Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 13:41
le moustique du Fort Paté à Oléron
le moustique du Fort Paté à Oléron

Sans être une enfant du pays, selon l'expression aujourd'hui consacrée mais implantée définitivement en Roussillon depuis 1998 et fréquentant assidûment la région depuis 1968 (et cela fait un paquet de jours puisque j'étais enseignante ! voilà c'est dit, personne n'aura à le faire !) je constate avec grand déplaisir que les moustiques sont de plus en plus présents. Campeuse invétérée, ayant gravi tous les échelons dans la hiérarchie des modes d'hébergement, de la canadienne rustique au camping-car, j'ai donc toujours été en contact intime avec la nature et dispose donc de points de comparaison relativement fiables. D'ailleurs ce n'est pas une vue de l'esprit puisqu'il semblerait que l'on soit dans une zone à risque. Cliquez sur le lien suivant pour en savoir autant que moi sur le moustique tigre. http://www.lindependant.fr/2013/04/13/moustique-tigre-la-chasse-est-ouverte-partout,1745037.php Je me pose donc bien des questions, à commencer par celle-ci : comment se fait-il que petit à petit les moustiques, y compris l'affreux pas beau de tigre, se mettent à pulluler ? Sachant qu'il y a un lien entre la présence de cet insecte (que je me fais toujours un plaisir de zigouiller) et l'eau, j'en suis venue à me demander si tous les lacs qui petit à petit sont apparus dans la région n'y seraient pas pour quelque chose. En premier lieu, il y a les lacs de barrages, nous en avons 4 dans le département. Le plus ancien est celui des Bouillouses qui date du début du XXe, il y a ensuite celui de Vinça opérationnel depuis 1976, le lac de La Raho qui a re-vu le jour en 1977. Son cas est fort intéressant car il est implanté sur un ancien lac asséché en 1854 parce que jugé inutile !!! Enfin le petit dernier mis en eau en 1994 à Caramany. A part cela il y a une foule de petits lacs nés des multiples gravières creusées sur le cours de la Têt et du Tech. Pour information, entre Céret et la Méditerranée, il y a les 2 lacs de St Jean Pla de cors, celui de la Grange, lycée technique de Villelongue et un autre à Palau del Vidre. Ces lacs, globalement sont à visée touristique mais personnellement, et même si je ne m'y connais pas beaucoup, je me demande si le jeu en vaut la chandelle. Déjà parce que les gravières ont un impact sur l'environnement, notamment l’érosion, le lessivage des sols. Ensuite ces lacs génèrent de l'humidité, donc une évaporation qui entre en inter-action avec la flore et donc la faune. Voilà, même si je ne suis pas spécialiste, on ne m'ôtera pas de l'idée que la pullulation des moustiques a sans doute plus à voir avec ces plans d'eau qui fleurissent partout plutôt que l'eau que nous laissons dans nos soucoupes sous nos pots de fleurs ! Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Pour les petits lacs, on m'a raconté que l'intérêt de ces lacs est triple... financièrement !<br /> On vend une première fois ce qui remplit le trou... sable, terre, graviers...<br /> Ensuite on vend le trou pour y mettre de l'eau.<br /> Enfin on vend les bords du trou pour y construire tout... et n'importe quoi...<br /> Et effectivement je pense que la quatrième bonne opération c'est la vente de plaquettes, diffuseurs, aérosols, répulsifs... pour tenter de se débarrasser des diptères vampires.<br /> Décidément on se fait sucer jusqu'au sang... par les tigres et les requins !
Répondre
D
J'adore, t'es l'meilleur !

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche