Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 20:11

En 1967, c'est vieux (et c'est tant mieux, pas pour nous, pour eux) la mairie de Clamart nous a exproprié pour cause d'utilité publique pour pouvoir construire un nouveau lycée technique. De ce fait le prix fut tiré au plus bas, autant dire que ce n'était pas à notre avantage.

Le jardin et une vue des ateliers, la grande maison est au fond à droite
Le jardin et une vue des ateliers, la grande maison est au fond à droite

Au 11 rue de Bièvres se trouvait une blanchisserie industrielle, deux familles la possédaient mais il y eut jusqu'à quatre familles à y vivre. Nous étions de nombreux enfants dont Frédo, Nicole, Jean-Pierre et moi à jouir d'une énorme jardin. On y trouvait aussi deux habitations dont une style maison de maîtres sur 3 niveaux, des bâtiments industriels.

Après l'expropriation, chacune des familles a suivi son chemin tout en revenant toujours sur Clamart (Frédo et moi sommes nées au 11 rue de Bièvres !) et nous avons pu constater dans un premier temps l'avancée des travaux puis leur stagnation. Enfin nous avons découvert, plutôt amères, que tout était arrêté. Le pavillon que nous occupions et deux ou trois autres pavillons n'ont pas été démolis, ils ont même été reloués à d'autres familles. Les bâtiments industriels de la blanchisserie ont servi un temps d’entrepôt et de salles de sport, puis ont été abandonnés. La grande maison a été rasée avec une grosse boule de démolition. J'étais présente (par hasard?!) ce jour là. Emouvant ! Quelques années plus tard tout était à l'arrêt jusqu'au nouveau lycée technique qui se dégradait dans un état de quasi abandon.

11 rue de Bièvres à Clamart Projet d'architecte
11 rue de Bièvres à Clamart Projet d'architecte

Il y a deux ans, Nicole nous a appelé pour nous dire que tout avait été rasé et en tapant sur Google images : 11 rue de bièvres Clamart. Nous sommes tombées sur des études d'architectes tendant à montrer que la Mairie avait l'intention de construire des logements. Des bruits ? ou de réels projets ?!

Le Canard Enchaîné
Le Canard Enchaîné

Aujourd'hui nous savons à quoi nous en tenir, 80 % de logements privés sont en voie de sortir de terre. Nous sommes loin du motif de l'expropriation initiale, pour cause d'utilité publique ! Nicole nous a fait parvenir cette coupure de journal (canard enchaîné).

En conclusion et pour faire bref, la mairie de Clamart a fait des bénéfices sur notre dos !

Do

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Ce n'est pas possible!!! Quel gâchi !
J'ai longtemps vu la maison de + en + en ruine. Puis plus de maison mais un terrain vague.
Répondre
D
Pas pour tout le monde !!!

Présentation

  • : Hist' toiles
  • : Nous sommes deux soeurs... L'une peint, l'autre écrit. Nous avons envie de partager nos vécus, nos ressentis, nos expériences; de témoigner... Nous aimons par dessus tout la nature, notre plus grande source d'énergie... Sur ce blog, nous vous présenterons des peintures, des livres, mais aussi des photos de nos voyages, de nos randonnées, des récits... Nous tenterons enfin de vous entraîner dans la grande aventure de notre vie: notre cheminement spirituel vers l'Amour et la Lumière.
  • Contact

Recherche