer par là, ne ratez pas ce lieu magique !

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
ça donne envie d'y aller, si un jour ...en passant par la Mayenne ….
Répondre
D
Bin oui, quand Jean ira faire un petit coucou aux bonnes sœurs de Craon !

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche